Archives mensuelles : août 2023

DIABETIQUES : Connaissez-vous l’aronia


pub

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je veux, cette semaine, vous
parler
de NOTRE ALIMENTATION…!
En vous disant : VIVE L’ARONIA

CONNAISSEZ -VOUS L’ARONIA
RÉGULATEUR DE LA GLYCÉMIE 

En plus, l’aronia aide à la prévention des lésions des microvaisseaux sanguins causées par un taux de glycémie élevé. Et ce, grâce à son pouvoir antioxydant.
Par ailleurs, la baie d’aronia empêche le corps humain de stocker de la graisse, car son taux de calories est assez faible
.

Origine et répartition géographique
Le genre Aronia est originaire du nord-est américain où on le trouve à l’état sauvage du Labrador à la Floride.
Les Amérindiens le consomment comme « plante qui guérit » et il fait partie des ingrédients qui composent le fameux « pemmican », super-aliment réservé aux expéditions de chasse ou guerrières.

littel com poteAu début du XIXe siècle, le botaniste russe, Y. Mitchourine, le fait connaître en Russie.
Depuis sa culture s’est étendue dans le reste de l’Europe, d’abord dans l’ancienne Allemagne de l’Est, puis dans plusieurs pays des Balkans et en Scandinavie, ainsi que, depuis les années 2007, en Suisse et, peu après, en France et en Belgique.
Aujourd’hui, la Pologne est le leader mondial de cette production.

C’est quoi le fruit Aronia ?

En Russie et dans les pays de l’Est, l’aronia connut un développement rapide comme plante médicinale consommée sous forme de fruits secs, jus, sirop, pastille…
C’est un buisson qui ressemble au sorbier et dont les fruits sont de couleur noir intense, révélant une teneur élevée en anthocyanes.

 


L’aronia, la baie noire qui nous va au coeur

Moins connues que la cranberry, la baie d’aronia n’a pourtant rien à lui envier.
Concentré d’antioxydants, l’aronia mérite une place de choix aux côtés des autres super fruits.


La provenance, les vertus, et la consommation de l’aronia

Riche en flavonoïdes. Riche en polyphénols. Riche en vitamines A, B1, B2, C (l’aronia en contient plus que les oranges). Riche en minéraux et en fibres : ils permettent de lutter contre les troubles de l’intestin, de l’estomac et du foie.

Les baies d’Aronia sont exceptionnellement intéressantes au niveau nutritionnel : très riche en polyphénols et notamment en anthocyanes, en vitamines B, en vitamine C (3 fois plus que l’orange), en minéraux et en fibres. C’est la baie la plus intéressante pour la santé !

Les fruits sucrés de l’aronia sont acidulés, avec un goût qui rappelle celui du cassis et de la cerise noire.

Les baies d’aronia sont réputées pour leurs multiples bienfaits, notamment dus à leur concentration exceptionnelle en antioxydants.L’aronia n’est pas très agréable à consommer frais. C’est sous forme de baies séchées qu’il est le plus populaire. Les jus sont riches et on peut faire, à partir des marcs, une poudre très dosée en antioxydant © J.-L. Tschabold

Les baies peuvent être séchées et consommées comme des fruits secs
Vous en trouverez en jus ….
Choisissez du BIO 100% aronia

Quand boire le jus d’Aronia ?

Consommer le Délicieux jus 100% aronia
100 ml par jour après les repas.

Comment utiliser Aronia ?

Elles trouvent leur place dans les salades de fruits, les yaourts, les compotes ou ou séchées dans les  mueslis.
Il convient de consommer
10 à 15 g de baies par jour
Existe en gélules et jus

SOURCES: 

https://www.consoglobe.com/aronia-c
https://www.jardinsdefrance.org/laronia-les-grandes-vertus-dune-petite-baie

duo compoteCOM’POTE

Share Button

Le BABAU ce monstre croqueur d’enfants


Logo allez mamy raconte étéALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….
Ben..! Faisons les rêvez…..! ou instruisons les
Aujourd’hui, c’est la légende du BABAU  racontons:

LA LÉGENDE DU BABAU
<
CŒUR DE LOUP   –  PHILIPPE LAFONTAINE

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!
Quand j’étais pas sage elle me disait que le Babau viendrait me manger….
Ainsi elle me contât l’histoire de ce monstre sanguinaire : LE BABAU

