Archives de catégorie : Chou Romanesco

Ni chou fleur ni brocolis …le pote âgé qui se cache derrière le chou Romanesco est un retraité d’origine italienne qui aime ROME et toutes ses splendeurs …qu’il accepte parfois de partager…!

PEINTURE : L’enlèvement des Sabines



logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi …
C’est la sainte Sabine… Merci d’être revenu nous voir pour découvrir l’enlèvement des Sabines dans  l’art et la palette au chou

logo lardon DL’enlèvement des Sabines

L’enlèvement des Sabines est un épisode relaté par Tite-Live, et Plutarque durant lequel la première génération des hommes de Rome se procure des femmes en les enlevant à leurs voisins les Sabins.

Cette histoire a inspiré de nombreuses œuvres d’art de la Renaissance et de la post-Renaissance, puisqu’elle réunit des exemples propres à montrer le courage et la hardiesse des anciens Romains tout en ayant l’opportunité de dépeindre des personnages à moitié nus et dans une lutte intense et passionnée.
On retrouve des sujets artistiques similaires dans l’Antiquité, comme la bataille entre les Lapithes et les Centaures ou celle entre Thésée et les Amazones, ou dans le christianisme, avec le massacre des Innocents.

L’enlèvement des Sabines, Nicolas Poussin, 1634-1635, Metropolitan Museum of Art, New-York

L’Enlèvement des Sabines (1574-82) par Giambologna, dans la Loggia dei Lanzi à Florence.

Des femmes pour la grandeur de Rome

Le tableau représente l’un des épisodes fondateurs et mythiques de la Rome antique.
La ville vient d’être fondée par Romulus.
Désireux d’assurer leur descendance pour la prospérité de leur jeune patrie, mais manquant de femmes, les Romains projettent un enlèvement collectif.
Ils invitent à dessein les Sabins à une fête lors de laquelle ils s’emparent des femmes et mettent en fuite les hommes.

Trois ans plus tard, les Sabins attaquent Rome pour se venger. Le conflit est évité par les femmes qui s’interposent entre leurs frères et leur mari.
La paix fut ainsi conclue entre les deux peuples. C’est la scène d’enlèvement que choisit d’illustrer Poussin. Romulus se tient à gauche et domine les événements.
Sa pose dérive directement de la statuaire impériale antique.
Le peintre met, pour la partie centrale, l’accent sur la panique et sur la confrontation entre les hommes et les femmes.
Le tout est placé devant un fond d’architecture en perspective, qui donne son point de fuite à l’œuvre. On notera en outre que l’ensemble des personnages est organisé selon deux diagonales qui partent des extrémités du tableau pour se rejoindre dans la percée du paysage.
L’aspect dynamique du tableau se trouve ainsi renforcé.

– Je veux pas avoir l’air de la ramener .. Poussin Poussin…
Mais il y en a d’autres…!

Par exemple … celui de Pietro da Cortona, 1627-1629,
Musées du Capitole, Rome

 CLIQUEZ      LE TABLEAU

PEINTURES….
Nous avons rassemblé pour vous les archives de la Chouette où les articles
portent sur la peinture et les musées

CLIQUEZ SUR LE BLOC NOTE  ET VOUS ALLEZ EN SAVOIR PLUS…..

PEINTURE : Papy montre moi des arbres …
Gustave Courbet en a dessiné plein..!

SOURCE :,
LE LOUVRE    ROMA
WIKIPEDIALa vie et l’œuvre de Poussin (1594-1665), un des créateurs les plus éminents du classicisme français au XVIIe siècle, tout à la fois peintre-poète, peintre-philosophe et peintre-savant.
Cette monographie, accompagnée d’un catalogue thématique des sujets de ses tableaux, restitue l’immense culture de Poussin l’autodidacte, sa philosophie, son esthétique, sa morale, sa technique et son existence dans les milieux artistiques de la Rome baroque.

