Archives par étiquette : échinacées

Peur du rhume….. Faites de la prévention…..Pensez aux plantes

Bloc note Choulager
par Chou blanc

LES VERTUS DES PLANTES

Vous craignez un rhume cet hiver…? Faites de la prévention, pensez aux plantes….
Pensez à l Échinacée…… Quésaco…?
Explications…..

Echinacea Purpurea - EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ

Echinacea Purpurea – EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ

Eucalyptus, thym, pin sylvestre, man­darinier … Il existe de très nombreuses plantes qui aident à surmonter l’hiver et son cortège de petites infections.

Mais la plus réputée demeure l’échi­nacée : utilisée par les Amérindiens depuis des lustres, elle est vendue dans les herboristeries et les magasins de produits naturels.

Historique de l’échinacée

Les Amérindiens qui habitaient dans les grandes plaines américaines à l’est des Rocheuses ont utilisé les espèces d’échinacées pour soigner une multitude de problèmes de santé, notamment les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent. Durant des fouilles archéologiques menées sur des sites fréquentés par les Sioux Lakotas, on a découvert des semences d’échinacée datant du XVIIe siècle.

Dès 1800, les colons venus d’Europe ont adopté les usages médicinaux que les Amérindiens faisaient de l’échinacée

De 1916 à 1950, l’échinacée était inscrite sur la liste des ingrédients pharmaceutiques du Formulaire National des États-Unis. Par la suite, la plante est tombée en désuétude en raison de l’arrivée dans le commerce des antibiotiques de synthèse .
Mais les médecins allemands, qui ont découvert la plante vers 1920, continuent à l’utiliser dans leur pratique clinique.

En 1938, le médecin allemand Gerhard Madaus entreprend la première série d’études scientifiques portant sur l’échinacée. Ironiquement, c’est en Allemagne que se fera le plus gros de la recherche scientifique sur cette plante d’origine américaine. Elle y devint d’ailleurs tellement populaire que les approvisionnements en provenance des États-Unis vinrent à manquer et que Madaus décida de l’implanter en Europe en la faisant cultiver à grande échelle.

De nos jours, l’échinacée connaît un regain d’intérêt en Amérique du Nord, en partie à cause du développement de la résistance des micro-organismes aux antibiotiques.

SOURCE:  http://www.passeportsante.net 

Restez svelte 160px


Que nous dit notre expert herboriste..?

Même si son principe actif n’a pas été,à ce jour, parfaitement identifié, les spécialistes expliquent son effet par son action de stimulation des défenses immunitaires, en particulier sur la production de globules blancs.

apothicaireECHINACEE * BIO 100 G : LA RACINE

Sachet de 100 g d’Echinacée* Bio

Nom commun : Echinacée

Nom latin : Echinacea purpurea

Partie(s) utilisée(s) : Racine

Principes actifs : huile essentielle, alcaloïdes indoliziniques, composés phénoliques (acide caféique, acide chlorogénique, acide tartrique)

Propriétés : Immunostimulante

Dans quels cas utiliser cette plante ?
Prévention des symptômes de la grippe et du rhume, Diminution de la gravité et de la durée des symptômes du rhume

Conseils d’utilisation :
Verser de l’eau bouillante sur 1/2 cuillerée à café de racine d’échinacée et filtrer après 10 minutes. Boire plusieurs fois par jour, de préférence entre les repas, une tasse d’infusion fraîchement préparée, aussi chaude que possible, en cas de refroidissement et pour améliorer les capacités de défense de l’organisme.

SOURCE: Site esprit santé   
ECHINACEE * BIO 100 G : LA RACINE  6,50 €
*issu de l’agriculture biologique, certifié FR-BIO-10

Le laboratoire Boiron propose des granules homéopathiques :
échinacea angustifolia 9 CH
-3 j/1 mois

LE CHOURISTE

Gamin rappelle toi ce que disait ta grand mère Marthe..
Dis leur….!

Près d’une quinzaine d’études cliniques se sont intéressées à l’efficacité supposée anti-infection ORL de cette plante, avec des résultats parfois contradictoires.

Voici les conclusions d’une étude ayant analysé tous les résultats disponibles en 2007 :

  • L’échinacea permet de réduire le risque de rhume de 58% et de faire baisser de 1,4 jour la durée de la maladie.
  • Ces effets de l’échinacea ne semblent pas majorés par la prise conjointe d’autres substances également supposées anti-rhume (vitamine C, eucalyptus, thym…).
  • La dose la plus efficace est la même que celle recommandée par l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) : 3g par jour.

Depuis, d’autres travaux ont confirmé cet effet anti-rhume de l’échinacea. Citons la plus récente qui date de 2012 et qui a porté sur le profil d’innocuité et d’efficacité de l’échinacea. Au cours de cette étude, 755 sujets ont accepté de consigner dans un journal tout évènement indésirable lié au froid. Durant 4 mois, la moitié recevait de l’échinacea, les autres d’un placebo.
Résultat, l’échinacea a réduit le nombre total d’épisodes infectieux : 293 événements indésirables sont survenues dans le groupe échinacée contre 306 avec le placebo.

La conclusion

Une équipe américaine de l’université de Hartford, dans le Connecticut, a effectué une méta-analyse à partir de 14 études différentes menées depuis les années 1990.
Conclusion: l’échinacée permettrait de « réduire de 58 % les risques de rhume ».

Prudence toutefois:

– N’utilisez jamais la phytothérapie chez les enfants de moins de 12 ans; et, en cas de grossesse ou d’allaitement. Prévenez systématiquement votre médecin traitant au préalable.

– L’Echinacea Purpurea ne doit pas être pris sur de longues périodes.
Réveiller le système immunitaire OUI… Mais sur 2 ou trois semaines maximum… car il ne faut pas que votre système immunitaire soit  en alerte de façon  permanente…!

SOURCE:
L’Express  30 octobre 2013

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button