Archives mensuelles : juillet 2017

ALIMENTATION : Pêche Nectarine ou ….. Brugnon.. C’est qui lui…?

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Pour votre information on va tenter de vous donner la pêche pour ce mois d’aout …
Mais si je vous donne un brugnon ou une nectarine..
Est ce que vous irez aussi bien….?

Com’pote parle d’alimentation depuis longtemps dans la Chouette…
OUI AU FAIT C’EST VRAI…!  JAMAIS DES PÊCHES..!

littel com poteLes pêches et les nectarines
se ressemblent, mais sont bien
différentes
Les pêches et les nectarines se ressemblent, mais sont bien différentes! Getty Images/StockFood/Achim Deimling-Ostrinsk

Getty Images/StockFood/Achim Deimling-Ostrinsky

Pêches, nectarines, brugnons: vous les confondez?
Pourtant, ces fruits sont bien différents les uns des autres.
Voici de quoi vous aider à ne plus passer pour une poire auprès de votre maraîcher!

À chair jaune, blanche ou rouge, lisses ou duveteux, ces trois fruits de l’été se ressemblent tellement qu’il est parfois difficile de s’y retrouver…
Alors, on éclaire votre lanterne une bonne fois pour toutes sur les pêches, les nectarines et les brugnons!

D’où viennent ces fruits?

On dit souvent que les nectarines et les brugnons seraient le fruit d’un croisement entre un prunier et un pêcher.
Eh bien non, c’est faux! Pêches, nectarines et brugnons sont en réalité de simples mutations naturelles du Prunus persica, ou « pomme de Perse ».
Curieusement, c’est au nord de la Chine, il y a 3.000 ans, que le pêcher apparaît, et non pas en Iran, comme son nom pourrait l’indiquer.

À l’origine, cet arbre ne donne que des pêches. Symbole d’immortalité, la pêche se fraye un chemin vers l’Occident, par la route de la soie, où Alexandre Le Grand la baptise « pesca ».
Très vite, les Grecs puis les Romains l’adoptent.
Sa culture se répand dans toute l’Europe.

Et la nectarine et le brugnon dans tout ça? La mutation du pêcher serait survenue au XVIe siècle mais peu de chercheurs se sont penchés sur la question.

Aujourd’hui, parmi les 3 stars à noyau, le brugnon est en voie de disparition car il présente l’inconvénient d’être très fragile à cause de sa chair assez molle.

Du coup, il arrive souvent en compote chez les revendeurs.
En outre, beaucoup plus juteux que la pêche et la nectarine, il est boudé par « les jeunes consommateurs qui aiment le snacking et ne veulent pas avoir du jus plein les doigts »,

Exit donc le brugnon!

 

Quels sont leurs bienfaits?

Rien de tel que le carotène contenu dans ces fruits pour avoir une peau… de pêche éclatante et préparer son corps au bronzage!

D’ailleurs, les fruits du Prunus persica sont faibles en calories, stimulent le transit intestinal et sont très digestes: avec eux, pas question d’aller nager le ventre lourd.

Ils sont aussi riches en potassium, phosphore et magnésium, et offrent une bonne source d’antioxydants.
Pour bénéficier au maximum de leurs nutriments, comme pour tous les fruits, il est préférable de ne peler ni les pêches ni les nectarines mais de simplement les rincer à l’eau. Choisissez, si possible, la version bio.

Origine de la pêche MELBA
Tous ces fruits deviennent finalement les stars de l’été
au XIXe siècle.

À tel point, qu’à la fin du siècle, est créée la fameuse « pêche Melba » à l’Opéra de Covent Garden à Londres, en l’honneur de la cantatrice australienne Nelly Melba. Après un concert, elle déguste ce dessert à base de pêches, de glace à la vanille et de purée de framboises. Elle en reste sans voix! 

chouette-profCulture générale

Un marché juteux

L’été, pêches et nectarines sont les fruits préférés des Français, juste derrière le melon.
Et 60% d’entre eux privilégieraient l’origine France. Mais le plus gros producteur mondial reste la Chine avec 20 millions de tonnes de pêches et nectarines par an. Viennent ensuite l’Italie (1,6 million), et l’Espagne (1,1 million).

