Archives par étiquette : La Fontaine

FABLES : Le lion devenu vieux


BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

«  Paroles d’hommes« 

                                                LE LION DEVENU VIEUX

Pow Wow « Le lion est mort ce soir » Les Victoires de la Musique – ci- contre

Code promo veto compagnon

LE LION DEVENU VIEUX

Le Lion, terreur des forêts,
Chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse (1),
Fut enfin attaqué par ses propres sujets
Devenus forts par sa faiblesse.
Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied,
Le Loup, un coup de dent ; le Bœuf, un coup de corne.
Le malheureux Lion, languissant, triste, et morne,
Peut à peine rugir, par l’âge estropié (2).
Il attend son destin, sans faire aucunes plaintes,
Quand, voyant l’Âne même à son antre accourir (3) :
Ah ! c’est trop, lui dit-il, je voulais bien mourir ;
Mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes

Illustration : J.J. Grandville

LE CHOURISTE

Voilà expliquée, par la fable qui suit, l’expression
 » le coup de pied de l’âne ».
L’âne considéré comme la honte de la nature se permet aussi de frapper le vieux lion affaibli… , ce qui justifie pour celui-ci le fait de « mourir deux fois »

barre bleue

(1) bravoure
(2) devenu infirme
(3) dans le manuscrit Conrart, était écrit : « au combat accourir »

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc Veto compagnon remise

Jeter le manche après la cognée

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité… si on pète un cable …. SUPER…..Vous faites aussi…. Alors à bientot


jeter le manche …
après la cognée

jeter le manche après la cognée
abandonner ; renoncer par découragement
baisser les bras, être découragé.

avoir jusque là,                            être fatigué,
avoir assez  ,                                 avoir marre
avoir par-dessus la tête  ,          avoir plein le dos  ,
avoir plein les bottes  ,               avoir ras le bol ,
avoir raz la casquette  ,              avoir sa claque,
avoir sa dose ,                              avoir soupé  , 

La »Cognée » est une variété de haches, ou simplement la pièce métallique coupante de l’extrémité d’une hache, comme dans ce proverbe.



Origine et définition

 

Cette expression date du XIVe ou du XVe siècle.
Elle vient de l’histoire d’un bûcheron en plein travail. Alors qu’il essayait d’abattre un arbre, le fer de sa cognée (sorte de hache) s’était désolidarisé du manche et était tombé dans une eau profonde.

Dépité et jugeant qu’il ne pourrait récupérer son fer, le bûcheron y jeta aussi le manche et renonça à son travail.

Cette histoire, réelle ou pas, fait bien le lien entre l’expression et le découragement qui envahit quelqu’un et provoque son renoncement à continuer la tâche entreprise.

LE CONSEIL CHOUETTE
Ne pas se décourager dans la lutte avec les difficultés de la vie, ni renoncer à une entreprise parce qu’on a rencontré un obstacle
Il serait plus sage devant des difficultés, de conserver son sang-froid et son courage en poursuivant avec persévérance le but qu’on s’est préposé.
De nombreuses personnes, surtout jeunes, ont tendance à lâcher prise dès qu’une activité devient difficile, à « jeter le manche après la cognée » comme le dit si bien l’adage populaire.

LES EUROPÉENS SE DÉCOURAGENT-ILS EUX AUSSI..?

Espagne : darse por vencido     S’ avouer vaincu
Anglais : to throw in the towel   Jeter la serviette
Italie :     abbandonare l’impresa    abandonner l’entreprise

 

 

Ce proverbe fait référence à une fable de Jean de La Fontaine, « Le Bûcheron et Mercure », première fable du livre V du premier recueil de ses célèbres Fables, édité en 1668.

La cognée d’un bûcheron en train d’abattre un arbre, était tombé dans une eau profonde après s’être malencontreusement détaché du manche.
Dépité et jugeant qu’il ne pourrait récupérer son fer, le bûcheron, au lieu d’essayer de le retrouver, jeta aussi le manche, considéré comme devenu inutile, et renonça à son travail.

