LES BARREURS DE FEU : Ces gens qui nous veulent du bien

Meilleurs complements alimentaires

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc

Série: “La mémoire de mes mains”

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a donné l’outil de loin le plus utile:
La main ».
Aristote

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les prières qui barrent le feu.. elle était connue au village pour stopper net toutes les brulures……. ET LES ZONAS…
Voila des années qu’elle est décédée… Mais ce don perdure à l’abri du “Secret” qui ne se dit pas…..

LES BARREURS DE FEU… Ces gens qui vous veulent du bien..!!

Simone est “coupeuse de feu”. Un don auquel croit le service de radiothérapie d’un hôpital de Rodez. Là-bas, le personnel soignant n’hésite pas à orienter ses patients vers elle pour soulager leurs brûlures

Elle dit qu’elle «fait le secret », Une prière, un signe de croix et le mal s’en va. Depuis quarante ans, Simone, 77 ans, à Rodez et dans les villages aveyronnais des alentours, « coupe le feu ».
N’imaginez pas une grand-mère recluse, plongée dans ses grimoires : Simone, pimpante dame aux yeux rieurs, est une guérisseuse d’aujourd’hui, joignable par téléphone, jonglant parfois avec cinq patients en même temps, pour un méchant coup de soleil, un eczéma, un zona ou des démangeaisons de varicelle.

Que dit-elle pour soigner?
A qui?
Elle sourit, prend un air malicieux, mais ne pipe mot.

«Je ne peux pas. Sinon, le “secret” disparaîtrait. »

Autres règles à respecter, sous peine de laisser filer ce don qu’une sœur de son mari lui a un jour communiqué:
« Ne le transmettre qu’à des personnes plus jeunes et ne jamais accepter d’argent. »
Et, pour. les malades, « ne solliciter qu’un seul guérisseur à la fois pour un même problème. Autrement, les “secrets” se mélangent et cela ne marche pas ».

Ces dons de monsieur et madame ” tout le monde “

Simone était aide-soignante Au centre hospitalier de Rodez un petit établissement de 439 lits.
Elle y a passé toute sa carrière. A l’époque, déjà, des patients lui demandaient discrètement d’intervenir pour des brûlures.
Aujourd’hui de telles pratiques ne font bondir personne dans l’hôpital.
les secrétaires et les infirmières du service de radiothérapie glissent sans sourciller aux malades qui le souhaitent ses coordonnées, ou celles de la dizaine de guérisseurs exerçant dans le coin qui figurent sur leur liste.
Le chef de service en personne, le Dr Alain Marre, cancérologue ici depuis trente-cinq ans, est même le premier à lâcher le mot « guérisseur» lors de ses consultations. « Cela libère la parole. Les patients sentent que je n’y suis pas opposé. Du coup, ils se disent: “Celui-là, on peut lui parler.”»
Bien sûr, il n’est pas question pour le médecin de déroger au lourd protocole de référence : chirurgie, chimio, radiothérapie ..
«Je n’attends des guérisseurs qu’un bénéfice sur la qualité de vie », précise Alain Marre. Pour tenir à distance l’angoisse qui étreint les malades, le Dr Marre énumère aussi les bienfaits du sport, de l’artthérapie …

EFFET PLACEBO?

«Les guérisseurs, ce n’est ni scientifique ni rationnel, mais ça aide à mieux vivre le cancer. Je suis sûr qu’une grande partie de la douleur est psychologique. Les guérisseurs ont-ils un effet placebo? Je n’en sais rien. En tout cas ça marche! »
Un exemple à défaut d’une preuve? « Un homme devait subir de la radiothérapie pendant sept semaines pour soigner son cancer de la gorge. A cet endroit, c’est très douloureux. Au bout de cinq semaines, il avait vraiment mal, car les effets des radiations se cumulent avec le temps. Il s’est décidé à voir un coupeur de feu.
La douleur s’est arrêtée d’un coup. Pendant les deux dernières semaines de traitement, qui auraient dû être les pires, il a même pu stopper la morphine », raconte le cancérologue.
Nombre de ses confrères oncologues haussent les épaules devant ces prétendus miracles.
Avec ses patients, en revanche, il est en terrain conquis.