Un ouvrage qui fait une large part au paysage dans l’œuvre de Poussin, initiateur d’une formule classicisante du genre.

logo lardon 1LE LARDON

Share Button

Papy Cook: Les aubergines à la tomate

BLOC NOTE
de Papy Cook
    

 »
PAROLES  D’HOMMES  »

« De la cuisine simple comme un bonjour »

 

Chou Romanesco est un bon pote âgés ….. il aime bien partager les recettes de sa Mamma restée au pays
Quand j’ai voulu lui voler sa recette d’aubergines à la tomate, il a préféré me la donner à condition que je cite sa Mamma REGINA

 

Les aubergines à la tomate de Mamma Romanesco….

INGRÉDIENTS:

1 belle aubergine,
125 grammes de mozzarella,
1 petite boîte de tomates cerises et leur jus,
1 gousse d’ail (pour les amateurs),
1 feuille de basilic frais hâché grossièrement,
origan,
sel,
huile d’olive.

PRÉPARATION :

étape 1
Préchauffer votre four à 180°C (th.6).

étape 2
Laver l’aubergine puis la couper en rondelles d’1/2 cm environ.

Huiler le fond de votre plat allant au four, cela évitera que les rondelles y restent « accrochées ».

Disposer les rondelles les unes à côté des autres.

Couper la gousse d’ail en petits morceaux et les déposer sur les rondelles (en mettre très peu, l’ail est une option).

étape 3
Par la suite, disposer au centre les tomates cerises coupées en 2, (compter 1 à 1 tomate cerise 1/2), ajouter un peu de jus des tomates.

Bien saler, parsemer d’origan et verser un filet d’huile d’olive sur les rondelles.

étape 4
Mettre au four pendant environ 30 mn, (tout dépend de la puissance de votre four).

étape 5  (FACULTATIF) :
Lorsque les aubergines sont cuites…
Les sortir et déposer sur le dessus des petits morceaux de mozzarella
ainsi que le basilic haché.
Remettre quelques minutes au four puis déguster.

– EH….. en plus quand « Mozart est là »vous avez la musique en plus du fromage…

Comme vous  le voyez ….. le chef a  aussi fait cuire avec le même temps de cuisson et dans le même four un râble de lapin des champignons et des pommes de terre nouvelles

COMPLET LE PLAT JE VOUS LE DIS ……
Mais diététique…!

Chouette appétit.

retour sur la rubrique du même tabac  PAPY COOK

Share Button

ROME : La Villa Farnésina

Meilleurs complements alimentaires

– ça y est FIRMIN ….. ils nous ont recruté un spécialiste de la renaissance italienne..!
Eh Ouais camarade GASTON … encore un « ESTRANGER » … ROMANESCO qu’il s’appelle …!
– Ah ça c’est vrai….. c’est ni un chou fleur…. ni un brocolis…. Un chou ROMANESCO …
et élégant l’italien …. Jugez vous même..!

L’ART
ET
LA PALETTE
AU CHOU

SÉRIE:
LA RENAISSANCE ITALIENNE
Peintures de RAPHAËL

Informations
pratiques:


VILLA FARNESINA ROME
Adresse :
via dalla Lungara, à Rome,
Horaires :
Ouverture tous les jours de 9h à 14h, sauf dimanches et jours fériés.
Cout du billet standard :
5€  A vérifiez

  au tel +39 06 68 02 75 38)
Musique d’ambiance 


 LA VILLA FARNESINA

Façade sur le jardin de la Villa Farnesina

Façade sur le jardin de la Villa Farnesina

La villa Farnesina  a été construite entre 1508 et 1511 par Baldassarre Peruzzi d pour le Siennois Agostino Chigi, banquier et trésorier du pape Jules II.

Après la mort d’Agostino Chighi, en 1520, la villa fut progressivement abandonnée, ses meubles, ses objets et ses tableaux vendus. La villa fut acquise vers 1580 par le cardinal Alexandre Farnèse, qui lui donna ainsi son nom actuel.

Baldassarre Peruzzi, renonce dans cette villa aux méthodes habituellement en usage, comme le faux marbre et des éléments architecturaux.

