Archives par étiquette : grimm

CONTES : Tom Pouce

VETEMENTS ET ACCESSOIRES  SANTÉ ET SOINS DU CORPS        VOYAGES VALISES

Conte

TOM POUCE

 


TIENS… L’autre jour c’était un petit canard…??  

Tom Pouce1 est un héros du folklore britannique.

Ce personnage, tellement petit que sa taille n’excédait pas celle du pouce de son père, est un des personnages les plus répandus dans les folklores européens. Il est répertorié par Aarne et Thompson sous le numéro de conte-type 700, Tom Thumb.

L’Histoire de Tom Pouce2 est le premier conte merveilleux qui ait été imprimé au Royaume-Uni, dès le XVIIe siècle.
Initialement destiné aux adultes, ces livres sont peu à peu, vers le milieu du XVIIIe siècle, édités spécialement pour les enfants (donnant parfois pour auteur Tom Thumb lui-même), et souvent édulcorés.

Au milieu du XIXe siècle, Tom Pouce était devenu un incontournable de toute bibliothèque anglaise pour enfants

Tom Pouce sur un papillon, illustration de L. Leslie Brooke, 1905

Les frères Grimm

En 1819, les frères Grimm publient Tom Pouce (Daumesdick) dans la 2e édition des Contes de l’enfance et du foyer (Kinder- und Hausmärchen).
Le conte ne doit pas être confondu avec l’histoire du Petit Poucet, popularisée par Charles Perrault et qui relève d’un schéma très différent.
D’autres personnages de toute petite taille semblables à Tom Pouce apparaissent dans des contes populaires du monde entier.Par antonomase, le nom de Tom Pouce, duquel provient l’onomastisme nominal tom-pouce, a servi à désigner des personnes, mais aussi des objets de petite taille.

PRÉSENTATION DU CONTE

Le conte parle d’un couple âgé qui regrette de ne pas avoir eu d’enfant.
Ils en viennent à souhaiter un enfant quelle que soit sa taille, même s’il doit n’être « pas plus grand que le pouce », ou qu’un objet de taille identique (morceau de pâte pétrie).
L’enfant naît alors, d’une manière plus ou moins surnaturelle.
Il reçoit un nom en rapport avec sa petite taille : Tom Pouce, Poucet, Pouçot, Grain-de-Millet, Grain-de-Mil, etc.
En dépit de sa petite taille, il vit des aventures extraordinaires.
Il mène le cheval ou le bœuf de son père au labour en s’installant dans l’oreille de l’animal.
Il est avalé par une vache, et s’en tire évidemment.
Il permet d’arrêter des voleurs.
Dans certaines versions, il meurt à la fin du récit.

 

CONTE  AUDIO
https://www.livrenpoche.com/products/

PAPY JANOT

Share Button

Denichet, Madelon fuient le chaudron

ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette, ma Mamy se transforme en conteuse au milieu du froid de l’hiver……
C’est comme ça qu’elle vous fera rêvez…..! Aujourd’hui :

Denichet, Madelon fuient le chaudron

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter les contes de Grimm à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Denichet – Conte de Wilhelm et Jacob Grimm

logo mamy turlututu smallIl était une fois un garde-forestier qui s’en fut à la chasse dans la forêt. En arrivant, il entendit des cris semblables à ceux d’un petit enfant. Il se dirigea vers l’endroit d’où provenaient ces cris et parvint enfin au pied d’un grand arbre où, tout en haut, un petit bébé était perché.
En effet, sa mère s’était endormie avec lui sous cet arbre et un oiseau de proie avait perçu l’enfant sur ses genoux : alors il avait plongé, saisi l’enfant avec son bec et l’avait emporté sur le grand arbre où il l’avait déposé.

Le garde-forestier grimpa sur l’arbre et en redescendit l’enfant tout en disant :

« Tu vas emporter ce bébé à la maison et l’élever avec ta petite fille Madelon « . Il l’apporta donc chez lui et les deux enfants grandirent ensemble.
Comme il avait été trouvé dans un arbre et enlevé par un oiseau, on l’appela Dénichet. Madelon et Dénichet s’aimaient si fort, tellement fort, que si l’un des deux ne voyait pas l’autre, il devenait tout triste.