« Un Bûcheron perdit son gagne-pain,
C’est sa cognée ; et la cherchant en vain,
Ce fut pitié là-dessus de l’entendre.
Il n’avait pas des outils à revendre.
Sur celui-ci roulait tout son avoir.
Ne sachant donc où mettre son espoir,
Sa face était de pleurs toute baignée.
O ma cognée ! ô ma pauvre cognée !
S’écriait-il, Jupiter, rends-la-moi ;
Je tiendrai l’être encore un coup de toi ».

SOURCE :
wikipedia
https://www.expressio.fr/
https://jaimelesmots.com/
http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr


POTACHE

.

.

La Fontaine bientôt 400 ans mon grand!

Propolis 60 gélules

Vos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

Jean de la Fontaine bientôt 400 ans mon grand..!

Il y a 400 ans naissait Jean de La Fontaine, dont les fables ont marqué notre jeunesse et que l’on peut, pour certaines, encore réciter par coeur. Pour cet anniversaire, auteurs, éditeurs, médias, ou encore comédiens rendent hommage au fabuliste à travers de rééditions, de lectures et d’expositions.

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales

Encore aujourd’hui, tout le monde apprend et connaît encore quelques-unes des fables de La Fontaine. « Maître Corbeau sur un arbre perché », La cigale et la fourmi, Le lion et le rat… Les plus jeunes adorent et comprennent la morale de ses fables, qui restent ensuite imprimées à jamais dans la mémoire des plus vieux.

À l’occasion des 400 ans de la naissance de Jean de La Fontaine, les rééditions et hommages à son œuvre se multiplient.

À l’occasion de cet anniversaire, au rayon jeunesse, l’auteur Alexandre Jardin propose Les fables de La Fontaine dynamitées !, une réinvention des histoires illustrées par Fred Multier, et écrite dans le français actuel. Côté télé, France Télévisions diffusera des lectures des 241 fables, lues par des comédiens. Ces vidéos seront  postées dès la fin du mois de mars sur France.tv, Culturebox et la plateforme Lumni, et seront diffusées à la télévision cet été.

Par ailleurs, de nombreuses expositions sont prévues un peu partout cette année. La Pléiade, quant à elle, publie, le 15 avril prochain, un tirage spécial consacré au fabuliste.

Moralité : La fontaine est immortel et nous accompagne toute la vie. On a presque l’impression de le connaître personnellement car, comme il l’écrit dans Les frelons et les mouches à miel : « À l’oeuvre, on connaît l’artisan ».

La Chouette pour sa part, sans attendre cet été, vous dresse un récapitulatif des 24 fables déjà publiées dans le blog depuis 2012

https://mafeuilledechou.fr/2012/03/01/la-cigale-et-la-fourmi-oh-puree-le-drame-social/

https://mafeuilledechou.fr/2015/09/07/fables-lhomme-entre-deux-ages-et-ses-deux-maitresses/

https://mafeuilledechou.fr/2015/10/26/fables-le-singe-et-le-dauphin/

https://mafeuilledechou.fr/2015/11/17/fables-le-lion-devenu-vieux/

https://mafeuilledechou.fr/2015/12/02/fables-le-corbeau-voulant-imiter-laigle/

https://mafeuilledechou.fr/2016/09/07/allez-mamy-raconte-le-laboureur-et-ses-enfants/

https://mafeuilledechou.fr/2016/12/03/fables-le-coq-la-vieille-et-ses-deux-servantes/

https://mafeuilledechou.fr/2016/12/06/lours-et-les-deux-compagnons/

https://mafeuilledechou.fr/2017/04/05/fable-la-chatte-metamorphosee-en-femme/

https://mafeuilledechou.fr/2017/07/12/fables-le-pot-de-terre-et-le-pot-de-fer/

https://mafeuilledechou.fr/2017/08/08/fables-les-deux-coqs/

https://mafeuilledechou.fr/2018/01/31/fable-les-deux-mulets/

https://mafeuilledechou.fr/2018/03/07/la-fable-desope-a-la-fontaine-le-rat-des-champs-et-le-rat-de-ville/

https://mafeuilledechou.fr/2018/04/07/lane-charge-deponges-et-lane-charge-de-sel/

