TRAVAIL EN ÉQUIPE: Les oies blanches montrent l’exemple


hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :
“”Les Capacités de notre cerveau et ses pensées positives”

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS
TRAVAIL EN ÉQUIPE: Les oies blanches montrent l’exemple

Michel Delpech – Le chasseur
(Les oies sauvages)

Par dessus l’étang
Soudain j’ai vu
Passer les oies sauvages
Elles s’en allaient
Vers le midi
La Méditerranée
Et tous ces oiseaux
Qui étaient si bien
Là-haut dans les nuages
J’aurais bien aimer les accompagner
Au bout de leur voyage

La petite histoire que je vais vous raconter est tirée de la nature et de la vie des oiseaux.
Elle illustre, si besoin était, l’efficacité et les vertus du travail en équipe….
Ceci peut être synthétisé en une seule image forte…. ardente….!!

«Sitôt qu’ils sont réunis, les charbons ardents brûlent, mais sitôt:
qu’on les sépare, ils s’éteignent »

Les oies sauvages

L’automne prochain, quand vous verrez les oies mettre le cap vers le Sud, en adoptant le vol de formation en «V», vous ne manquerez pas de penser à ce que la science a découvert sur les
raisons pourquoi les oies volent de cette façon :

1. Les battements d’ailes d’une oie créent un coussin d’air qui soutient l’oie qui se trouve juste derrière elle.
En volant en «v», les oies peuvent parcourir une distance 73 % plus
grande que si chaque oie volait toute seule.

De la même façon, les gens qui se consacrent à une cause commune et qui sont dotés du même esprit communautaire iront plus loin, plus rapidement et plus aisément parce qu’ils s’épaulent les uns et les autres.

2. Lorsqu’une oie s’aventure hors des rangs, elle sent une résis­tance soudaine et reprend vite sa place afin de profiter du coussin d’air provoqué par l’oie se trouvant juste devant elle.

Si nous agissions avec autant de bon sens qu’une oie, nous collaborerions avec ceux qui ont les mêmes objectifs que nous plutôt que d’essayer de voler tout seul.

3. Quand l’oie qui vole à la pointe est fatiguée, elle laisse sa place et une autre oie vole en tête et fend le vent pour les autres.

Bien entendu, en tant qu’êtres humains, il est tout aussi judi­cieux d’occuper à tour de rôle les postes clés de leadership.

4. Les oies qui sont derrière cacardent pour encourager celles qui sont en tête à garder leur vitesse.

Que disons-nous lorsque nous cacardons derrière les autres membres de notre équipe?
Est-ce que nous parlons en mal d’eux dans leur dos ou est-ce que nous les encourageons?

Enfin, et ceci est important, lorsqu’une oie devient malade ou est blessée et qu’elle sort de la formation en «V», deux autres oies l’accompagnent afin de l’aider et de la protéger.
Elles restent avec l’oie blessée jusqu’à ce que celle-ci soit capable de voler de nou­veau ou jusqu’à ce qu’elle meurt; et à ce moment-là seulement, repartent-elles ensemble ou avec une autre volée pour rattraper leur propre groupe.

LE CHOURISTESi nous avions autant de bon sens qu’une oie, nous nous sou­tiendrions également les uns et les autres quand le besoin se ferait sentir.

En volant en formation en «V», les oies sauvages se coupent mutuellement le vent et vont ainsi plus loin, plus vite et avec moins d’efforts.
L’équipe dans laquelle vous évoluez vole-t-elle en
formation en «V» ?

– Il se trouvera bien un mauvais esprit, ou deux, pour vous dire que le travail en équipe, c’est le meilleur moyen de rejeter la faute sur quelqu’un d’autre en cas de faute ou d’erreur…  L’horreur..!!!

PAPY VIDEO

 Voilà qu’à l’horizon s’élève une clameur ;

Elle approche, elle vient, c’est la tribu des oies.

Ainsi qu’un trait lancé, toutes, le cou tendu,

Allant toujours plus vite en leur vol éperdu,

Passent, fouettant le vent de leur aile sifflante.

Guy de Maupassant (les oies sauvages)

CONTES : GARDEZ VOTRE REGARD D’ENFANT

SOURCE:  Patrick Leroux
(Livre : Pour le cœur et l’esprit)
Description :
Les histoires émouvantes et exaltantes m’ont toujours fasciné. Déjà tout petit, je prenais un réel plaisir à écouter mes parents et mes grands-parents m’en raconter pour m’endormir. Puis enfant, elles servaient à me transmettre leurs valeurs, et à éveiller mon imaginaire et à stimuler mon apprentissage. Je suis persuadé que vous découvrirez dans ce recueil plusieurs histoires qui vous réchaufferont le coeur et stimuleront votre esprit.

Santé animaux
retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..

~

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.