Archives mensuelles : juillet 2017

LADY LADINDE : Joue les saintes Nitouches


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

«  Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR L’EXPRESSION :

FAIRE LA SAINTE NITOUCHE

Dans le comité de rédaction MAMY VIGIE et LADY LADINDE ont la haute main sur la protection des jeunes et des moins jeunes qui pourraient se sentir choqués par nos textes ou nos images …!
Avec elles, nous avons déjà une première approche de la notion de saintes Nitouches


Il s’agit pour ces deux saintes Nitouches  de reposer sans cesse le débat des limites à ne pas franchir dans un blog généraliste et familial.
Emmené par Mamie Vigie le groupe des saintes Nitouches, adepte du contrôle parental, a du accepter des publications tendancieuses à leurs yeux qui portent désormais le célèbre  panneau d’avertissement.
C’est finalement Chou vert qui a défendu cette liberté de ton de la Chouette  au nom de l’éducation sexuelle des enfants qui,  je cite:
« 
Ont déjà vu monter un chapiteau sur la grand place….et ceci sans avoir jamais vu Mamie Vigie y grimper au mat
 »

dinde

Précise…! Tu vois bien que je suis pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …!
Tu peux comprendre ça non père DODU…!

Qu’est-ce qu’une sainte Nitouche ?
D’où vient cette expression ?
Est qualifiée de sainte Nitouche une personne hypocrite, qui a l’air « de n’y pas toucher ».
Elle se donne des airs d’innocence et de pruderie. Elle feint la pureté, la chasteté. Elle est une « sainte », qui a une vie exemplaire, vertueuse, uniquement préoccupée de spiritualité.
Tournant sa vie vers les autres en faisant abstraction de son propre plaisir, elle ne peut en aucun cas s’intéresser aux plaisirs charnels.

dinde

– BREF «Tu parles là de Mamy Vigie » Parce que là, c’est pas du tout moi …Tu veux peut être venir tâter mes pilons devant les enfants  juste pour voir……?
Ben voilà il fallait te le dire comme ça… car tu vois, tu es prude comme les autres…!

– Oui oui…. j’entends bien…! Mais précisons ensemble  l’origine?

L’expression “faire la sainte Nitouche” apparaît et sera popularisée dès 1534 par Rabelais dans “Gargantua”:

Les uns cryoient: Sainte Barbe!
les autres: Sainct Feorges!
les autres: saincte Nytouche!

Afin de mieux comprendre ses origines , il serait logique de définir les termes qui la composent selon les dictionnaires de l’époque.
Une sainte est une personne dont la vie est exemplaire et qui a été canonisée selon les principes de la religion chrétienne.
Elle aurait vêcu selon des préceptes de vertu et de respect de son prochain.
Elle n’approcherait pas les plaisirs charnels et se consacrerait aux nourritures spirituelles. La « sainte nitouche » est celle qui se veut être innocente, irréprochable alors que tous ceux qui l’entourent connaissent sa véritable nature.

Faire la sainte Nitouche” c’est donc se donner un air de “ne pas y toucher”, d’ “affecter l’innocence”. Il y a dans cette phrase (toujours péjorative à l’encontre de la personne visée) une idée de fausseté, d’hypocrisie reconnue par tous et montrée du doigt.

 

dinde

– OK OK…. sans me reconnaitre, je « prograisse » sur la balance….. j’aime pas l’approche de noël 

Mais le « saint n’ y touche » existe…. Chez Molière. Il s’ appelle Tartuffe. La preuve en est ce
« Cachez ce sein que je ne saurais voir ! »

Selon Choucaline,  une sainte Nitouche est souvent une personne qui est mal dans sa peau, elle désire fortement une chose qui n’est pas bien aux yeux de la société, comme elle ne veux pas être regardée d’un mauvais oeil, elle cache son désir…!dinde

 

– Alors le masculin de sainte Nitouche, c’est faux-jeton..?

– Tu me causes chérie…?

dinde– Euh…NON… non…!

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

HUMOUR: Règles fondamentales du management.

BLOC NOTE
DE FRANCOIS

Règles fondamentales du management.


Les trois leçons sur : 

–  Gestion des affaires
– Communication
– Procédures

  1 – Gestion des affaires : 

A la ferme, le cheval est malade.
Le vétérinaire dit au paysan : 

 Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n’est pas remis, il faudra l’abattre. 

  Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval:
– Lève-toi !
  Mais le cheval est trop fatigué. Le deuxième jour le cochon dit :
   Lève-toi vite ! 

Le cheval est toujours aussi fatigué. Le troisième jour le cochon dit : 
 Lève-toi sinon ils vont t’abattre ! 

  Alors dans un dernier effort, le cheval se lève. Heureux, le paysan dit :
 Faut fêter ça: on tue le cochon !

Morale : 
  Toujours s’occuper de ses affaires et fermer sa gueule !

