Archives par étiquette : parents

La tendresse : yves Duteil

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Mamy et
Papy tendresse

papy-mamy-la-tendresse 90
rue de la
tendresse

Souvenir de nous deux ……
On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

YVES DUTEIL

Et si la clé était ailleurs

Yves Duteil se confie comme il ne l’a jamais fait. Ses mots murmurent sa quête de sens, ses sentiers intérieurs, ses interrogations fondamentales :
« la spiritualité guide ma vie », confie-t-il dans ce magnifique livre témoignage et sa chanson
 » tendresse »

Extrait de la chanson

« A présent je sais que le pire
Ce serait de ne pas vieillir
D’arriver là où tout s’achève
Sans pouvoir terminer mon rêve
Puisque les jours nous sont comptés
Je voudrais vivre à tes côtés
Ce qui reste de temps humain
Sans jamais te lâcher la main. »

 

« La spiritualité n’est pas entrée en moi par effraction :
j’ai compris qu’elle était déjà là, qu’elle attendait le moment opportun pour me proposer son bras, comme on aide le malvoyant à traverser la rue aux mille dangers…
Attendrie par notre ignorance, elle nous offre un espace de vérité et parvient à s’imposer par son évidente simplicité. Sous la forme de rencontres, elle nous invite à une affinité intuitive avec des êtres dont la voix, le visage ou la lumière nous éclairent un instant la route.
Un service de phares et balises qui s’allume au passage comme pour nous dire : « c’est par là ».
La spiritualité attend son heure, accoudée au balcon de notre existence, comme l’inconnue d’une équation qu’on ne calcule pas mais qui détient la clé de notre identité remarquable…
Puis un jour, elle avance dans la lueur de notre désespoir, et nous dit en silence : « bon, on y va ? ». Une petite boussole de voyage dort toujours dans notre poche intérieure. C’est notre kit de survie…
Et si la clé était ailleurs ? »

– WHAOOU…!!!  J’aime quand il dit :
« L’éternité n’a cure du présent. Mais nous sommes peut-être les innombrables caractères dont elle a besoin pour écrire sa route et incarner cette continuité. Quelles que soient nos religions, nos croyances ou nos cultures, nous portons ce mystère comme une étincelle… C’est un mot d’amour, la graine d’un fruit, un pollen invisible qui féconde la terre et attend la saison propice pour germer, grandir et prospérer. C’est une pensée dans un jardin, une oasis peut-être ? Une espérance. »

papy-mamy-la-tendresse
Paroles de la chanson
Et si la clé était ailleurs

et si la clé était ailleurs

Chaque jour où le temps nous trahi
Et nous promet d’être immortel
Mais sur le seuil du Paradis
C’est vers l’enfer qu’il nous appelle
Et c’est lui qui nous fait défaut
Il nous apprend dès le berceau
A nous hisser jusqu’aux étoiles
En bâtissant des cathédrales
Puis en nous regardant vieillir
Nous débattre et nous affaiblir
Il reprend ce qu’il a donné
Le présent ne sait que passer.
Il nous parle d’éternité
Derrière sa faux bien affûtée
Il nous fait croire qu’on nous retient
Puis il nous glisse entre les mains

Mais si la clé était ailleurs
Dans l’infini ou dans nos cœurs,
Et si rien n’existait vraiment
Sinon ici et maintenant ?
A présent je sais que le pire
Ce serait de ne pas vieillir
D’arriver là où tout s’achève
Sans pouvoir terminer mon rêve
Puisque les jours nous sont comptés
Je voudrais vivre à tes côtés
Ce qui reste de temps humain
Sans jamais te lâcher la main.
L’hiver peut bien venir un jour
Rompre le fil de cet amour,
Effacer l’ombre de nos corps,
J’aurais tissé d’autres décors
Et gravé ces instants volés
En mots, en notes et en pensées,

Pour pouvoir les chanter encore,
Beaucoup plus loin et bien plus fort,
Dans l’infini ou dans nos cœurs.
Et si la clé était ailleurs
Défier la mort et rassembler
Les milliards de grains de beauté
Disséminés dans l’univers
Et l’amour qu’il reste à donner
Pour l’offrir à l’éternité
Et l’amour qu’il reste à donner
Pour l’offrir à l’éternité
♪♫♫♫♫♫♪

Yves Duteil – Si j’étais ton chemin

J’adore cette chanson. Quelle merveille !
Quel auteur, quelle sensibilité, quelle finesse, quelle belle âme !
Merci, et merci aussi pour toutes ses autres merveilleuses chansons.

papy-mamy-la-tendresse
Paroles de la chanson

♪♫♫♫♫♫♪

Si j’étais ton chemin

Assis, près du grand saule, au milieu du jardin
Comme à tes premier jours, penché sur ton coufin
Quand je berçais tes rêves à la tombée du soir
J’essaie d’imaginer le cour de ton histoire
Les lignes de ta main
Si j’étais ton chemin

