Archives par étiquette : cathares

L’ÉTÉ EN FRANCE D’AUBIN CHOULESTROPIC – N° 2

LOGO choulestropic

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ?

 

C’est une commune située dans le Sud traversée par l’Orb et entourée de vignobles et de la Méditerranée toute proche . Il pourrait s’agir de la plus vieille ville de France, avant Marseille : de multiples fouilles archéologiques entreprises depuis les années 1980 ont révélé qu’elle fut construite par les Grecs au VIIe siècle av. J.-C.2.

Avec 75 999 habitants en 2015, elle est la seconde commune de son département.

Le petit indice.. C’est moa…

Sa renommée contemporaine s’est faite à travers la viticulture, son équipe de rugby à XV ou encore d’une grande fête, qui rassemble chaque année environ un million de participants au cœur de l’été.

– Allez mon Riquet tu devrais être grand reporter à Canal +

bestiole des potagers resistant et inépuisable – ça fait trois indices … Vous devriez trouver sinon pour des petits bavards du Midi…. Donner la langue au chat c’est perdre gros…!

 

– Tonton Aubin t’es
d’accord pour qu’on donne
leur langue au chat..?

 

JOUER AVEC D’AUTRES VILLES :

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ? N° 123

 

Ils ont écrit sur cette commune
et nous avons aimé..!

  ILS EN PARLENT….

Voici la première biographie importante de Simon de Montfort qui, porté aux nues en son temps, est aujourd’hui généralement rangé parmi les bourreaux de l histoire.

 

On a volontiers rejeté sur lui tous les drames provoqués par la croisade contre le Midi cathare, certains allant même jusqu’à lui imputer les terribles paroles :

« Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

 

De Beaucaire à Agen, en passant par Béziers, Carcassonne et Toulouse, les populations ont vu en lui l instrument d une invasion française autant que le bras armé de la papauté.
Qui était-il au juste ?      https://amzn.to/2zCt4bV


Share Button

Citadelle du vertige : Le château cathare de Peyrepertuse

LOGO choulestropic CARNET
DE VOYAGES

de
Aubin CHOULESTROPIC

.
Parmi les potes âgés du potager municipal
Aubin CHOULESTROPIC a la passion des voyages …
Cet été encore, nous lui arroserons ses salades et ses tomates pour qu’il parte assouvir sa passion….
Mais cette année, nous avons, en contrepartie, exigé qu’il alimente la rubrique voyages de l’été dans la Chouette…. Nous le suivrons donc semaine après semaine…

Ambiance Ambiance….. ….

barre verte

PEYREPERTUSE , citadelle du vertige

Les châteaux cathares, citadelles du vertige

Ce sont des joyaux méconnus du patrimoine français : les châteaux cathares, des forteresses construites il y a plusieurs siècles. Réputés imprenables, car juchés en haut des falaises, ces édifices pourraient bientôt être classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

DSC03503      DSC03515

Au coeur des Corbières, ces châteaux millénaires perchés parfois à plus de 800 mètres ont été appelés cathares, du nom de ces hérétiques aux yeux de l’Église catholique, chassés et éradiqués par l’Inquisition.
Ne sachant plus où aller, les cathares ont parfois demandé protection aux seigneurs féodaux de ces châteaux, mais les cathares n’ont jamais vécu dans ces citadelles.

Peyrepertuse, Termes, Aguilar ou Quéribus.
Ce sont des forteresses militaires du Moyen-Âge.

On les appelle « châteaux cathares » et pourtant les Cathares n’ont rien construit.
Ces religieux qualifiés d’hérétiques par le pape avant d’être éliminés par la croisade se sont tout simplement réfugiés par ici.

Tapie dans le paysage, fondue dans la montagne, la citadelle de Peyrepertuse (Aude) n’a rien perdu de sa noblesse.
Accrochée à son piton rocheux, elle veille depuis des siècles. Les tours sont enchâssées dans la roche, protégée par 300 mètres de murailles, qui tombent à pic.
Elle existait avait l’épopée cathare, elle est devenue l’une des pièces maîtresses de la ligne de défense des rois de France face au royaume d’Aragon.

Le château de Queribus fait partie de ces châteaux cathares que le département de l’Aude voudrait voir classé au patrimoine de l’Unesco. Un classement au patrimoine de l’humanité aurait des retombés économiques importantes pour la région.

