SANTÉ : Les vertus de l’ortie

 

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité– LE BLOC NOTE
CHOULAGER

par CHOU BLANC

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vertus de l’ortie.
Voilà ce qu’elle m’a confié :

« Petit écoute ta grand-mère…Tu leur diras que pour leur santé ils doivent manger des orties  »
Cette phrase résonne encore dans ma tête, si bien que je ne résiste pas à vous donner un remède naturel anti-fatigue, anti-inflammatoire et diurétique.

C’est un Remède d’autrefois, mais si économique et bio que ça vaut pas la peine de s’en priver

 L’ORTIE

Riche en vitamines C et pleine de vertus, l’ortie est l’allié de la cuisine, mais aussi de la santé et du jardin.

LE CHOURISTE– Mémé a dit mémé a dit .. Faut pas pousser mémé dans les orties

Mais parlons de ce qu’elle aurait du ajouter

Qu’est-ce qu’une ortie?

L’ortie est le nom générique d’une trentaine de plantes urticantes, les urticacées qui portent bien leur nom. L’urtica, donc, le petit nom de l’ortie, se décline en 5 variétés en France. Les orties les plus courantes sont la grande ortie et l’ortie brûlante.

L’ortie est une plante vivace, qui a tendance à s’étaler. Ses racines, des rhizomes, courent sous la terre et envahissent les coins favorables à sa croissance. Tu peux contenir ton petit jardin d’ortie à la manière des menthes, en plantant tout autour une barrière bois/terre cuite/plastique (mais c’est moins top) enterrée.

Les tiges et le dessous des feuilles en forme de cœur sont recouverts de petits poils chargé d’un poison urticant, c’est-à-dire qu’il brûle la peau.
Ces poils qui la ornent sont en silice (comme le sable) et sont cassants comme du verre.
Ils libèrent un cocktail intéressant de liquide histaminique, d’acide formique, de sérotonine et d’un neuro-transmetteur. Une vraie arme de destruction à elle toute seule.

Comment se prémunir des piqûres de l’ortie?

Le port de gants est indispensable pour se prémunir des piqûres des orties: gants en caoutchouc ou gants en cuir car les petits poils de l’ortie sont si fins, qu’ils passent à travers les tissus. Ils sont capables de passer la barrière protectrice des poils des animaux, c’est te dire qu’ils sont vicieux.

Comment soulager les piqûres d’ortie?

Il ne faut surtout pas gratter! cela aurait pour effet d’étendre l’action du poison et d’aggraver l’inflammation.

12 Astuces contre les piqures d’orties
retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité1. Le rinçage La première chose à faire, c’est de faire un nettoyage de la zone piquée avec de l’eau fraîche ou du sérum physiologique.
2. Comment enlever les poils urticants Prenez un morceau de ruban adhésif et disposez-le sur la ou les piqûres puis retirez-le délicatement pour enlever les poils.
3. Le plantain Le plantain est considéré par beaucoup de gens comme une « mauvaise herbe », mais c’est en réalité un excellent anti-inflammatoire et antiallergique.
4. La salive Si vous n’avez absolument rien sous la main, utilisez votre propre salive. Crachez sur la piqûre et puis étalez doucement avec un mouchoir

5. Les huiles essentielles
On peut également utiliser de l’huile essentielle de lavande, qui est cicatrisante, antiseptique et bactéricide, ou de la camomille matricaire, qui est cicatrisante et anti-inflammatoire

6. La menthe fraîche  La menthe, surtout si elle est fraîche, a des propriétés antibactériennes, pour en profiter, il faut prendre quelques feuilles de menthe et les malaxer entre les doigts. Le jus obtenu sera à appliquer sur la zone à traiter et il calmera l’inflammation rapidement.7. L’oseille   Ce qui est pratique avec l’oseille, c’est qu’elle se trouve assez proche des orties. Si vous savez la reconnaître, vous pourrez l’utiliser tout de suite après vous être fait piquer. Il faut utiliser son jus
8. Le bicarbonate de soude  On peut préparer une pâte avec du bicarbonate de soude et un peu d’eau. Ensuite, il faut l’appliquer sur la zone visée et on laisse sécher avant de rincer.

9. Le vinaigre   Le vinaigre blanc modifie le pH de la peau et l’apaise. Il faut imbiber une compresse et l’appliquer sur l’endroit à traiter. 
10. L’oignon  On peut également couper un oignon en deux et en utiliser une moitié en l’appliquant sur la piqûre.
11. L’aloe vera   Appliquez un gel d’aloe vera sur la zone qui est rentrée en contact avec l’ortie. Il faudrait répéter cette action trois fois par jour. 1
2. Le lierre
Pour favoriser la cicatrisation, stopper les démangeaisons et bénéficier des propriétés antibactériennes du lierre, mettez-en une feuille sur la zone piquée.

Restez svelte 160pxA quoi peut servir l’ortie?
Du côté de la cuisine, l’ortie est une source de bienfaits côté la santé. Riche en vitamine C, elle est aussi pleine de vitamines B2, K et pro-vitamine A. Elle contient 4 fois tes besoins journaliers en manganèse, presque 2 fois en calcium, et 100 % de tes besoins en fer, en magnésium et en cuivre.
De quoi faire de cette petite championne de la santé, un anti-fatigue, un anti-inflammatoire et un diurétique.

Côté nutritionnel pur, elle est riche en eau et en… protéines: elle contient les 8 acides aminés essentiels à l’organisme, pour 10 g de protéines environ au 100g.
L’ortie est alcalinisante pour l’organisme (elle a un indice PRAL à -60, plus alcalinisante que le curcuma par exemple, dont on parle tant en ce moment).

Côté jardin, enfin, sa richesse en minéraux renforce les autres végétaux quand elle est transformée en purin, ce qui leur permet de se défendre contre les nuisibles.
Une fois hachée et macérée plusieurs jours à l’abri de la lumière, le mélange d’ortie sent assez fort.
Mais versé dilué dans l’eau, il renforce les défenses des arbres et arbustes.
Pulvérisé, il chasse les pucerons et le mildiou.

Comment préparer l’ortie?

  • enfiler des gants
  • tenir la tige d’ortie et à l’aide de ciseaux, couper les feuilles à leur base, sans prendre la queue.
  • Rincer l’ortie dans deux eaux: une eau vinaigrée, puis une eau claire.
  • L’ortie est prête à cuisiner!

Quelles recettes d’ ortie?

L’ortie ressemble beaucoup à l’épinard. Toutes les recettes d’épinards ou d’autres feuilles bien vertes (laitue, roquette, cresson) peuvent donc être adaptées avec des orties.
Pense donc aux omelettes et autres œufs en cocotte ou bénédictine.
Bien sûr, aux tourtes ou aux quiches au printemps, ou aux soupes s’il fait froid.

Retrouvez la recette de
la Soupe d’orties de ma grand-mère.

 

SOURCES:
https://www.panierdesaison.com/2018/04/les-orties.html
https://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/ortie-quels-sont-ses-atouts-et-comment-lutiliser-2103674
L’EXPRESS

Chou Blanc est effectivement magnétiseur -cliquez pour visiter son siteretrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité

Chou Blanc

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.