Je me ferais discret dans l’ombre de tes pas
Pour t’aider à grandir et pour t’ouvrir la voie
Je serais la poussière qui s’envole de tes pieds
Un peu de mon bonheur qui colle à tes souliers
Je t’aimerais au point de te lâcher la main
Pour que tu sois le seul à choisir ton destin
A dessiner ta route en puisant au hasard
Les raisons d’espérer et la force d’y croire
Si j’étais ton chemin
Si j’étais ton chemin

Je construirais des ponts, des tunnels, des ouvrages
J’ouvrirais des sentiers partout sur ton passage
Pour que tu puisses, aussi, t’écarter quelquefois
Des pistes balisées qu’on a tracées pour toi
Je t’apprendrais les mots pour soigner les blessures
Et les y éparpiller le long de l’aventure
Pour te montrer le nord quand tu te crois perdu
Le silence attendri de ceux qui ne sont plus
Mais qui tiendraient ta main
Si j’étais ton chemin

J’irais cueillir ton rêve au plus fort de la nuit
Le planter dans la terre et l’inonder de pluie
De lumière et d’amour, au soleil de midi
Pour que tu rêve encore chaque jour de ta vie
Je ne t’épargnerais, ni le temps, ni l’effort
Pour que tu sois debout aux mauvais coups du sort
Solide et résistant face à l’adversité
Riche de ton courage et de ta liberté
Et je déposerais, quelque part, une pierre
Pour te laisser t’asseoir aux fruits de nos prières
A tous ceux dont l’histoire t’a mené jusque-là
Et pour ceux qui suivront la trace de tes pas
Si j’étais ton chemin
Si j’étais ton chemin

Et nous serions semblables aux bulles de savon
Qui font la route ensemble et puis qui se défont
Dans le même courant, chacun de son côté
Sans aucun désir, au fond, de s’éloigner
Puis je m’effacerais comme un sentier sous terre
En refaisant parfois le chemin à l’envers
J’aurais le sentiment d’avoir rempli mon rôle
Et je m’endormirais à l’ombre du grand saule
Où je berçais sans fin le début de ta vie
Au delà des bonheurs partagés en commun
Saurais-je alors, enfin
Si j’étais ton chemin

POUR LES FANS
D’YVES DUTEIL
1h20 DE SES CHANSONS

SOURCES:
www.paroles-musique.com –
https://www.lacoccinelle.net/1400166-yves-duteil-si-j-etais-ton-chemin.html


papy-mamy-la-tendresse
Mamy et Papy
Boutique de complements alimentaires

Tendresse

Share Button

QUAND LES PARENTS VIEILLISSENT…


VETEMENTS ET ACCESSOIRES SANTÉ ET SOINS DU CORPS VOYAGES VALISES


FLONFLON ADORE ….
Elle adore qu’on lui apprenne des anecdotes qui font croire aux autres
qu’elle a tout lu..!!!! Qu’elle sait tout
En particulier sur les plus vieux qu’elle :

chouette-profVoici pour lui plaire
de quoi mieux se comporter avec les anciens…!!!

QUAND LES PARENTS VIEILLISSENT…

Laissez-les vieillir avec le même amour qu’ils vous ont laissé grandir…

Laissez-les parler et raconter des histoires encore et encore avec la même patience et le même intérêt qu’ils ont entendu le vôtre quand vous étiez enfant…

Laissez-les gagner, comme ils vous laissent gagner tellement de fois….

Laissez-les profiter de leurs amis, des discussions avec leurs petits-enfants …

Laissez-les profiter de vivre parmi les objets qui les accompagnent depuis longtemps, car ils souffrent de sentir que vous leur arrachez des morceaux de leur vie …

Laissez-les se tromper , comme tu as fait tant d’erreurs…

LAISSEZ-LES VIVRE et essayez de leur rendre heureux le dernier tronçon du chemin qu’il leur reste à parcourir, de la même manière qu’ils vous ont donné leur main lorsque vous avez commencé la vôtre !!  🙏
MERCI à TATIE YVONNE ma contributrice …

Qui me l’a envoyé en espagnol

 CUANDO LOS PADRES ENVEJECEN …

Déjalos envejecer con el mismo amor que ellos te dejaron crecer …

Déjalos hablar y contar repetidas veces historias con la misma paciencia e interés que ellos escucharon las tuyas cuando eras niño …

Déjalos vencer, como tantas veces ellos te dejaron ganar ….

