Archives par étiquette : conservation

VINCENT : Dis moi combien de temps garder mon vin blanc

LE BLOG NOTE
DE
VINCENT DUCOTEAU

Le seul avantage de devenir un vieux retraité, c’est de voir rentrer au club des nouveaux qui n’ont pas encore les contraintes des restrictions imposées par la faculté.
Ils ne viennent pas en vain me rejoindre… Ainsi je déguste par procuration …
Dommage, qu’avec le nouveau Vincent Ducoteau, il ne me restera que la part des anges…

Comme je causais vieillissement…. il m’a dit je vais faire mon premier article de cette série  sur le vieillissement des vins blancs

Dis moi combien de temps garder mon vin blanc

Souvent les amateurs de vin se posent la question de la capacité de garde du vin dégusté… En effet, ils ont bien du mal à définir le potentiel de garde de leurs vins.
Alors, comment déterminer le temps de garde optimal d’un vin blanc ?

Qu’est-ce qu’un vin blanc de garde ?

Le vin est constitué de différents éléments pouvant influencer sa garde. Pour apprendre à conserver le vin blanc, nous allons nous intéresser à l’acidité (acidités plutôt), à l’alcool, sans oublier les tannins, et aussi au sucre (résiduel). Une fois le vin mis en bouteille, tous ces éléments ne sont pas en totale harmonie. En effet, acidités, tannins, alcool, et sucre (quand il est présent), partent un peu dans tous les sens.  Jusque-là, rien d’anormal, le vin ayant besoin de temps pour que tous ses éléments s’harmonisent.
C’est avec le temps que le vin se «bonifie», que ses élément s’organisent, que le vin se patine.

Pour atteindre l’apogée

Comme tout élément vivant, le vin connaît une évolution dans le temps, il grandit, évolue, atteint un seuil optimal de dégustation et d’harmonie, «l’apogée», puis doucement il se met à décliner, avant de mourir. Chaque vin n’évolue pas de la même manière ou à la même vitesse.

Acidités, tannins, sucres : de remarquables antioxydants propices à la garde des vins

L’acidité, est l’épine dorsale du vin. Plus le vin sera acide, plus sa capacité de garde sera longue, tout comme sa longueur en bouche d’ailleurs. Et, plus le vin est clair, et brillant, plus il est acide.

Le sucre, l’autre antioxydant du vin. Les sucres, notamment résiduels, n’ayant pas été «mangés» pendant la fermentation, influencent aussi la garde. En effet, les vins liquoreux, moelleux, ou demi-secs, offrent de belles perspectives de garde.

Acidités et sucres : la combinaison gagnante pour la garde

Pour résumer, le sucre permet au vin de préserver de son éclat. Combiné à de franches acidités vous avez là tous les éléments afin de profiter d’un très long vieillissement en bouteille.

Après de longues années, le sucre est en partie «mangés», les acidités se sont tranquillement assagies, et le vin a patiné.

En conclusion, les vins blancs offrent contrairement aux idées reçues de véritables perspectives de garde. Grâce aux acidités tout d’abord, formidable antioxydant, mais aussi aux sucres…

Quelles sont les conditions optimales pour faire vieillir les vins blancs ?

La température : dans les caves naturelles, celle-ci est souvent raisonnable que la température oscille entre 12 degré l’hiver et 20 degré en été, au-dessus le vin risque d’évoluer trop rapidement, en deçà, trop lentement.

L’hygrométrie : en principe le taux d’hygrométrie ne doit jamais être inférieur à 50%, en dessous le bouchon risque de dessécher, rétrécir et entraîner l’oxydation du vin. Mais le taux d’humidité ne doit pas non plus excéder les 80%, au-delà il ya un risque d’apparition de moisissures sur les étiquettes et bouchons des bouteilles.

Les odeurs : les mauvaises odeurs pourraient, avec le temps contaminer le vin, c’est pour cette raison qu’il est essentiel que la cave soit ventilée.

Le rangement des bouteilles : comme les vins rouges, les bouteilles de vins blancs doivent être couchés et immobiles afin que le bouchon reste en contact avec le vin et ne se dessèche pas.

SOURCE : https://avis-vin.lefigaro.fr/connaitre-deguster/

VINCENT  DU COTEAU

Share Button

MADDY: Des trucs pour la conservation

LE BLOG
DES ASTUCES
DE MADDY MALINE

ASTUCES NOURRITURE !

Vous aussi, vous achetez de la nourriture en grosses quantités parce que c’est moins cher, et vous vous retrouvez avec des aliments qui se périment et/ou qui pourrissent dans votre frigo ?

En effet, quand vous achetez ce gros sac de carottes en promo, c’est parfois un vrai défi d’arriver à tout manger avant que votre bac à légumes ne se transforme en bac à compost
Heureusement , avec ces quelques astuces, vous ne serez plus obligé de manger de la salade de carottes râpées tous les jours pour écouler votre stock.