2 – Communication : 

Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison. 
La femme s’enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d’entrée. C’est Laurent, le voisin. Avant qu’elle n’ait pu dire un mot, il lui lance :

 Je te donne 800 EUR immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre !
  Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette. Il l’admire à loisir, puis lui tend 800 EUR.
  Un peu éberluée, mais contente de la petite fortune qu’elle vient de se faire en un clin d’œil, elle remonte dans la salle de bain. Son mari, encore sous la douche, lui demande :
   C’était qui ?
   C’était Laurent.
   Super, il t’a rendu les 800 EUR qu’il me devait ?

  Morale: 
Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagréables… 

3 – Procédures: 


Au volant de la 2 CV, un prêtre raccompagne une nonne au couvent. Le prêtre ne peut s’empêcher de regarder ses superbes jambes croisées.
  Il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne. Elle le regarde et lui dit :
   Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?
Penaud, le prêtre retire sa main et se confond en excuses Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d’un changement de vitesse pour laisser sa main effleurer la cuisse de la nonne, qui lui redemande :
   Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?
  Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant une excuse. Les voilà arrivés au couvent. La nonne descend de la voiture sans dire un mot. Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible, à la recherche du Psaume 129.
  Psaume 129: « Allez de l’avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire »

  Morale: 
  Au travail, une bonne connaissance des procédures est recommandée pour atteindre les objectifs… 

LE  POTE  FRANÇOIS

 

ALLEZ MAMY RACONTE : La petite Poucette

banniere 468px 60px ruyedesplantes
VETEMENTS ET ACCESSOIRES SANTÉ ET SOINS DU CORPS VOYAGES VALISES

Logo allez mamy raconte été

ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….
Ben..! Faisons les rêvez…..!

AUJOURD’HUI C’EST : La PETITE POUCETTE

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..

je me rappelle du jour où elle m’a raconté :

La PETITE POUCETTE… Cela m’a marquée je m’en rappelle encore

ÉCOUTEZ ….. Je vais vous raconter tout ça en vous résumant l’histoire.. puis je vous montrerai le dessin animé …  ..!

– ALLEZ.. ACTION Mamy..!
Tu la lis .. tu la lis …!!!

 

– OUI OUI mon petit Jonas …

EN VOICI UN RÉSUMÉ… :

Une femme en mal d’enfants implore le Ciel de lui venir en aide.
Un beau jour, une bonne sorcière entend son appel et dépose à son insu une graine.
S’étonnant de la provenance de cette graine, la femme la plante néanmoins :
une fillette minuscule sortira de la fleur.

Elle décide d’appeler l’enfant Poucette, car elle n’est pas plus haute qu’un pouce.

Un soir, alors que la Petite Poucette est endormie dans la coquille de noix qui lui sert de berceau, elle est enlevée par un crapaud qui souhaite l’offrir en mariage à son fils.
Elle parvient cependant à s’échapper en montant sur un tapis de lys voguant à la surface de la rivière voisine. La repérant de loin, un hanneton fond sur elle et la fait prisonnière ; il la montre à ses congénères qui, dégoûtés par l’apparence de Poucette, le rejettent. Dépité, le hanneton finit par s’en débarrasser au pied d’un arbre.

Les premières bourrasques annonçant l’hiver soufflent.
La Petite Poucette peine à lutter contre le froid dans ses haillons. Blottie dans un tas de feuilles, elle remarque une hirondelle qui s’est cassé une aile. Poucette la soigne malgré la rudesse du climat, permettant ainsi à l’hirondelle de partir dans les pays chauds et ainsi de sauver sa vie. Elle cogne à la porte d’un rat des champs qui lui accorde l’asile ; en échange, elle devra servir de bonne à tout faire.
L’hiver passe, Poucette et le rat se lient d’amitié. Quelques mois plus tard, le rat lui suggère au cours d’une conversation inopinée d’épouser le voisin, une taupe.
Ce projet n’étant pas du tout du goût de l’intéressée, elle proteste : le rat la menace de la mordre si elle ne se plie pas à sa volonté. Paniquée, elle s’enfuit de la maison.

Dans sa fuite, elle rencontre par hasard l’hirondelle qu’elle avait soignée dans les premiers jours de l’hiver. L’hirondelle l’emporte sur son dos très loin jusqu’à un champ de fleurs. Là, la Petite Poucette rencontre un prince des fleurs, de la même taille qu’elle.


Les deux êtres se marient ; en cadeau de noces, la Petite Poucette se voit offrir des ailes pour accompagner son mari lors de ses voyages de fleur en fleur :

Elle sera désormais Maja, princesse des êtres des fleurs.

LE CHOURISTE
La Petite Poucette
est un conte écrit par
Hans Christian Andersen,
Hans Christian Andersen,
( ) de Copenhague, est un romancier, dramaturge, conteur et poète danois, célèbre pour ses nouvelles et ses
« contes de fées »

Longtemps ignoré ou tourné en dérision dans son pays, où l’on a raillé son égocentrisme, il n’est reconnu tout d’abord qu’à l’étranger

logo jonas été

Bon  Mamy … Tu l’as promis en dessins animés
On y va ou quoi ?