Déjalos disfrutar de sus amigos, de las charlas con sus nietos …

Déjalos gozar viviendo entre los objetos que lo han acompañado por mucho tiempo, pues sufren sintiendo que le arrancas pedazos de su vida …

Déjalos equivocarse, como tantas veces te has equivocado tu …

DEJALOS VIVIR y procura hacerlos felices el último tramo del camino que les falta por recorrer, del mismo modo que ellos te dieron su mano cuando iniciabas el tuyo !! 🙏

FLONFLON ADORE

Share Button

Mme MARIA AVE et ses amis de la crèche

BLOG NOTE
DE
MARIA AVE

Curieuse de nature et forte de ses recherches sur le sujet
Mme AVE vous propose de revisiter ses rubriques crèches pour Noël….


La crèche, quelle origine…?

Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge.
Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

L'Adoration des bergers, 1622, Gerard van Honthorst - Wallraf-Richartz-MuseumC’est au VIe siècle que l’on situe la première célébration de la nuit de Noël dans l’église de Sainte Marie à Rome, avec des statues de la Vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf.

Selon la légende, François d’Assise « inventa » au 13e siècle la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie, où les frères mineurs avaient établi un ermitage.

Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, et les paysans étaient joués par les gens du village.

Les animaux aussi étaient réels. François prêcha, durant la messe de Noël, et on le vit se pencher vers la crèche et prendre un enfant dans ses bras.
Plus tard, on plaça un enfant dans la mangeoire.
Petit à petit, la coutume s’est répandue, surtout en Provence et en Italie.

Les premières crèches « en modèles réduits » firent leur apparition dans les églises au XVI siècle.
A la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l’argile, originaires de Provence.
Ces figurines représentent tous les petits métiers traditionnels.
Les habitants du villages ainsi représentés apportent le fruit de leur labeur à l’Enfant Jésus. Ces figurines sont venus enrichir le décorum de la crèche traditionnelle

MES AMIS DE LA CRÈCHE

POUR MIEUX NOUS CONNAITRE CLIQUEZ

CONTE :   LE PETIT JEANNOT

C’est Jean Lambert, un conteur
provençal qui vous raconte ce conte de Noël



CONTE DE GRIMM :
ILS ONT DÉCROCHÉ LA LUNE   

SOURCE :     
wikipédia – croire la croix .com – Provence TV.fr

LA PASSION DES SANTONS

Place à une grande dame chez les santonniers
Sylvie FOULQUIER de MARANS …..

Dieu souffla un jour sur la glaise…
La même qui sous les doigts de Sylvie prend vie et se transforme en tout un petit monde qui sent bon notre enfance
NOTRE JEUNESSE ….



Mme MARIA AVE

Share Button

HUMOUR : Le COVID 19 … C’est caca..!!!



BLOG NOTRE
MARRANT

Humour :
Le COVID 19 …
C’est caca..!!!

MOINS SÉRIEUSE MAIS  EHPAD ANTE…..
Trousse chemise alerte les potes âgés

L’ESPÉRANCE DES CONS PAS BIEN FINIS

Les jours meilleurs sont à
l’horizon
– A OUAIS..!
L’horizon…
C’est cette ligne imaginaire qui
recule au fur et à mesure que
tu avances..!

COVID 19 CONFINEMENT :
Faites gaffe aux GAFA qui se gavent….

NO SPORT….
– Elle n’uti
lise pas son autorisation de sortie pour le sport et la marche
– Est elle fainéante..?
– Non elle a une raison valable… Laquelle…?

Elle est en économie d'energie

FERMETURE DES LIBRAIRES…

L’anorexie culturelle est annoncée comme un autre danger sanitaire depuis que des cons, pas bien finis, pensent que les bibliothèques sont toutes bien garnies…!!!
NE ME PARLEZ PLUS DES NOURRITURES
POUR L’ESPRIT … LE MIEN EST AFFAMÉ

Au lit soit qui « mâle » y « panse »

– je pense que la vessie a été inventé pour obliger les gens à ce lever le matin..!!

– Pas de pot …!

.

– ON DIT ICI :
Que « Dieu créa la flemme »… et la vessie par accident….
il l’aurait prise pour une lanterne..!!!
.

Les singes de la sagesse sont ils le reflet d’une culture occidentale récente ?

Les singes de la sagesse pourraient-ils être l’expression de marqueurs sociaux et culturels à travers l’histoire de notre civilisation ?
Bouddhisme, zen attitude, retour à des valeurs fondamentales, …
Il est tentant d’y croire…
d’y voir, d’entendre ou de dire ce que l’on veut …
Tout change…. tout se transforme  ……

Regardez ce qu’ils deviennent aujourd’hui..!
– II est peut être en
télétravail….
C’est dégueulasse ce
nouveau truc tu peux même plus dormir au bureau…!!!

Cliquez pour lire la page suivante

COVID sans masque  – Vaccin sans seringue

LES POULETS CLASSÉS PERSONNES VULNÉRABLES

PAPY MARRANT
Restez svelte 160px

Share Button