Depuis que la cité épiscopale d’Albi a été classée, le site a vu sa fréquentation grimper de 20%.

 

Le château de Peyrepertuse, forteresse qui domine le massif des Corbières

Avec France 2 laissez nous vous amener dans  le sud de la France, dans les Corbières, une terre de garrigues, de vignes, de rivières bien cachées et de châteaux cathares.

On ne peut y accéder qu’à pied, par un sentier escarpé et glissant.
Le site est perché tout en haut. À 800 mètres d’altitude, c’est la dernière pause ombragée.
S’il est accroché dans le ciel, c’est pour voir loin.

Le château de Peyrepertuse (Aude) domine le massif des Corbières.
L’ennemi espagnol a posé sa frontière juste en dessous alors Saint-Louis va annexer, au XIIIe siècle, ce château de petits seigneurs occitans.

La frontière repoussée au-delà des Pyrénées, les citadelles du vertige sont tombées dans l’oubli, comme fossilisées. Elles  espèrent aujourd’hui  être inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

barre verte
AUBIN CHOULESTROPIC1Aubin CHOULESTROPIC

 

Share Button

Il était une fois…..Le château de Foix (Ariège)

— NOS  DÉCOUVERTES  DE  L’ÉTÉ  —

DÉCOUVERTE DU CHÂTEAU DE FOIX
Par Chou blanc

 

 

DÉCOUVERTE DU CHÂTEAU DE FOIX

Sur une plate-forme rocheuse, le château comtal domine la ville de Foix. D’où que vous veniez le château vous présentera sa vue d’ensemble Il est impossible de ne pas le voir !

Idéalement situé au confluent des rivières l’Ariège et de l’Arget, il contrôle l’accès vers la haute vallée de l’Ariège et surveille le bas pays.

CLIQUEZ POUR ACCÉDER AU  SITE DES CHÂTEAUX FÉODAUX

Description du château :
Le château présente deux imposantes tours de forme carrée, reliées l’une avec l’autre par deux courtines crénelées. L’ensemble est entouré d’une enceinte dont la pointe sud est composée d’une autre tour circulaire. Une barbacane renforce l’entrée de la forteresse.
* Fin 19ème siècle, Paul Boeswildwald, gendre de Viollet Le Duc, restaure le château, essayant de lui redonner son allure médiévale.
En 1930, le château devient musée départemental et nous offre des collections faisant revivre l’histoire de Foix.
 cliquez pour agrandirSes dimensions, sa géométrie élancée et son isolement sur cet éperon donnent une impression de puissance. Après la cité de Carcassonne, ce château est le 2ème plus important témoignage d’une fortification médiévale non en ruine.
Au Moyen âge, ce château passait pour imprenable.
En 1209, c’est le début de la terrible croisade contre les Albigeois. destinée à
éradiquer le catharisme, une hérésie solidement implantée en pays occitan, qui enseignait que le monde visible n’est pas l’œuvre du Dieu de bonté, mais celle d’un créateur mauvais.
De l’Agenais et du Périgord au Rhône, quinze de nos départements furent le théâtre, vingt ans durant, d’une lutte farouche dont l’enjeu devint rapidement politique tout autant que religieux.
 En 1211, Simon de Montfort (le chef de cette croisade) ravage la région mais ne s’attaque pas au château. Ce n’est qu’en 1212, que le château résiste à l’assaut (timide) des croisés.

L’extérieur:

Ce castel apparaît dans un excellent état car il n’a jamais été longtemps abandonné, ni assailli par des hordes guerrières.
A la fin du 19ème siècle, Paul Boeswildwald, gendre de Viollet Le Duc, restaure le château, essayant de lui redonner son allure médiévale.

C’est en 1930, que le château devient musée départemental destiné à faire revivre l’histoire de Foix.cliquez pour agrandir

la montée au château sur un long chemin pavé de galets par les prisonniers fait ressortir sa puissance

cliquez pour agrandir La tour carrée (au Nord) :

La tour carrée Nord est aussi nommée: Tour d’Arget (car elle surveille la vallée de cette rivière).

Sa construction remonte au 12ème siècle ses mâchicoulis et ses créneaux rappellent sa fonction défensive de la fin du 15ème.

cliquez pour agrandir La tour carrée (au centre) :

 

Au 12ème siècle, cette tour ne comportait que peu d’ouverture. Sa position centrale la dédiait à d’habitation du seigneur. Des fenêtres à meneaux ont été aménagées au 15ème siècle.