Or le garde-forestier avait une vieille cuisinière qui, un soir, prit deux seaux et se mit à charrier de l’eau : elle n’alla pas une seule fois au puits, mais y retourna à maintes reprises, Madelon vit son manège et lui dit :

– Dis donc, vieille Suzon, pourquoi portes-tu tant d’eau ?
– Si tu ne le répètes à personne, je veux bien te le dire.
Alors Madelon promit de n’en dire mot à personne et la cuisinière lui dit :
– Demain matin, quand le garde-forestier sera à la chasse, je mettrai l’eau à chauffer, et lorsqu’elle sera bouillante dans le chaudron, je jetterai dedans Dénichet et je le ferai cuire.

Le lendemain, le garde-forestier se leva à l’aube et partit à la chasse, tandis que les enfants étaient encore au lit.
Alors Madelon dit à Dénichet :
– Si tu ne me quittes pas, je ne te quitterai pas non plus.
– Au grand jamais, lui répondit Dénichet.
– Je vais donc tout te dire, continua Madelon. Hier soir, la vieille Suzon a transporté tant de seaux d’eau dans la maison, que je lui ai demandé ce qu’elle voulait en faire ; elle m’a répondu qu’elle me le dirait si je promettais de ne le répéter à personne, et je lui en ai fait la promesse. Alors elle m’a confié que de bonne heure, après le départ du père à la chasse, elle ferait bouillir plein d’eau dans le chaudron et qu’elle t’y jetterait pour te faire cuire. Mais nous allons vite nous lever et nous habiller, puis nous partirons ensemble.

Ils se levèrent donc, s’habillèrent rapidement et s’enfuirent. Dès que l’eau se mit à bouillir dans le chaudron, la cuisinière se rendit dans la chambre pour prendre Dénichet et le jeter dedans. Mais quand elle entra et s’approcha de leurs lits, elle constata que les enfants étaient partis tous les deux : une peur affreuse l’envahit alors.
Les Trois Sorcières (The three witches), 1788, Johan Heinrich Füssli, Zurich, Kunsthaus.– Que vais-je dire maintenant au garde-forestier quand il rentrera et verra que les enfants ne sont pas là ? pensa-t-elle. Qu’on se mette promptement à leurs trousses afin de les rattraper.

Elle envoya trois valets à leur poursuite avec l’ordre de courir et de ramener les enfants.

jonas
– Mamy ils ont l’air méchants
– n’aie pas peur mon petit Jonas …

Cependant les enfants étaient assis à l’orée de la forêt et lorsqu’ils virent de loin les trois valets venir au pas de course, Madelon dit à Dénichet :
– Si tu ne me quittes pas, je ne te quitterai pas non plus.
– Au grand jamais, répondit Dénichet.
– Deviens un petit rosier, lui dit-elle, et moi je serai une petite rose dessus.

Quand les trois valets arrivèrent à l’orée de la forêt, il n’y avait là qu’in rosier portant une petite rose tout en haut, et aucune trace des enfants, nulle part.
Alors ils se dirent «  Rien à faire ici « , ils rentrèrent et déclarèrent à la cuisinière qu’ils n’avaient absolument rien vu, si ce n’est un petit rosier avec une petite rose tout en haut.
Nigauds, les réprimanda la vieille cuisinière, vous auriez dû couper en deux le rosier et cueillir la petite rose pour la rapporter ici. Courez vite le faire.

Pour la seconde fois, il leur fallut donc partir à la recherche des enfants. Mais lorsque ceux-ci les virent venir de loin, Madelon dit :
– Si tu ne me quittes pas, je ne te quitterai pas non plus.
– Au grand jamais, répondit Dénichet.
– Alors deviens une chapelle, dit Madelon, et moi, je serai la couronne à l’intérieur.

Quand les trois valets approchèrent, il n’y avait là qu’une chapelle avec une couronne à l’intérieur. «  Que faut-il faire maintenant ? se dirent-ils entre eux. Rentrons à la maison.  » Dès qu’ils arrivèrent, la cuisinière leur demanda s’ils n’avaient rien trouvé. Ils répondirent que non, qu’ils n’avaient vu qu’une chapelle qui contenait une couronne.
– Nigauds, gronda la cuisinière, pourquoi n’avez-vous pas démoli la chapelle et rapporté le couronne ici ?

Alors la cuisinière elle-même se mit en route et partit avec les trois valets à la poursuite des enfants. Mais ceux-ci virent de loin les trois valets avec la cuisinière qui clopinait sur leurs talons.
– Si tu ne me quittes pas, je ne te quitterai pas non plus.
– Au grand jamais, répondit Dénichet.
– Deviens un étang, dit Madelon, et moi, je serai le canard qui nage dessus.