SOURCE : En savoir plus?… Allez sur L’express.fr
http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/peches-nectarines-brugnons-les-confondre-c-est-pecher_1560915.html

duo compoteCOM’POTE

Share Button

LADY LADINDE : Joue les saintes Nitouches


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

«  Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR L’EXPRESSION :

FAIRE LA SAINTE NITOUCHE

Dans le comité de rédaction MAMY VIGIE et LADY LADINDE ont la haute main sur la protection des jeunes et des moins jeunes qui pourraient se sentir choqués par nos textes ou nos images …!
Avec elles, nous avons déjà une première approche de la notion de saintes Nitouches


Il s’agit pour ces deux saintes Nitouches  de reposer sans cesse le débat des limites à ne pas franchir dans un blog généraliste et familial.
Emmené par Mamie Vigie le groupe des saintes Nitouches, adepte du contrôle parental, a du accepter des publications tendancieuses à leurs yeux qui portent désormais le célèbre  panneau d’avertissement.
C’est finalement Chou vert qui a défendu cette liberté de ton de la Chouette  au nom de l’éducation sexuelle des enfants qui,  je cite:
« 
Ont déjà vu monter un chapiteau sur la grand place….et ceci sans avoir jamais vu Mamie Vigie y grimper au mat
 »

dinde

Précise…! Tu vois bien que je suis pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …!
Tu peux comprendre ça non père DODU…!

Qu’est-ce qu’une sainte Nitouche ?
D’où vient cette expression ?
Est qualifiée de sainte Nitouche une personne hypocrite, qui a l’air « de n’y pas toucher ».
Elle se donne des airs d’innocence et de pruderie. Elle feint la pureté, la chasteté. Elle est une « sainte », qui a une vie exemplaire, vertueuse, uniquement préoccupée de spiritualité.
Tournant sa vie vers les autres en faisant abstraction de son propre plaisir, elle ne peut en aucun cas s’intéresser aux plaisirs charnels.

dinde

– BREF «Tu parles là de Mamy Vigie » Parce que là, c’est pas du tout moi …Tu veux peut être venir tâter mes pilons devant les enfants  juste pour voir……?
Ben voilà il fallait te le dire comme ça… car tu vois, tu es prude comme les autres…!

– Oui oui…. j’entends bien…! Mais précisons ensemble  l’origine?

L’expression “faire la sainte Nitouche” apparaît et sera popularisée dès 1534 par Rabelais dans “Gargantua”:

Les uns cryoient: Sainte Barbe!
les autres: Sainct Feorges!
les autres: saincte Nytouche!

Afin de mieux comprendre ses origines , il serait logique de définir les termes qui la composent selon les dictionnaires de l’époque.
Une sainte est une personne dont la vie est exemplaire et qui a été canonisée selon les principes de la religion chrétienne.
Elle aurait vêcu selon des préceptes de vertu et de respect de son prochain.
Elle n’approcherait pas les plaisirs charnels et se consacrerait aux nourritures spirituelles. La « sainte nitouche » est celle qui se veut être innocente, irréprochable alors que tous ceux qui l’entourent connaissent sa véritable nature.

Faire la sainte Nitouche” c’est donc se donner un air de “ne pas y toucher”, d’ “affecter l’innocence”. Il y a dans cette phrase (toujours péjorative à l’encontre de la personne visée) une idée de fausseté, d’hypocrisie reconnue par tous et montrée du doigt.

 

dinde

– OK OK…. sans me reconnaitre, je « prograisse » sur la balance….. j’aime pas l’approche de noël 

Mais le « saint n’ y touche » existe…. Chez Molière. Il s’ appelle Tartuffe. La preuve en est ce
« Cachez ce sein que je ne saurais voir ! »

Selon Choucaline,  une sainte Nitouche est souvent une personne qui est mal dans sa peau, elle désire fortement une chose qui n’est pas bien aux yeux de la société, comme elle ne veux pas être regardée d’un mauvais oeil, elle cache son désir…!dinde

 

– Alors le masculin de sainte Nitouche, c’est faux-jeton..?

– Tu me causes chérie…?

dinde– Euh…NON… non…!

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON : Sainte Marthe et la Tarasque

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON AVEC L’AIDE DE SAUROCTONES

logo potiron smallLes sauroctones (du grec  saûros, « lézard » et ctonos, « tueur»; littéralement ce sont donc des personnages tueurs de lézards …..ou plus …..)
On y trouve  deux grandes catégories de personnes que je vous présenterai de temps en temps……Même pas peur…!


logo pote iron et saints sauroctones 60– les saints sauroctones qui sont des saints locaux dans les premiers siècles du christianisme, ayant chassé, tué, soumis ou dompté des dragons, vouivres, et cocatrix.
La grande majorité des sauroctones de France se sont trouvés christianisés et déclarés saints. Les plus connus sont sainte Marguerite et sainte Marthe pour les femmes, saint Michel et saint Georges pour les hommes.

logo pote iron et heros sauroctones 60– des héros de légendes ou de la mythologie qui se sont illustrés en affrontant les dragons ou des bête maléfiques

Dans des récits qui nous sont parvenus plusieurs héros combattent les dragons sans pour autant être devenu saint.
Voici les plus connus.