LA LÉGENDE DU BABAU

logo mamy turlututu smallC’est une bien étonnante histoire que celle du Babau (prononcez « Babaou »).
Elle a pour cadre le ROUSSILLON  et plus particulièrement les villages de Rivesaltes, Pia et Ortolanes prés de Perpignan

Selon la légende, dans la nuit de 2 février 1290 un monstre sanguinaire surgit des berges du fleuve côtier… l’Agly.  D’où venait-il ? Qui était-il ? Nul le sait.
Toujours est-il qu’il est là, et bien là.
Le monstre s’approcha des murailles de Rivesaltes, mais en cette nuit calme tout était verrouillé. S’approchant du grand mur, il voit une brèche et s’y faufile.
Il se trouve alors près du four banal à l’intérieur de la cité.
L’histoire raconte qu’un véritable carnage eu lieu : 6 enfants furent dévorés, dont le plus âgés n’avait que 7 ans.
A partir de ce jour le « forat d’al fourn » (trou du four) entre dans la légende en même temps que le Babau.

logo mamy turlututu smallLa chasse au Babau

Le lendemain on annula la procession de la St Blaise et on boucha en toute urgence le trou. Mais dans la nuit le mur fut à nouveau troué et des traces du monstre apparurent dans le sable de la berge.

Mamy je crois que j’ai peur …  il mangeait aussi les petits canards
– T’es gentil mon petit Jonas …
Non non  pas les canetons… mon petit canard
– Écoute la suite et tu sauras…..

Les veilleurs jurèrent qu’ils avaient entendus dans la nuit des sifflements et vus les yeux de la bête. D’après leurs descriptions la bête avaient des yeux qui lançaient des flammes rouges !

Le lendemain soir le seigneur de Fraisse, fin arbalétrier, présent dans la cité de Rivesaltes, resta éveillé.
Alors que le Babau s’engouffrait à nouveau de la ville, il put le blesser mortellement d’une flèche dans sa gueule.
L’animal prit la fuite est s’échoua près d’Ortolanes, où il mourut.
Les habitants de Rivesaltes, soulagés prélevèrent la journée suivante une côte de la sinistre bête en guise de relique.
Le plus fantastique, c’est que cette côte est toujours visible à Rivesaltes, à l’office du tourisme !

Le forat del forn de nos jours
Le forat del forn

En fait, et tant pis pour la légende, il s’agit d’une côte de baleine, celle là même qui s’échoua à St Cyprien le 27 novembre 1828 et à laquelle il manquait quelques cotes quand arrivèrent les spécialistes. C’est ainsi que des côtes de monstres sanguinaires, on en trouve aussi dans le département à Arles sur Tech !

La

La fête du Babaulogo mamy turlututu small

Basée sur cette légende  datant du XIIème siècle, la Fête du Babau remet en scène les temps forts de ce conte médiéval en faisant revivre le Babau, monstre mi-iguane, mi-dragon qui franchit les remparts de la ville et dévora plusieurs enfants.

Il faut savoir qu’une confrérie du Babau a été créé récemment, en 1996.
Elle a hérité d’une commanderie plus ancienne, connue au Moyen-âge vers la fin du XIIIe siècle. En tant que telle, elle est la gardienne de la tradition du Babau à Rivesaltes.
Le comité des fêtes de Rivesaltes organise depuis fort longtemps la fête du Babau, fête durant laquelle un monstre de papier est montré dans les rues de la ville.
On a ainsi un grand nombre de représentations qui a été faite de ce monstre, la plupart le décrivant comme une sorte de dinosaure, à mi chemin entre un lézard et un crocodile, en version géante bien sûr !

La fête du Babau se déroule chaque année au mois d’août.

babau22Dès 11 heures du matin en plein mois d’août, le Babau fait sa première apparition dans les rues de Rivesaltes, escorté par le géant Galdric Trencavent et sa femme Radegonda, suivi de jeunes cavaliers émérites, de chars représentant une catapulte et une forge.
Au fil des heures, échassiers, jongleurs, cracheurs de feu et fanfares tonitruantes défilent et le cortège grossit.
En début de soirée, la musique se fait plus assourdissante, comme pour étouffer les cris du monstre dont la fin est proche.

