Archives par étiquette : cuivres

MUSIQUE ET CHANSONS : Place aux femmes … Place aux orchestres de femmes …!

– MAMY BEL CANteacher_clipart_1.gifTO ET  PAPY VIDÉO –
SE LA JOUENT…. FILLES

Ils nous conseillent d’écouter ces filles qui  jouent la sérénade au violon…
et laisser les Fillon jouer de la grosse caisse…

– Patience si ça continue… ils se mettront bien tous seuls au violon.. je propose qu’ils cèdent la grosse caisse aux pauvres … ils sauront très vite en jouer mieux qu’eux

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

ça c’est de la musique .. qu’elle soit la bienvenue d’où qu’elle vienne … cela importe peu d’où elle vient.
Ne vous cassez pas la tête …!
Même si vous  êtes troublés par les concepts quelques peu malmenés de liberté, de démocratie, de communisme,….. , le plus important est d’avoir des opportunités d’écouter de la musique de lui permettre de s’exprimer de  se développer
Cette opportunité, nous donne à nous et à ces musiciens une raison d’être, et de pouvoir jouir de la vie, avec toutes les vertus et les difficultés qu’elle comporte….
C’est l’universalité de la musique qui ouvre les esprits vers la liberté  et donne à  cette lutte une raison d’être et d’exister …..

 – Demain sera un autre jour… plus ensoleillé pour tous…

 


MUSIC VIDEO…..

Des variations sur le thème de Carmen
par un orchestre de
variété féminin…!

Carmen Medley – TenThing – Tine Thing Helseth –
Dans le cadre du programme BBC Proms


MUSIC VIDEO…..

LIBERTANGO
Écrit par Astor Piazzolla, arrangé par Øivind Westby.
Orchestre conduit par Halldis Rønning.
Du 100e concert de célébration anniversaire pour le droit de femme de voter (en Norvège), au Théâtre Kilden et la Salle de concert dans Kristiansand, le 8 mars 2013.

teacher_clipart_1.gif MAMY BEL CANTO
& PAPY VIDEO


retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : 

C’est du même tabac…..

Share Button

INFO DU 20 08 2013 – LE CHOURIANT – ON FAIT LES CUIVRES…..

 

 

VOL DE METAUX: 37 TOMBES DÉGRADÉES (HERAULT)
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 19 août 2013 à 17h52

Une trentaine de crucifix, de couronnes de fleurs, de plaques funéraires et de pots en cuivre et en étain ont été dérobés dans un cimetière de Popian (Hérault), apprend-on lundi auprès de la gendarmerie de l’Hérault.

Les voleurs se sont introduits dans le cimetière après avoir fracturé le portail, dans la nuit du 16 au 17 aout, selon les gendarmes alertés par des visiteurs. Selon les enquêteurs, des voleurs de cuivre sévissent depuis plusieurs semaines dans la région. L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de Lodève.

 

minilogo chouriant

ON FAIT LES CUIVRES ….. !!

Germaine…. J’ai enfin trouvé la solution pour ne plus faire les cuivres à la maison

Non je ne vais pas te la transformer en cimetière « Dieu préserve comme disait ma défunte mère »
Non je vais les porter sur sa tombe en attendant le ramassage…

Un inconvénient connaissant ma mère, elle est capable de redescendre faire les cuivres avant qu’ils passent

Passez y déposer le miror elle sera comblée… !

On peut rire de toux ça dégage les tronches

SAINT BERNARD DE CLAIRVAUX 20 AOUT
Saint Bernard est un moine fondateur des Cisterciens, il est mort en 1152.

 

Bernard  est né en 1091 au château de Fontaines près de Dijon, d’un grandes familles bourguignonnes, et Bernard était appelé à devenir un proche du duc et à mener une vie de chevalier.

Mais à 23 ans il se sentit  appelé à la vie monastique et partit avec quelques amis pour l’abbaye de Cîteaux.
Puis en 1115 il fonda en Champagne dans un désert, qu’on nommait Vallée d’Absinthe, l’abbaye de Clairvaux dont il restera l’abbé jusqu’à sa mort, et prendra le nom. Son zèle pour entraîner les jeunes gens était prodigieux,  son père et ses cinq frères devinrent moines à Clairvaux, sa sœur, Ombeline, prit également l’habit à Jully !

Mais en plus  quelle vie et quelle activité pendant toutes ses années ! Il était en relation par écrit avec des princes, des papes, des évêques, des moines et de simples fidèles, et il parcourait les routes pour fonder des abbayes, prêcher (notamment la seconde croisade à Vézelay en 1146), développer le culte de Notre Dame, combattre d’autres théologiens notamment Abélard…

L’ordre bénédictin de Cîteaux, dont il est le fondateur se distingue de celui de Cluny par la robe blanche des moines, mais surtout par la rigueur de la vie monastique (travail manuel, vie collective…) et par la simplicité de son art.

En 1153, à sa mort à 63 ans, il y avait 500 abbayes cisterciennes. Clairvaux comptait 700 moines.

Share Button