Il utilise des perspectives peintes en peignant sur les murs des fresques

L’édifice en forme de U, comprend deux niveaux et une loggia de plain-pied.

La loggia servait de scène pour les fêtes et les représentations théâtrales. De nombreuses fresques décorent les murs et les voûtes.

Nous nous intéressons aujourd’hui qu’à la  loggia qui  traitent  de l’histoire d’Amour et Psychée.

Ces fresques sont de Raphaël et de ses élèves.
Les 24 médaillons racontent cette approche.
Les deux fresques centrales nous présentent la conclusion, Les noces d’Amour et de Psyché et Le banquet des Dieux.

LE MYTHE DE PSYCHÉ

Dans la mythologie grecques Psyché est la fille d’un roi. Elle est d’une beauté si parfaite qu’elle excitera la jalousie de’Aphrodite (Venus) à laquelle on la compare.
Vénus condamne Psyché sa mortelle rivale à résoudre autant d’impossibles défis.

Le premier défi :
il consistait à ranger un tas de graines mélangées par Vénus. Psyché résout ce problème avec l’aide des fourmis.

Le deuxième défi :
Elle avait du recueillir la laine de brebis féroces. Un roseau conseilla Psyché d’attendre le moment où les brebis passeraient parmi les branches où s’accrocherait la laine qu’elle pourrait ramasser sans danger.

Psyché, revenant des Enfers, rapportant son vase

Psyché, revenant des Enfers, rapportant son vase

Le troisième défi :
Il consistait à remplir un vase de l’eau du Styx, une rivière des Enfers, là où elle jaillissait en cascade vertigineuse. Jupiter inquiet de la dureté de Vénus, envoya son aigle qui remplit délicatement le vase et le rapporta plein à Psyché.

Le dernier défi :
Ce défi  était le plus dur et consistait à se rendre chez Proserpine – Déesse des Enfers donc Reine des morts – et lui demander de remplir un vase d’une eau incomparable de beauté. Là une tour, va guider Psyché et lui indiquer comment parcourir pareille épreuve.

 Psyché rejoint Vénus

les colombes s’enfuient car elles ne supportent ni la vue du triomphe de Psyché, ni la réaction prévisible de Vénus.

C’est donc ici que l’on aperçoit Psyché, revenant des Enfers, rapportant son vase plein, et portée par trois amours.

En fait la curieuse Psyché avait voulu ouvrir le vase divin et elle était tombée dans un sommeil profond.

Eros qui veillait vint la ranimer.

Victoire de l’Amour qui conduira éros à épouser Psyché

LES FRESQUES CENTRALES

RAPHAEL dans les deux fresques centrales nous présentent la conclusion, Les noces d’Amour et de Psyché et Le banquet des Dieux.

Les noces d’amour et de psyché

Décor insiste sur l'apothéose de Psyché et le mariage. Voûte de la loggia de Psyché, le banquet des noces de Psyché

Décor insiste sur l’apothéose de Psyché et le mariage. Voûte de la loggia de Psyché, le banquet des noces de Psyché

 Le banquet des Dieux.

Voûte de la loggia de Psyché, Concile des dieux

Voûte de la loggia de Psyché, Concile des dieux

SAVOIR VOYAGER A ROME.. CLIQUEZ



retour sur la rubrique du même tabacROMANESCO

RETRO :
C’est du même tabac…..

TOUS LES LIVRES
QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2OZAcTt

https://amzn.to/2vE5KpI
Share Button

LA FORNARINA ….. de RAPHAEL

– ça y est FIRMIN …..ils nous ont recruté un spécialiste de la renaissance italienne..!
Eh Ouais camarade GASTON … encore un  « ESTRANGER » … ROMANESCO qu’il s’appelle …!
– Ah ça c’est vrai…..  c’est ni un chou fleur…. ni un brocolis…. Un chou ROMANESCO …
et élégant l’italien …. Jugez vous même..!