Il sera sacrifié dans un embrasement pyrotechnique dès la nuit tombée.

– BIEN FAIT POUR SA GUEULE…!!!

Rivesaltes :
L’histoire vraie du Babau
« croqueur d’enfants »

Au final de l’histoire, « c’est une flèche tirée par le seigneur Guilhem de Fraisse et Périllos qui a occis le monstre de l’Agly ». Le Babau tel qu'il a été représenté en 1892
Hormis le côté folklorique de la légende qui met Guilhem en héros, que s’est-il vraiment passé cette nuit-là ?

Dans le livret La légende du Babau de Rivesaltes, édité en 2002 Jean Abélanet docteur en Préhistoire et ancien conservateur du musée de Tautavel raconte sur le monstre vert de l’Agly une tout autre histoire :
Il a écrit : « … Bien mal récompensé de sa bravoure », le seigneur de Fraisse aurait été pendu comme chef de maraudeurs par ordre de Gilabert de Cruilles gouverneur et capitaine général des Contés du Roussillon et de Cerdagne au rastillo (la herse). Une grille mobile qui fermait sous l’actuelle tour de l’horloge la porte de la ville

Mais pourquoi donc cette exécution ? Jean Abélanet poursuit :
« …C’est bien le 2 février 1390 que la petite cité de Rivesaltes a été le théâtre d’événements tragiques. Lors de cette période trouble qui dura 25 ans, les mercenaires inoccupés infestaient la frontière du Roussillon.
Dans la muraille, la brèche dite du Forat del Forn qu’on pensait inaccessible parce que protégée par les eaux de l’Agly a du fournir un accès facile à une bande de pillards en recherche de pillages et de rançons. Le seigneur de Fraisse a été désigné comme celui qui, connaissant les lieux, a introduit par ce lieu la bande de pillards qui mirent à feu et à sang la paisible bourgade de Rivesaltes »
.

Le Babau a aujourd’hui un nom.
Pourtant tous les Roussillonnais croient encore au Babau (prononcé Babaou) et ne se privent pas de menacer les enfants de la voracité de ce monstre légendaire. Ils savent ou il s’est manifesté, à Rivesaltes, il y a bien longtemps, mais en général peu de gens en connaissaient davantage...
Avant notre article bien sûr

SOURCE : André Douzet
www.societe-perillos.com/babau.html
https://www.les-pyrenees-orientales.com/Decouvrir/Legendes/Babau.php

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

PEINTURE : L’enlèvement des Sabines




logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi …
C’est la sainte Sabine… Merci d’être revenu nous voir pour découvrir l’enlèvement des Sabines dans  l’art et la palette au chou

Pavane Du Mariage De Louis XIII
Faites en 1615: …
Musique à la Cour de Louis XIII
Durée 1h30

logo lardon DL’enlèvement des Sabines

L’enlèvement des Sabines est un épisode relaté par Tite-Live, et Plutarque durant lequel la première génération des hommes de Rome se procure des femmes en les enlevant à leurs voisins les Sabins.

Cette histoire a inspiré de nombreuses œuvres d’art de la Renaissance et de la post-Renaissance, puisqu’elle réunit des exemples propres à montrer le courage et la hardiesse des anciens Romains tout en ayant l’opportunité de dépeindre des personnages à moitié nus et dans une lutte intense et passionnée.
On retrouve des sujets artistiques similaires dans l’Antiquité, comme la bataille entre les Lapithes et les Centaures ou celle entre Thésée et les Amazones, ou dans le christianisme, avec le massacre des Innocents.

L’enlèvement des Sabines, Nicolas Poussin, 1634-1635, Metropolitan Museum of Art, New-York

L’Enlèvement des Sabines (1574-82) par Giambologna, dans la Loggia dei Lanzi à Florence.

Des femmes pour la grandeur de Rome

Le tableau représente l’un des épisodes fondateurs et mythiques de la Rome antique.
La ville vient d’être fondée par Romulus.
Désireux d’assurer leur descendance pour la prospérité de leur jeune patrie, mais manquant de femmes, les Romains projettent un enlèvement collectif.
Ils invitent à dessein les Sabins à une fête lors de laquelle ils s’emparent des femmes et mettent en fuite les hommes.