Voici quelques astuces  pour conserver la nourriture… Fini les légumes qui pourrissent dans le frigo !

La plupart d’entre nous aime acheter en grandes quantités afin de réduire le nombre d’allers-retours au supermarché, et pour économiser ; le seul problème, c’est qu’il faut ensuite parvenir à gérer tout ce stock de vivres et éviter le gaspillage…

 Grâce à ces astuces, vous n’aurez plus à vous soucier de cette menace rampante  qu’est la moisissure qui envahit votre frigo !

 

Séparer les patates, les pommes et les oignons.

Ces trois-là ne font pas bon ménage ensemble !
Ils produisent en effet des hormones végétales sous forme de gaz, qui oxydent les autres végétaux.
Cela a donc pour effet de faire mûrir (et pourrir) les autres fruits et légumes. Et si vous les mettez ensemble, c’est encore pire. Conclusion, il faut les mettre à l’isolement : stockez-les dans des endroits différents, si possible des caisses bien séparées et au sec.

Les oignons aussi aiment mettre des collants et des bas !

L’idée pourra vous paraître un peu saugrenue, et pourtant c’est loin d’être aussi bête que ça en a l’air : les oignons peuvent durer plus de huit mois s’ils sont entreposés dans des collants suspendus !
Il suffit de les glisser dedans comme sur la photo, et de faire un nœud entre chaque bulbe pour les séparer. Et puis, ça fait une déco plutôt originale pour la cuisine !

Les pommes, si elles sont bien conservées, peuvent durer extrêmement longtemps

Si elles sont conservées dans de bonnes conditions, les pommes peuvent rester fraîches pendant plus de six mois sans aucun problème.
L’idéal est un milieu légèrement humide et bien frais. Si vous avez une cave, vous pouvez y stocker vos pommes, mais sinon le tiroir du bas de votre frigo fera très bien l’affaire !
Faites simplement attention de bien les trier, et vérifiez de temps en temps pour retirer les pommes qui s’abîment et qui pourraient « contaminer » les autres.
Voir ci-dessus comment éviter les contacts

Les tomates n’aiment pas le froid

La tomate est un aliment très fragile qui mérite une attention particulière en matière de conservation.
Beaucoup de personnes ont tendance à penser que le fait de placer les tomates au frigo leur permettra de rester fraîches… Grave erreur !
Au contraire, les tomates devraient idéalement être conservées à température ambiante. Éloignées de la lumière et de la chaleur, elles se sentiront beaucoup mieux dans un environnement ambiant et à l’air libre.
En effet, il ne faut pas les placer dans le réfrigérateur sous peine qu’elles perdent tous leurs arômes.
Au frigo, elles se rident et se flétrissent rapidement… Placez vos tomates dans un bol recouvert de papier essuie-tout, avec les tiges orientées vers le haut.
Hors frigo une Corbeille à fruits et cagette en bois seront donc les meilleurs alliés des tomates. Et si toutefois vous souhaitez accélérer le processus de maturation des tomates, placez une pomme dans le saladier.

Gardez enfin de la salade au frigo
Terminé la salade qui fane, qui jaunit dans le frigo :
Emballez la salade, la laitue, le chou et tous les autres légumes à feuilles dans du papier essuie-tout !
Cela permet d’en absorber l’humidité, afin que la salade reste croquante et ne se fane pas trop vite…

Garder de la salade pendant un mois au frigo ? C’est possible !
Il suffit de la couper et de la mettre dans un bocal en verre bien fermé pour qu’elle reste fraîche.

Voilà, plus besoin de s’inquiéter de gaspiller la nourriture ! Ces petites astuces sont parfaites pour éviter que les choses ne s’abîment.
N’hésitez pas à les partager à vos amis et à votre famille, afin qu’ils puissent eux aussi conserver leurs aliments plus longtemps !

 

Lencyclopédie de référence des méthodes de conservation.

Un cahier pratique qui rassemble
– Tout le matériel nécessaire
– Tous les conseils avisés pour une stérilisation réussie
– Comment bien choisir ses produits ?
– Définir la meilleure méthode de conservation pour chaque produit.

200 gestes expliqués en pas à pas
Plus de 100 recettes illustrées, du simple assemblage aux plats plus élaborés.

https://amzn.to/3bnIKBf

Une auteure pédagogue et passionnée
Styliste culinaire et auteure de nombreux ouvrages, Julie Schwob adore inventer de nouvelles recettes, créer de nouvelles alliances de saveurs et mettre en scène ses créations pour les éditeurs.

La contribution de chefs et
Meilleurs Ouvriers de France

Nicolas Bernardé, Pierre Sang Boyer, Stéphane Jégo, Jean-Marc Notelet et David Wesmaël.

SOURCE : comment-economiser.fr
Découvrez ici : autres astuces

Maddy la maline


 

Share Button