Or, quand la cuisinière arriva et qu’elle vit l’étang, elle se pencha au-dessus et voulu le boire entièrement. Mais le canard nagea promptement vers elle, la saisit par la tête avec son bec et l’entraîna au fond de l’eau : la vieille sorcière s’y noya forcément.

Alors les enfants rentrèrent ensemble à la maison et ils furent profondément heureux. Et s’ils ne sont pas morts, ils vivent encore.

jonas– Mamy je suis content de savoir qu’ils vivent encore et que tu vas pouvoir nous les présenter
–  EEEEUUUUHHHH……


Dénichet par Monie

 

SOURCES:   https://contes.servicegratuit.fr/index.php?oeuvre=ebae4ad9f278d393bbf1a7838c6b9495&action=print&auteur=Grimm&ecrivain=Wilhelm%20et%20Jacob%20Grimm#commencement

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées..

Share Button

Jeunes filles la peur bleue … avec Barbe Bleue

Meilleurs complements alimentaires

VIDEO PLAYSTATION 5       VIDEO NINTENDO 3DS 2DS         VIDEOXBOXSERIE X
CHOUONS ENSEMBLE
par Chou fleur
C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

PAPY  me dit :
–  » Enfin la période bleue arrive sur la Chouette….. Cette semaine retrouvons BARBE BLEUE ce conte de Charles PERRAULT qui a fait trembler tes grandes soeurs ….. et toi aussi …… quand tu étais petit….« 
–  Quand il me dit: « Quand  j’étais petit….. Eh bé quand je regarde les traits qu’il trace sur son mur pour me voir grandir….
Je me dis que c’est pas si loin tout ça … »

LE CONTE DE CHARLES PERRAULT :

BARBE BLEUE

Il s’agit d’un homme très riche qui possède une barbe de couleur bleue, c’est pourquoi on le surnomme « la Barbe bleue ». Celle-ci le rend laid et terrible . Il dégoûte les femmes. De surcroit, il a déjà eu plusieurs épouses et on ne sait pas ce qu’elles sont devenues. Il propose cependant à ses voisines de l’épouser, mais aucune ne le souhaite. Finalement, l’une d’elles accepte, séduite par les richesses de la Barbe bleue.

Un mois après les noces, La Barbe bleue doit partir en voyage. Il confie à sa jeune femme un trousseau de clefs ouvrant toutes les portes du château, mais il y a une petite pièce où elle ne doit entrer sous aucun prétexte. Curieuse, elle pénètre cependant dans la pièce interdite et y découvre tous les corps des précédentes épouses, accrochés au mur. Effrayée, elle laisse tomber la clef, qui se tache de sang. Elle essaye d’effacer la tache, mais le sang ne disparait pas car la clef est magique.

La Barbe bleue revient par surprise et découvre la trahison de sa femme. Furieux, il s’apprête à égorger cette épouse trop curieuse, comme les précédentes. Celle-ci attend la visite de ses deux frères et le supplie de lui laisser assez de temps pour prier. Le monstre lui donne un quart d’heure.
Pendant ce temps, sa sœur Anne monte dans une tour d’où elle cherche à voir si leurs frères sont sur le chemin.

Anne ma chère Anne ne vois tu rien venir…..? Je ne vois que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie

La malheureuse demande à plusieurs reprises à sa sœur Anne si elle les voit venir, mais cette dernière répète qu’elle ne voit que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. Barbe bleue crie et s’apprête à l’exécuter avec un coutelas, il la tient par ses cheveux. Les frères surgissent enfin et le tuent à coups d’épée. Elle hérite de toute la fortune de son époux, aide sa sœur à se marier et ses frères à avancer dans leurs carrières militaires. Elle épouse ensuite un honnête homme qui la rend enfin heureuse.


logo du livre sonore dans cette pageÉcoutez le livre audio….?

cliquez livre audioAudiocite.net

 

 

MORALITÉ

La curiosité, malgré tous ses attraits,
Coûte souvent bien des regrets ;
On en voit, tous les jours, mille exemples paraître.
C’est, n’en déplaise au sexe, un plaisir bien léger ;
Dès qu’on le prend, il cesse d’être.
Et toujours il coûte trop cher.

 

AUTRE MORALITÉ

Pour peu qu’on ait l’esprit sensé
Et que du monde on sache le grimoire,
On voit bientôt que cette histoire
Est un conte du temps passé.
Il n’est plus d’époux si terrible,
Ni qui demande l’impossible,
Fût-il mal content et jaloux.
Près de sa femme on le voit filer doux ;
Et, de quelque couleur que sa barbe puisse être,
On a peine à juger qui des deux est le maître.

