PHILO PHILO PHILOMENE : SOCRATE – Dialogue pour passer le temps

logo La philo mène la danse (2)PHILOMÉNE est arrivé à sa retraite au milieu de nos potes âgés avec la volonté de planter des pensées….
Je vous parle pas des fleurs, mais des idées, qu’elle cultive sous le cerisier quand il fait trop chaud pour biner ….
Autour d’elle, quelques uns qui en avaient assez d’être au raz des pâquerettes, mais qui pour autant ne souhaitaient pas cultiver les pensées de Pascal…!

La Chouette, perchée sur le cerisier, les écoutant philosopher, c’est vite rendue compte que ça volait haut, et leur a demandé de rédiger une rubrique pour son blog …

Philomène mènera donc la danse de temps en temps avec pour partenaires des philosophes grecs …. et avec eux l’éloquente et persuasive Sophie … qui compte bien faire un “malheur”…!
Attention, comme disait ma mère, c’est
parfois profond … !
Ne perdez pas le fil de Philomène…!
Prenez votre casque spéléo éclairant, cordes, et piolets pour … remonter….

SOCRATE 
Dialogue pour passer le temps
accéder aux citations de Socratelogo mini philo mène

Socrate était un philosophe grec du Vème siècle av. J.-C. C’est à Athènes qu’il pratiquait la philosophie (l’amour de la sagesse) par le dialogue, un dialogue méthodiquement conduit, suivant le principe de la maïeutique, c’est-à-dire l’art d’accoucher des âmes.

Cette métaphore a été adoptée par Socrate, en raison de la profession de sa mère, qui était sage-femme. Socrate n’a jamais rien écrit, c’est grâce aux dialogues rédigés par Platon que la “philosophie” de Socrate nous est parvenue.
Il meurt en 399, condamné à boire la ciguë, après avoir été accusé notamment de corrompre la jeunesse et de ne pas croire aux dieux de la cité.

 Socrate et les 3 passoires

 Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu’un vient un jour trouver   le grand philosophe et lui dit :
« Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami? »
– Un instant, répondit Socrate. Avant que  tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :
« Les 3 passoires ? »
Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.
C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires.

 La première passoire est celle de la vérité.

« As-tu vérifié si ce que  tu veux me dire est vrai?
– Non. J’en ai simplement entendu parler…https://mafeuilledechou.fr/2013/03/15/socrate-dialogue-pour-passer-le-temps/
– Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité. »

Essayons de filtrer autrement en utilisant :

Une deuxième passoire, celle de la bonté.

 « Ce que tu veux m’apprendre  sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?
– Ah non ! Au contraire.
 »
– Donc, continua Socrate, «tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si  elles sont vraies».
Tu peux peut-être encore passer le test, car….

il reste une passoire, celle de l’utilité.

« Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?
– Non. Pas vraiment. »

Alors, conclut Socrate, :

« Si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile…
Pourquoi vouloir me le dire ? »

 

logo philo SOPHIEEn vous disant pour conclure qu’’il faut tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler, je rejoins la pensée de Balzac

« Le silence entre pour les neuf dixièmes dans la sagesse. »

Pour nous bébé rédacteurs, comme nous parlons de moins en moins et que nous utilisons de plus en plus un clavier, avant de taper des bêtises, nous devrions plutôt dire “tourner sept fois son clavier dans sa bouche“.

Mais ça moi, je ne sais pas le faire….. ! D’autant plus que je trouve indigeste  le jeu des chiffres et des lettres….Toutefois, je ne veux pas vous paraitre chinois car c’est un excellent passe temps…!

«Connais-toi toi-même.»
[ Socrate ]


logo philo mène 50 PHILOMENE

Share Button

1 réflexion sur « PHILO PHILO PHILOMENE : SOCRATE – Dialogue pour passer le temps »

  1. popeye

    C’est par ce genre de raisonnement que Socrate est passé à la postérité comme un grand sage.
    C’est aussi du fait de ce genre d’attitude qu’il n’a jamais su que Platon baisait sa femme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.