 La tour ronde (au Sud) :cliquez pour agrandir

Cette tour est la plus récente, la plus haute (6 étages) et peut être la plus belle.

Elle date du milieu du 15ème siècle

Elle fut construite, non pour la défense mais pour marquer le pouvoir des Comtes de Foix.

Elle servait de logement occasionnel, puis 2 siècles plus tard, la prison fut sa nouvelle fonction.

 

Dans l’enceinte du château :

cliquez pour agrandircliquez pour agrandir

L’intérieur du château :

 Si l’extérieur fait réellement penser à une forteresse médiévale, l’intérieur est bien différent. Les couloirs de circulation, les habitations, les pièces de vie des Comtes ont disparu. Excepté quelques rares traces,
Fort heureusement cette forteresse n’est pas devenue une ruine comme tant de ses contemporaines.

 L’intérieur de la tour ronde

Au sous-sol de la tour ronde, une salle obscure rectangulaire était la chapelle du château, avant de devenir un cachot, sombre et poussiéreux.
Cette tour ayant servi de prison, sur les murs, le souvenir des prisonniers peut être ressenti grâce aux graffitis. Des noms, des dates, des dessins, des énigmes sont gravés pour l’éternité au cœur de la pierre.

Quelques points de l’histoire du  château

–   En 1209, c’est le début de la terrible croisade contre les Albigeois.
–  En 1290, par un mariage, le comte de Foix devient vicomte de Béarn. La famille comtale quitte Foix et part pour le Béarn. Mais, le château est parfois habité par ces propriétaires lors de visites dans la région.

– Au 14ème siècle un Comte hors du commun, Gaston Phébus (écrit souvent Phoebus), « le soleil », donne à la ville une fière devise : « Touches-y si tu l’oses ».

– Vers 1607, après l’avènement de Henri IV il estt réuni à la Couronne de France et Foix devient le siège d’un gouvernement militaire.

–  En 1634, Richelieu ordonne le démantèlement du château, qui fut finalement  sauvé de la destruction par le gouverneur Laforest-Toiras.

– En 1645, cette forteresse sert de dépôt d’archive puis devient une garnison.

 – En 1790, ce monument devient une prison.

–  En 1840, le château est classé aux Monuments Historiques.

 – En 1864, le château abandonne sa fonction de prison.

– Fin 19ème siècle, il est restauré pour lui redonner son allure médiévale.

– En 1930 il devient musée départemental
—————————————————————————————————–
Source : «  Le chevalier dauphinois » et son excellent blog des châteaux forts
Crédit photos : Chou blanc pour la Chouette

 

– » CHOU BLANC a trouvé son titre dans cette petite histoire pour enfant…..
Mais la connaissiez vous en entier…..?

Il était une fois,
Un marchand de foie,
Qui vendait du foie,
Dans la ville de Foix.
Il se dit « ma foi » !
C’est la première fois,
Et la dernière fois,
Que je vends du foie,
Dans la ville de Foix.

– Mille fois Merci..!

– OK OK… ! Vous la connaissiez…  Ma foi, parfois je gave..! certaines oies, mais pas toutes à la fois…!

Foi de Wiki,  je m’arrête bientôt…. »

LE SAVIEZ-VOUS :
Chou blanc et Machanada ont déjà publié en plusieurs volets
leur carnet de voyage dans le Sud dont voici l’itinéraire


  Vous pouvez reprendre la route avec  eux en suivant les liens ci dessous….

Carcassonne:
Machanada-à-l’assaut-de-la-cite-de-Carcassonne
Pardon-pour-dame-Carcas réponse-a-un-Carcassonnais-en-colere

Mirepoix:

Mirepoix-une-bastide-médiévale

Saint Bertrand de Comminges
Saint Bertrand-de-comminges-le-regal-du-pelerin
Saint-Bertrand-de-comminges-le-cloitre-du-pelerin

Saint just de valcabrère
saint-just-de-valcabrere-juste-pour-le-plaisir

Saint gaudens
la-collegiale-de-saint-gaudens

Chou Blanc est   effectivement magnétiseur

CHOU BLANC

  » Les Découvertes de l’été« ….  Font le bel été….!
et nous avons la faiblesse de le croire, de la belle ouvrage de vous le faire partager……

 

3592

Share Button