VOICI QUELQUES AUTRES EXEMPLES DE CE TYPE D’ACTION

apothicaireC B, 57 ans frappée par un cancer du sein, a fait appel à Simone pour apaiser les brûlures causées par la radiothérapie.
Tout s’est passé très simplement, sans incantations spectaculaires. La guérisseuse l’a vu une seule fois, au début. Ensuite, elle lui a « fait le secret» à distance, en suivant le planning des séances de rayons. « Grâce à elle, je n’ai jamais eu mal. Elle a aussi été un soutien moral », explique-t-elle.,

. «Quatre­ vingt-dix pour cent de mes patients en ont déjà contacté un avant de me voir », affirme le Dr Marre.
Souvent même, les gens en consultent plusieurs.
C’est le cas de C, qui, avant de connaître Simone, la coupeuse de feu, s’est fait aider d’un guérisseur. «Mes filles l’ont appelé pour moi juste avant qu’on me retire le sein gauche. Je ne l’ai jamais rencontré, je ne sais pas exactement ce qu’il a fait. Mais, ensuite, la chirurgie s’est bien passée. Je n’étais pas stressée et je n’ai pas eu mal au réveil. J’ai pris l’habitude de lui téléphoner après chaque séance de chimio à Toulouse pour éviter les vomissements. Un jour, je suis restée dix minutes au bout du fil sans qu’il prononce une seule parole. J’entendais juste un peu de raffut dans le combiné. »

« GUÉRISON » À DISTANCE

Pour P, 40 ans, qui a elle aussi un cancer du sein, son mari en a appelé un.
P ne le rencontrera sans doute jamais: leur seule interaction sera le SMS qu’elle lui enverra avant d’être bombardée de rayons. Avant cela, elle a vu une magnétiseuse tout le
long de sa chimio. « Elle m’a beaucoup aidée. Au départ, les produits injectés me brûlaient, mais après, c’est passé. Je croyais que j’allais être abattue par le traitement, en fait pas du tout! » Que lui a fait la magnétiseuse en question? Tout juste saura-t-on qu’elle lui a donné une médaille. .

Un chirurgien de Toulouse qui a retiré une tumeur à C 43 ans, lui a conseillé de faire appel à un coupeur de feu pendant la radiothérapie.

C a donc demandé à « une mamie» de son village de l’aider. « Je lui ai donné les horaires de mes séances. Elle m’a dit:
“Je penserai à vous chaque fois.” Comme elle était croyante et moi non, j’avais peur que cela ne fonctionne pas. Finalement, je n’ai ressenti aucune souffrance, alors que je voyais bien ma peau passer du rouge au noir à cause des rayons, puis se mettre à suinter. »

« La guérison » à distance ou par portable?

M, une jeune infirmière, est tombée des nues en débarquant l’été dernier à Rodez, dans ce service où faiseurs de secret et magnétiseurs ont leurs entrées. «Je n’en avais jamais entendu parler pendant mes études!

Mais ces pratiques ouvrent des perspectives et donnent de l’espoir. Je vois bien que les patients se sentent mieux. »
A Albi, «c’est pire! 99% des patients sollicitent un coupeur de feu. Et au Pays basque, c’est pareil ».

Combien d’hôpitaux, en France, ont ouvert leurs portes aux guérisseurs?

C’est le trou noir, d’autant que ces derniers n’ont pas de statut légal. ils n’existent pas….
Aucune étude officielle sur le sujet, mais le cas de Rodez est loin d’être isolé.
« On sait qu’il y a des gens ouverts à ces pratiques dans les hôpitaux de
Besançon, d’Annemasse, en Bretagne … », dit la présidente du Groupement national pour l’Organisation des Médecines alternatives (Gnoma).
Côté médecins un étudiant à la fac de médecine de Grenoble, s’était penché, pour sa thèse, sur la place des coupeurs de feu dans les hôpitaux de Haute-Savoie.
Après enquête, il avait découvert que plusieurs services d’urgence du département (Thonon-les-Bains, Annecy, Annemasse … ) faisaient appel à des coupeurs de feu pour des brûlés.

 

;

SOURCE :
NOUVEL OBSERVATEUR : février 2015
– GRANDS FORMATS – SANTÉ

LE CHOURISTELe conseil national de l’Ordre des Médecins rappelle fermement que _
« Seules sont reconnues les techniques éprouvées par la science »
C’est la loi en France mais il existe un diplôme de praticien de santé (Heilpraktiker° en Allemagne ce qui fait dire haut et fort à Chou Blanc….
Il n’y pas de médecines alternatives …. Mais désormais des médecines complémentaires…. !!!
Le jour de leur mariage il y a aura beaucoup de témoins… !


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

2 réflexions sur « LES BARREURS DE FEU : Ces gens qui nous veulent du bien »

  1. Danielle

    J’ai relu avec plaisir ces infos sur les coupeurs de feu – celle de RODEZ notamment. cela fait plaisir de vivre en ce siècle où ces personnes là sont reconnues par les hautes autorités médicales –
    Mes sincères amitiés –

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.