Source: Wikisource

–  PAPY VIDÉO –
– BARBE BLEUE
Que du bonheur pour  le Papy sister

 


CHOU FLEURretour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..


Restez svelte 160px

Share Button

CONTES: Le Joueur de flûte de Hamelin

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…
ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !

Aujourd’hui c’est :
LE JOUEUR DE FLUTE DE HAMELIN

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..
je me rappelle de ce jour où elle m’a raconté le joueur de flute
…. Elle avait même un pipeau en roseau…!! C’était presque vrai

logo mamy turlututu small– ALLEZ.. ACTION Mamy raconte..!
Raconte nous ce que tu as entendu ce jour là…..

– ALLEZ MAMY il a raison Jonas vas y….

– D’abord, elle sait pas jouer du pipeau

– Pas vrai Papy..?

Le joueur de flute de Hamelin
– Tu as  raison mon petit gars mais elle a charmé Papy sans ..!

 LE CHOURISTEAvant que Mamy vous raconte cette légende qui a inspirée les frères Grimm, il faut que je vous dises quelques vérités sur ce fameux joueur de flute d’Hamelin ..

Car il a existé..!!!

Les frères Grimm étaient collecteurs de contes de langue allemande : Jacob Grimm, 1785-1863 , et Wilhelm Grimm, 1786-1859

 Voici la plus ancienne représentation du joueur de flûte,  copie réalisée  d’après le vitrail d’une église de Goslar qui est une ville de Basse-Saxe en Allemagne

Le Joueur de flûte de Hamelin est bien une légende allemande, transcrite notamment par les frères Grimm et arrivée jusqu’à notre époque sous le titre original L’Attrapeur de rats de Hamelin Elle évoque un événement réel censé être survenu le jour de la st Jean le dans la ville de Hamelin en Allemagne.

Parmi toutes les théories dont celle d’enfants éloignés, car ils étaient atteints de la peste, les chercheurs considèrent généralement comme plus probable qu’à cette époque de nombreux villages et villes avaient été fondés dans l’est de l’Europe, par des colons, notamment allemands, venus de l’Europe occidentale.
Pour eux le joueur de flûte serait donc un recruteur pour la colonisation intervenue au XIIIe siècle et qui aurait ainsi emmené nombre de plus jeunes habitants de Hamelin aux confins orientaux de l’Empire germanique

– Bon.! S’il a fini l’ancêtre de jouer à l’instit…!
Tu peux raconter  Mamy…

D’accord … D’accord …!
Selon le conte :

Alors que la ville de Hamelin était envahie par les rats et que les habitants mouraient de faim, un joueur de flûte vint et se présenta comme un dératiseur.
Le maire de Hamelin promit au joueur de flûte une prime de mille écus pour les débarrasser des rats qui infestaient la ville.
L’homme prit sa flûte et, par sa musique, attira les rats qui le suivirent jusqu’à la Weser, la rivière qui arrose la ville, où ils se noyèrent.
Bien que la ville fût ainsi libérée des rongeurs, les habitants revinrent sur leur promesse et refusèrent de payer le joueur de flûte en le chassant à coup de pierres.

Il quitta le pays, mais revint quelques semaines plus tard. Lors d’une nuit paisible, il joua de nouveau de sa flûte, attirant cette fois les enfants de Hamelin.
Cent trente garçons et filles le suivirent hors de la ville jusqu’à une grotte qui se referma derrière eux.
Selon certaines versions, le joueur de flûte aurait aussi emmené les enfants de Hamelin à la rivière ou au sommet d’une montagne.
Les parents, eux, ne les revirent plus jamais.

– PAS MAL MAMY..!
Mais tu l’aurais pas en dessin animé …

ou en audio livre pour les petits malvoyants

– Tu es gentil …
j’ ai pensé à eux
Regarde et écoute

–  On chante jamais les histoires avec toi Mamy
La maitresse 
elle.. elle….

– Ben tu te trompes Choupinet Hugues Aufray…
il va te la chanter cette histoire…!!! Mais pleure plus..!

 

LE CHOURISTEDans la chanson d’Hugues Aufray, Le Joueur de pipeau (1966), reprend la même légende. Cependant, dans la chanson la mort des enfants est modifiée. Le joueur de pipeau ne les enferme pas dans une grotte, il les noie dans la rivière pendant la nuit.


– ça va être super sympa.
.. Même pas peur

SOURCES :
   

logo mamy raconte aux pitchous
ALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button