 

– Voilà…. Voilà…!

 

Et si on pensait aux petits aveugles
– Voilà du sonore comme à la radio…
et en entier dans le texte


SOURCES :wikipedia –  https://www.iletaitunehistoire.com/genres/contes-legendes

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

QUAND JULES EST AU VIOLON …… LEON recherche ses origines

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2

 La Partition de MA2   

AUJOURD’HUI DÉCOUVERTE DES INSTRUMENTS : LE VIOLON

l'instrument du maitre durant l'entracte


– « Notre pote LÉON  adepte de l’accordéon se montre très intéressé par l’instrument de son pote JULES …
Il nous entraine à la découverte du Violon ….
Voici le fruit de ses recherches et la sélection des meilleurs morceaux :

barre bleue

Peut on dater avec précision l’apparition du violon ?

caravage – Le violon et son archet, posés de biais sur la table de marbre, font comme un contrepoint musical au luth dont joue le musicien, d’un air nonchalant et languide.

On ne peut dater avec précision l’apparition du violon.
Le mot est cependant mentionné  en Lorraine en 1490  comme l’attestent les archives de la ville de Nancy , trente ans donc avant la date communément retenue pour  sa naissance  à Crémone sous les doigts du luthier Amati.

Qu’en 1490, René II de Lorraine,   » sur les plaintes qui lui avoient été faictes des abus glissez dans ses estats et paus, par ignorance des temps, dans l’art et mestier de joueurs de violons et aultres instrumens, desquels il arrivoit tous les jours de grands inconvéniens  » avait établi  » ung maistre dudict mestier, avec pouvoir de créer des lieutenans particuliers partout où besoin seroit, pour réprimer les abus et les mulcter d’une amende de quanrante sols. »


Le violon est donc bien présent dans l’est de la France à cette date. Et il semble assez répandu et bruyant pour qu’un Duc décide de légiférer à  son  sujet et créer une confrérie…

Bellini-ange-musicien-copie-1.jpg 

En 1505 Bellini  représente dans une Vierge à l’enfant un ange musicien.
J’ai pu lire ici ou là qu’il s’agissait d’un violon,  que nenni, c’est une Lira de braccio, une lire à bras, et  nous tenons là un des nombreux ancêtres de ce prestigieux instrument au passé aussi flou que complexe. 

En 1523, une note de la Trésorerie de Savoie mentionnait le paiement des prestations des  » Vyollons de Verceils «  On peut attribuer son émergence  au talent de plusieurs écoles de luthiers qui réfléchissaient au même moment à  l’amélioration puis combinaison des violes, lires à bras – dont il emprunte la forme des ouies et l’âme ( petite pièce de bois  qui relie la table au fond ) – petites gigues et rebecs ( auquel il prend l’accord par quintes ) alors en vogue.  Parmi eux le luthier lyonnais d’origine bavaroise,  précurseur de génie  trop souvent oublié dans cette genèse et qui appartenait aux grandes écoles de lutherie du nord de l’Europe,  Gaspard Duiffoprugcar.

5-Caravage.jpg Repos pendant la fuite en Egypte, Caravage ( 1571-1610)

Très vite l’instrument va connaître un véritable engouement. Tout à fait paradoxal d’ailleurs car si les peintres l’associent à la noble présence des Anges musiciens, pour les grands de ce monde le violon est aussi méprisable que les pauvres, nomades et indigents qui se le sont très vite approprié.

Sa puissance étonnante pour une si petite taille, la rondeur de sa sonorité si difficile à apprivoiser ne laissent pas d’agacer et ce sont sans doute ses caractéristiques-là qui l’associeront très vite et dans le même temps aux Anges, aux vagabonds et même du Diable.

barre bleue

joyeux-violoniste.jpg

Joyeux violoniste , G. van Honthorst ( 1590-1656)


Compagnon des danses de village ou des chansons de taverne, à l’instar de la cornemuse et de la vielle, il jouit d’une telle défaveur que Philibert Jambe-de-fer écrit en 1556:  » Le violon est fort contraire à la viole… beaucoup plus rude en son. Il s’en trouve peu de personnes qui en usent, sinon ceux qui en vivent par leur labeur.  »

Et voilà comment est posé le principe selon lequel un musicien est d’abord un valet et, pourquoi pas , un ivrogne !

Les belles idées de la Renaissance ont fait perdre au pauvre sa position de représentant du Christ sur terre. Veut-il s’affranchir de sa condition ? Pas question ! Qu’il l’assume et avec elle cet instrument rétif à l’accord et dépourvu de ces frettes qui rendent plus aisés les virtuosités princières. Pensez ! C’est en lui faisant l’aumône que le riche achète sa place au Paradis. Il est donc de son intérêt que le pauvre le demeure. Les temps n’ont guère changé…

Spécialiste de la musique,
Source http://www.vlamarlere.com

barre bleue

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2 …. et LÉON
Ma musique à deux