ALLEZ MAMY RACONTE : Cet enfant qui construisit le pont d’Avignon

Logo allez mamy raconte étéALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….
Ben..! Faisons les rêvez…..!

AUJOURD’HUI C’EST :
Cet enfant qui construisit le pont d’Avignon

 

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..

je me rappelle du jour où elle m’a raconté :

L’histoire du petit Benoit que l’on appelait BENÉZET …. Cela m’a marquée je m’en rappelle encore…..

ÉCOUTEZ ….. Je vais vous raconter l’histoire.. Puis on chantera la chanson
‘Sur le pont d’Avignon”

– JE LA CONNAIS ..JE LA CONNAIS ..
ALLEZ.. Mamy..!
On chante d’abord.. tu la lis après …!!!

 

– NON NON tu n’es pas tout seul  mon petit Jonas …
tes frères et sœurs attendent gentiment que je raconte….

VOICI la légende de Saint BENEZET :
Confesseur – Constructeur du Pont d’Avignon (✝ 1184)
Patron: des Ingénieurs des Ponts et Chaussées

Saint Bénezet, diocèse d'AvignonNous sommes dans le Vivarais – dans les montagnes de l’Ardèche
en 1177.
Le petit Benoît, d’où le surnom de Bénezet, avait des parents pauvres, très pauvres, et leur seule richesse était en Dieu.

Benézet perdit son père à 12 ans et dut garder les troupeaux pour permettre à sa famille de survivre.

Purée si petit…. c’est bien triste…!

En 1177 le jeune Bénézet gardait les brebis de sa mère quand une voix céleste lui dit d’aller construire un pont sur le Rhône, à Avignon.

Un ange l’accompagna sous l’apparence d’un pèlerin et disparut quand ils furent arrivés face à la ville.
L’enfant, effrayé par la largeur et l’impétuosité du fleuve, le traverse sur le bac et se présente à l’évêque qui harangue à ce moment ses ouailles:
‘Écoutez-moi et comprenez-moi, dit l’enfant à voix haute, je suis envoyé de Dieu pour faire un pont sur le Rhône’.

Le pasteur fait mine de vouloir châtier l’insolence de ce mauvais sujet qui ose l’interrompre.
Il le fait conduire au prévôt ou viguier de la ville à qui l’enfant renouvelle sa requête.

Mais le magistrat se moque de lui et, par dérision, lui demande de montrer un signe de sa mission et de faire ses preuves en transportant une énorme pierre à l’abandon, vestige de quelque monument romain, que personne encore n’a pu ôter devant son palais.

logo jonas été

Alors le jeune berger, confiant en Dieu, accomplit le prodige, il porte la pierre, que trente hommes n’auraient pu soulever, à l’endroit où le pont devait s’enraciner à la berge…..

logo mamy turlututu small
–   Telle est la ‘Légende’ mes enfants….
Comme pour toutes les légendes la réalité mérite de vous être racontée par Papy…

LE CHOURISTE

 

Dans les faits, Bénézet ne fut pas le bâtisseur, mais plutôt récolteur de fond, doué d’un charisme exceptionnel.
Il fonde l’ordre des frères pontifes (frères du pont), chargés de récolter l’argent nécessaire pour accomplir son dessein divin.

 Ils colportent la belle légende censée toucher le coeur des fidèles et susciter un élan de générosité.
Homme de prière et de foi, son amour pour les pauvres et sa prédication de l’Évangile retenaient les foules et obtenaient des miracles de guérison ; Il parcourut un vaste territoire pour recueillir des aumônes considérables destinées à son entreprise.
Bénézet meurt d’épuisement en 1184, à l’âge de 19 ans seulement, une année avant l’achèvement de son œuvre.
Mais tout le temps qu’il vécut, il secourut les pauvres tout en y travaillant et, ses miracles, selon la tradition, multiplièrent les pierres.
Sa dépouille est entreposée dans la chapelle Saint Nicolas située sur le pont. Il fait l’objet d’une forte dévotion populaire, et bien qu’il n’ait jamais été officiellement canonisé, il est considéré comme saint depuis le XIIIème siècle.
En 1674, devant l’état de délabrement du pont, ses restes sont transférés dans le cloître des Celestins, puis en 1854 dans l’église Saint Didier d’Avignon.

 

Bon Mamy … Tu l’as promis maintenant on chante…

 

– Voilà…. Voilà…!

  • Vous connaissez tous la comptine pour enfant sur le pont d’Avignon allez on chante

Et si on pensait aux petits aveugles
– Voilà du sonore comme à la radio…
et en entier dans le texte



SOURCES :
http://www.horizon-provence.com/pont-avignon/saint-benezet.htm
http://www.archives.diocese-avignon.fr/Saint-Benezet
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/970/Saint-Benezet.html

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.