Trois ans plus tard, les Sabins attaquent Rome pour se venger. Le conflit est évité par les femmes qui s’interposent entre leurs frères et leur mari.
La paix fut ainsi conclue entre les deux peuples. C’est la scène d’enlèvement que choisit d’illustrer Poussin. Romulus se tient à gauche et domine les événements.
Sa pose dérive directement de la statuaire impériale antique.
Le peintre met, pour la partie centrale, l’accent sur la panique et sur la confrontation entre les hommes et les femmes.
Le tout est placé devant un fond d’architecture en perspective, qui donne son point de fuite à l’œuvre. On notera en outre que l’ensemble des personnages est organisé selon deux diagonales qui partent des extrémités du tableau pour se rejoindre dans la percée du paysage.
L’aspect dynamique du tableau se trouve ainsi renforcé.

– Je veux pas avoir l’air de la ramener .. Poussin Poussin…
Mais il y en a d’autres…!

Par exemple … celui de Pietro da Cortona, 1627-1629,
Musées du Capitole, Rome

 CLIQUEZ      LE TABLEAU

PEINTURES….
Nous avons rassemblé pour vous les archives de la Chouette où les articles
portent sur la peinture et les musées

CLIQUEZ SUR LE BLOC NOTE  ET VOUS ALLEZ EN SAVOIR PLUS…..

PEINTURE : Papy montre moi des arbres …
Gustave Courbet en a dessiné plein..!

SOURCE :,
LE LOUVRE    ROMA
WIKIPEDIALa vie et l’œuvre de Poussin (1594-1665), un des créateurs les plus éminents du classicisme français au XVIIe siècle, tout à la fois peintre-poète, peintre-philosophe et peintre-savant.
Cette monographie, accompagnée d’un catalogue thématique des sujets de ses tableaux, restitue l’immense culture de Poussin l’autodidacte, sa philosophie, son esthétique, sa morale, sa technique et son existence dans les milieux artistiques de la Rome baroque.

https://amzn.to/4bt6z5N

Un ouvrage qui fait une large part au paysage dans l’œuvre de Poussin, initiateur d’une formule classicisante du genre.

logo lardon 1LE LARDON

Share Button

MÈRE ET FILS: Sainte Monique et Saint Augustin


– Mamy ne fait pas que du point de croix

Elle est là aujourd’hui 28 aout pour vous parler de sainte Monique et de son fils St Augustin

 

SAINTE MONIQUE 27 AOUT
Sainte Monique est la mère de saint Augustin, elle est morte en 387.

 

Monique et Augustin partagèrent une expérience mystique commune à Ostie, quelques temps avant sa mort. C’est cela que veut évoquer ce tableau de Ary Scheffer.

Née en 332 Monique était romaine d’Afrique du Nord, issue d’une famille chrétienne, elle fut mariée à un païen dur et violent mais qu’elle réussit à convertir par sa douceur. Ils eurent 3 enfants, dont Augustin. Veuve en 371 elle se consacra à ses enfants, surtout à Augustin dont la vie et les idées l’inquiétaient.

C’est pourquoi elle partit à Milan pour le rejoindre et c’est là qu’elle put assister à sa conversion et à son baptême par l’évêque saint Ambroise.
« La piété de ma mère, dit saint Augustin, son zèle pour le bien et son assiduité à la prière, frappaient si vivement Ambroise qu’il ne pouvait s’empêcher, en me rencontrant, de revenir sans cesse sur ses louanges, et qu’il me félicitait d’avoir une telle mère. »

Elle décida son fils à retourner en Afrique mais mourut à Ostie sur le chemin du retour en 387.


SAINT AUGUSTIN 28 aout
Evêque d’Hippone, Docteur de l’Eglise (✝ 430)

 


Né à Tagaste (actuellement Souk-Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 d’un père incroyant et d’une mère chrétienne, sainte Monique.

Brillant étudiant, jeunesse dissipée, un enfant, Adéodat. En 383, il vient à Rome, puis enseigne la rhétorique à Milan.
Converti, baptisé par saint Ambroise à Pâques 387, il retourne en Afrique.

Ordonné prêtre en 391, évêque d’Hippone (près de l’actuelle Bône, Algérie) en 396, un des plus grands théologiens chrétiens.

Il meurt au moment des invasions barbares en Afrique, le 28 août 430.


SOURCES :

MAMY KT

Share Button