https://mafeuilledechou.fr/2018/05/30/fables-conseil-tenu-par-les-rats/

https://mafeuilledechou.fr/2018/09/12/fables-lenfant-et-le-maitre-decole/

https://mafeuilledechou.fr/2018/09/26/fables-conseil-tenu-par-les-rats-livre-ii-fable-2/

https://mafeuilledechou.fr/2019/08/21/fables-lamour-et-la-folie/

https://mafeuilledechou.fr/2019/11/27/fables-lane-et-le-petit-chien/

https://mafeuilledechou.fr/2020/03/18/le-loup-et-lagneau-du-mercredi/

https://mafeuilledechou.fr/2020/04/13/allez-mamy-raconte-la-poule-aux-oeufs-dor/

https://mafeuilledechou.fr/2020/06/17/fables-le-renard-et-la-cigogne/

https://mafeuilledechou.fr/2021/01/13/fable-entraide-le-cheval-et-lane/

https://mafeuilledechou.fr/2021/02/18/fable-le-chat-et-la-souris-jean-de-la-fontaine/

SOURCES :   Europe 1  Par Nicolas Carreau  

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

 RETRO :
C’est du même tabac…..

FABLE : Entraide… Le cheval et l’âne


BLOC NOTE LITTÉRAIRE
BIBLIO ROSE

par
Chou Blanc

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales   
– les Fables (1668-1694)

LE CHEVAL ET L’ÂNE

 En ce monde il se faut l’un l’autre secourir.
Si ton voisin vient à mourir,
C’est sur toi que le fardeau tombe.

Illustration : image (chromo)Un Âne accompagnait un Cheval peu courtois,
Celui-ci ne portant que son simple harnois,
Et le pauvre Baudet si chargé qu’il succombe.
Il pria le Cheval de l’aider quelque peu :
Autrement il mourrait devant qu’être (1) à la ville.
La prière, dit-il, n’en est pas incivile : (2)
Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu.
Le Cheval refusa, fit une pétarade ; (3)
Tant qu’il vit sous le faix mourir son camarade,
Et reconnut qu’il avait tort.
Du Baudet, en cette aventure,
On lui fit porter la voiture, (4)

Et la peau par-dessus encor.

Illustration contemporaine : Foré, carte postale   Sources : Esope, Le cheval et l’âne.
(Nevelet, p.188)

(1) avant d’être
(2) impolie
(3) ruade accompagnée de pets
(4) la charge des charrettes

LA MORALE DE PAPY DIT C’EST : L’ENTRAIDE

La nécessité de l’entraide est très présente dans les fables de La Fontaine

L’entraide a débuté autour de nous dès notre naissance, grâce à l’amour qu’apporte notre famille. Elle est notre refuge face à tous les moments difficiles qui arpentent notre vie.
Elle continue de le faire chaque jour, grâce à notre entourage qui nous épaule, facilitant notre vie et la rendant plus attrayante au quotidien.

Chaque petites actions peuvent faire part à de l’entraide, personne n’est d’ailleurs inutile s’il allège le fardeau des autres, voilà là la plus belle preuve de bonne intention dans cette mutualité.

Elle permet à des gens ordinaires comme vous et moi de, une fois qu’ils sont réunis, faire des choses extraordinaires, inatteignable seul.


Et voici ce qu’apporte un peu de réflexion ; elle mène à la solidarité :

cliquez pour lire: Il est pertinent, de toujours prendre une main tendue…..L’entraide est un accompagnement, une aide mutuelle, un appui à chaque instant. Certain ne se sentent pas capable d’atteindre des sommets même accompagnés, c’est pourquoi l’entraide sert aussi à pousser ces personnes, il s’agit d’une main tendue qui s’offre à nous et reste à nos côtés pour nous aider à rebondir.

SOURCES:
http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/chevane.htm Livre VI, fable 16

LE CHOURISTESource intarissable d’émerveillement, Les Fables de La Fontaine ne cessent d’irriguer notre imagination tout en distillant, génération après génération, leur malicieuse sagesse.
Trente-six fables sont adaptées par des dessinateurs de haut vol.
Parfaitement fidèles au texte original, ils font revivre la comédie animalière de La Fontaine avec une exubérance et une jubilation communicatives.

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….