Roi Arthur tue le chapalu et d’autres dragons
– Hercule et l’Hydre de Lerne
– Apollon tue Python,
– Siegfried tue un dragon dont le sang le rend invulnérable

logo pote iron et saints sauroctones 60LES SAINTS SAUROCTONES :
Sainte Marthe et la Tarasque

Bien qu’il s’agisse généralement de chevaliers valeureux qui atteignent par là leur but, l’histoire de la religion chrétienne rapporte des histoires où des religieux (ermites, moines, saints, etc.) arrivent à dominer des dragons souvent par la seule force de leur prière et souvent à l’aide d’un simple objet (corde, écharpe) :
En dehors de l’aspect pédagogique présentant la victoire du Bien sur le Mal, cette action n’est possible que grâce à l’intégrité des saints, qui montrent ainsi par leur vie exemplaire qu’il est possible de combattre aussi bien les forces naturelles que surnaturelles.

La tradition orale et les hagiographies (l’histoire de la religion)
ont transmis la mémoire ou la légende de nombre d’entre eux.
Le sauroctone représente pour les chrétiens la victoire du christianisme sur les anciennes croyances païennes romaines, celtes ou germaniques. Ces saints sont par conséquent représentatifs de l’Église chrétienne et sont donc souvent évêques, ou du moins un religieux (moine, prêtre…)
Les représentations depuis le XVIIIe remplacent souvent le dragon par un diable. On voit souvent les statues de saint Michel par exemple transperçant le diable avec sa lance.
Cela trouverait son inspiration dans l’Apocalypse selon saint Jean (version orthodoxe) décrivant Satan comme un grand dragon, entouré de flammes rouges avec sept têtes et dix cornes.Le sauroctone représente non seulement le combat contre le diable, mais continue aussi de représenter le combat contre les forces naturelles (inondations, épidémies…).

 

logo potiron suivez moiEn Provence sainte Marthe dompte la tarasque

C’est à Tarascon sur les rives du Rhône que sainte Marthe est devenue célèbre en neutralisant par aspersion d’eau bénite un dragon que l’on nommait en ces lieux Tarasque.

La légende de la Tarasque

La Tarasque est un monstre amphibie dont l’aspect est décrit en détail dans « La légende dorée » de Jacques de Voragine.
« Il y avait à cette époque […] un dragon moitié animal-moitié poisson, plus épais qu’un boeuf, plus long qu’un cheval avec des dents semblables à des épées et grosses comme des cornes, qui était armé de chaque côté de deux boucliers. »

La Tarasque répandait la terreur autour de Tarascon. Hantant le Rhône, la bête perturbait la navigation et se plaisait à faire chavirer les navires. Lors de ses incursions sur les rives du fleuve, au temps où la forêt était encore dense, elle dévorait moutons, enfants et bergers. C’est à Sainte Marthe que revient l’honneur d’avoir dompté le dragon.

logo un problèmeLe peuple demanda à Marthe de le délivrer de la bête. La sainte aurait alors dompté miraculeusement le dragon par un simple signe de croix. Une autre version de la légende rapporte que c’est en l’aspergeant d’eau bénite qu’elle le maîtrisa.
Mais on s’entend pour dire qu’après la sainte intervention, le monstre devint doux comme un agneau.
Marthe l’attacha avec sa ceinture et, docile comme un chien en laisse, la Tarasque fut livrée au peuple qui la fit périr à coups de lames et de pierres.

LA LÉGENDE COMPLÈTE POUR VOS CHOUPINETS:
Il y a très longtemps, à l’endroit où s’éleva plus tard le château du roi René, se dressait un rocher dont les pentes plongeaient dans les eaux profondes du Rhône.
À quelques pieds en dessous de la surface, béait un large trou.
Et, dans ce trou, se tapissait un monstre aussi laid que cruel que les habitants de ce lieu redoutaient plus que tout

logo potiron smallLA POTE IRON

Share Button