LPalais Barberini Rome’ART ET LA PALETTE AU CHOU

SÉRIE:
LA RENAISSANCE ITALIENNE
Peinture de RAPHAËL

Informations pratiques:

PALAIS BARBERINI ROME
Adresse 
:
Via Barberini, 00184 Roma, Italie
Style architectural 
:
Architecture baroque1627
Photos des œuvres interdites ( Romanesco est revenu en pleurant)

Horaires d’ouverture : lun. Fermé
mar.-dim. 08:30–19:00
 
 

La Fornarina…. de RAPHAËL

LA FORNARINA est conservée à la galerie nationale d'art antique du Palais Barberini de Rome (Italie).Artiste de la cour et de l’Église, représentant de la Renaissance et des somptuosités italiennes, Raphaël a peint de nombreuses femmes dans sa carrière.
Madones, infantes, jardinières, etc., le féminin s’est toujours illustré avec grâce et pudeur sous les coups de pinceau du peintre.
Les regards des Vierges, souvent baissés et protecteurs ; les traits finement ciselés de leur visage célèbrent le style artistique de Raphaël.
Et pourtant, une jeune femme ne ressemble aucunement aux autres réalisations du peintre. Portraiturée de manière beaucoup moins virginale et sacralisée, mais physique et sensuelle, une demoiselle fait figure d’exception
….

La Fornarina

Le Portrait d’une jeune femme (La Fornarina) (en italien, Ritratto di giovane donna (La Fornarina)) est une peinture exécutée entre 1518 et 1519, de l’artiste italien de la Renaissance Raphaël.
C’est une peinture à l’huile sur bois de 85 x 60 cm conservée à la galerie nationale d’art antique du Palais Barberini de Rome (Italie).

La Fornarina son modèle…et plus

La donna velata ou La Velata est un tableau de Raphaël conservé à la Galerie Palatine du Palais Pitti à Florence

On considère généralement que le peintre a réalisé le portrait de sa légendaire amante, dont il avait également fait un portrait connu sous le nom de La donna velata conservé au Galerie Palatine du Palais Pitti de Florence.

La femme est identifiée au XIXe siècle comme étant la fornarina (« la boulangère ») Margherita Luti, fille du boulanger Francesco Luti de Sienne.

La Fornarina sa madone impudique…..

Dans le tableau de LA FORNARINA, la femme est représentée à mi-corps, assise portant un chapeau de style oriental et les seins nus. Elle fait le geste de se couvrir le sein gauche, ou de le recouvrir avec sa main, et est illuminée par une forte lumière artificielle qui vient de l’extérieur.
Elle a, à son bras gauche, un ruban étroit qui porte la signature de l’artiste RAPHAEL URBINAS.

La Fornarina lui appartient…..

L’histoire raconte qu’elle aurait été l’amante de Raphaël et que ce dernier aurait nourri pour elle des sentiments passionnés. Il lui aurait d’ailleurs déclaré son amour à travers la toile.
Aussi, suffit-il de regarder plus attentivement le bracelet que la demoiselle porte au bras gauche. On peut y lire le sceau du peintre : « Raphaël Urbinas ».
Étreignant le bras plus qu’il ne le pare – les plis de la peau en sont témoins -, le bijou perd sa mission de coquetterie et d’apparat pour devenir marque de possession.
Comme l’artiste signe son tableau, il appose son appartenance au sujet de ce dernier : l’objet de ses désirs, la jeune femme brune.
« Marquée au fer rouge », la Fornarina lui appartient.

Hommage à travers les âges…..

L’idylle de la Fornarina et de Raphaël, ou plutôt leur « longue liaison », traversera les âges, rendue immortelle par une toile de Jean-Auguste Dominique INGRES, cristallisant les jeunes gens dans une éternelle étreinte.
La Fornarina y est représentée sur les genoux de Raphaël, dans son atelier, devant le tableau en cours d’exécution.

On notera que Ingres à repris le portrait de la Fornarina telle que Raphaël l’avait peinte

SOURCES: WIKIPEDIA EVENE 

 

retour sur la rubrique du même tabacROMANESCO

  RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button