Archives par étiquette : lettre

LILI LABAFOUILLE : Derrière moi le déluge….


LE BLOG DE LILI LABAFOUILLE

 

Nous confions cette nouvelle série sur :
« Les lettres au fil du temps »
à Lili Labafouille car comme son nom l’indique elle n’en est pas à sa première bafouille.
Au delà de la présentation générale de ce jour, Lili prenant pour support les timbres de cette série publiée en 1998 viendra nous commenter de façon plus détaillée les étapes de nos lettres au fil du temps.


Les lettres au fil du temps
Derrière moi le déluge….

Ayant connu déluge et décrue, Noé lâcha la colombe hors de l’arche et cette messagère, le soir venu, revint porteuse d’un rameau d’olivier tout frais, preuve que la terre n’était plus engloutie sous les eaux.
Ce premier message fut bien un extraordinaire témoignage de communication. L’ information était d’extrême importance. Et ce besoin de communiquer se retrouva ensuite sous bien des latitudes, en de nombreuses occasions.

Dans ma lettre je vais vous
expliquer cet épisode plus en
détail:

Noé patriarche biblique

L'Arche de Noé par le Französischer Meister (« le maître Français »), Magyar Szépmüvészeti Múzeum, Budapest. c.1675.

On classe Noé parmi les patriarches bibliques. Noé a une femme dont la Genèse ne donne pas le nom, et trois fils : Sem, Cham et Japhet.

Sous les ordres de Dieu, il bâtit l’Arche de Noé afin d’échapper au Déluge, ces eaux dévastatrices lancées pour éradiquer l’humanité corrompue.
Lui et sa famille étant les seuls humains épargnés, Noé est un ancêtre de toute l’humanité.

L’ arche de Noé

Depuis Adam, les hommes sont devenus mauvais, et Dieu projette d’exterminer toute forme de vie animale. Il décide d’épargner toutefois Noé, le seul homme juste. Il lui ordonne de fabriquer une arche, et de s’y réfugier avec sa femme, ses fils et leurs femmes, ainsi que des couples de chaque espèce animale. Puis Dieu déclenche le Déluge, une pluie battante qui submerge les montagnes et tue tous les animaux. Seule l’arche flotte.

Après 40 jours, la pluie s’arrête mais la terre est entièrement sous l’eau. La décrue s’amorce, et un jour, Noé lâche une colombe qui revient avec un rameau d’olivier au bec. Il la relâche sept jours après et elle ne revient plus, signe que la terre se découvre de plus en plus. Au bout de quelques mois, l’arche repose sur le Mont Ararat. Lorsque la terre est enfin sèche, Dieu dit à Noé de faire sortir tous les animaux et leur enjoint de se multiplier à nouveau sur la surface de la terre.

C’est dans le ciel que réside le mystère de notre relation particulière avec les oiseaux….

Ils sont si proche des cieux qu’ils ont toujours été donnés comme des messagers du ciel à l’image de la colombe qui revient annoncer à Noé la fin du déluge ou plus simplement la représentation du saint esprit…..

La colombe est présente dans la peinture  de nombreux thèmes religieux ou pour pour marquer l’innocence des jeunes filles

Antoine Watteau (1684–1721) LA SAINTE FAMILLE Représentation du Saint Esprit sous la forme de la Colombe,dans la basilique Saint-Pierre à Rome

GREUZE Jeune fille à la colombe

GREUZE Jeune fille à la colombe

L‘HOMME DES BOIS: La colombe

OH CON…. Eh bé j’en ai aprés le père Noé…!

limpopo – Mozambique – se trouve un authentique arbre de Noé »!!!

SOURCE :
présentation générale (c) Jane Champeyrache
http://www.phil-ouest.com/Timbre.php?Nom_timbre=JdL_colombe_AA18_1998
Restez svelte 160px
Lili LABAFOUILLE

Share Button

LILI LABAFOUILLE : la lettre au fil du temps


LE  BLOG DE LILI LABAFOUILLE

 

Nous confions cette nouvelle série sur :
« Les lettres au fil du temps » 
à Lili Labafouille car comme son nom l’indique elle n’en est pas à sa première bafouille.
Au delà de la présentation générale de ce jour, Lili prenant pour support les timbres de cette série publiée en 1998 viendra nous commenter de façon plus détaillée les étapes de nos lettres au fil du temps.


Présentation générale

Ayant connu déluge et décrue, Noé lâcha la colombe hors de l’arche et cette messagère, le soir venu, revint porteuse d’un rameau d’olivier tout frais, preuve que la terre n’était plus engloutie sous les eaux.
Ce premier message fut bien un extraordinaire témoignage de communication. L’ information était d’extrême importance. Et ce besoin de communiquer se retrouva ensuite sous bien des latitudes, en de nombreuses occasions.

N° Yvert & Tellier 3151 Date de vente 11/05/1998 Auteur Galeron, Henri Metteur en page Durand-Mégret, Michel

Songeons aux Égyptiens qui, avec régularité, écrivaient aux morts. Ces correspondances avec leurs proches se faisaient sur du tissu, des vases contenant une offrande funéraire ou sur un papyrus accolé à l’effigie du destinataire. Lettres portant une adresse et quelquefois des formules épistolaires conventionnelles.

Songeons aussi à ce valeureux soldat qui, pour porter la nouvelle de la victoire jusqu’à Athènes, courut pendant plus de 42 km. L’information était de taille et pouvait mériter quelque souffrance. Si Pétrarque, Pline le Jeune, Gicéron ou Sénèque avaient très largement utilisé ce mode de communication pour évoquer, parfois quotidiennement, leurs expériences ou le fruit de leurs méditations, les lettres des chevaliers à leur dame furent magistrales de délicatesse et de courtoisie.

Ces messagères surent abolir éloignement et temps. Combien salvatrices et douces semblaient alors les nombreuses lectures de ces papiers scellés !
Héloïse et Abélard séparés ne purent-ils ainsi trouver paix et réconfort dans ces échanges sans cesse renouvelés ?

Qu’elles fussent Lettres à Sophie Volland, écrites jour après jour par Diderot pour lui parler de ses conceptions de la vie, ou Lettres anglaises de Voltaire, volontairement audacieuses et satiriques, elles reflètent leur temps tout comme Les Lettres à une inconnue de Mérimée sont le témoin d’une extrême solitude.


Réflexions personnelles, spirituelles ou politiques, récits de faits divers, épisodes historiques ou portraits, éloges à des grands ou correspondance filiale, toutes ces lettres qui ont su être les précieux témoins de l’évolution humaine seront les merveilleuses amies qui toujours nous accompagneront.

SOURCE :
présentation générale (c) Jane Champeyrache
http://www.phil-ouest.com/Timbre.php?Nom_timbre=JdL_colombe_AA18_1998
Restez svelte 160px
Lili LABAFOUILLE

Share Button

THOT Dieu égyptien des scribes et de l’écriture….

CHOUONS ENSEMBLE par Chou fleur 

 C’est mercredi les choupinets et les choupinettes …
Alors, voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

AU PROGRAMME AUJOURD’HUI :

1 –  THOT Dieu des Scribes et de l’écriture

2 – LA PALETTE AU CHOU  La lettre dans les tableaux

3 – PAPY SONG « Radio lettres »…… dont la lettre à Élise

THOT DIEU DES SCRIBES ET DE L’ÉCRITURE

Image du Blog sevenangeliques.centerblog.netLe dieu égyptien Thot,  était qualifié d’inventeur de l’’écriture, seigneur des sages, maître du culte de la magie et des savoirs cachés.

C’est de lui que les hommes auraient reçu les hiéroglyphes donnant accès à la sagesse.
Patron des scribes, gardien des rituels, des savoirs magiques ou sacrés, et maître des paroles divines, Thot était une figure majeure du panthéon égyptien.

Thot représentation en babouin Il fut souvent représenté sous la forme d’un babouin, d’un ibis noir ou blanc, ou d’un humain  avec une tête d’ibis.

Ce dieu lunaire personnifiait la lune elle-même. Seigneur du temps et des calculs, il était en charge des mathématiques, du calendrier, de la médecine et de l’astronomie. Il était aidé par Seshat, son épouse, la maîtresse des livres, qui gérait les archives et rédigeait les chroniques des rois du temple d’Héliopolis.

Sur ce papyrus,le dieu chacal Anubis, sous la surveillance du dieu Thot (le babouin sur le fléau de la balance) vérifie que le cœoeur du défunt (dans le plateau droit de la balance) pèse le même poids que Maât ou est plus léger qu’elle (dans le plateau gauche)

Si oui (et c’est le cas ici) le défunt peut être assuré d’une vie paisible après sa mort.

En direct de la pesée des âmes :
« Si vous me servez sans péché, vous habiterez le ciel, si vous méritez le blâme, vous retournerez en la vie humaine, et si vous commettez de grandes fautes, vous errerez sans fin dans des corps animaux ».


L’’ART ET LA PALETTE AU CHOU
VISITE AU MUSÉE DANS L’INTIMITÉ LITTÉRAIRE DE CES DEMOISELLES
– Wiki..!  On a paumé les pinc  eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.
LAISSE LIRE LES LETTRES SVP…!

La lettre : Jean Honoré FRAGONARD (1732 – 1806)

LA LETTRE - FRAGONARD - EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ

“Rire est toujours un art plein de rencontres.
La lettre la plus simple suppose un choix entre des milliers de mots, dont la plupart sont étrangers à ce que vous voulez dire.”

Alain

« La lettre que j’attends arrivera un matin,
j’’entendrai venir celui qui me l’’apportera.
Elle sera enfermée dans une enveloppe blanche, ou rose,
un petit timbre carré, comme une petite fenêtre colorée, l’’égaiera.
Tu auras écrit mon nom, délicatement, en violet ou en bleu, avec des lettres à boucles et courbes,
une dentelle de mots brodés sur le papier. « 

Extrait du livre  « La lettre que j’’attends »  JO Hoestlandt / Delphine Grenier

La liseuse : JEAN RAOUX (1677 – 1734)

JEAN RAOUX JEUNE FILLE LISANT UNE LETTRE

Découvrons La liseuse de Raoux né à Montpellier (1677 – 1734).

Ce tableau est une jeune femme lisant une lettre.

Le spécialiste qui a écrit la notice nous indique qu’’il s’’agit sans doute une lettre d’’amour. En effet la jeune femme est accoudée près d’une petite boîte ouverte sur la table, sans doute une tabatière sur lequel se distingue le portrait d’’un homme (désolé mais vous ne le distinguerez pas sur la photo). Notre liseuse est d’ailleurs fort coquettement parée, son chignon est décoré de fleurs, elle porte un bracelet et un collier de perle ainsi qu’’une élégante robe jaune et bleue.

Coup de
de
Louis Fine

.

PAPY SONG –
– RADIO LETTRES –

 


CHOU FLEUR


3235

Share Button