Archives par étiquette : foudre

ALLEZ MAMY RACONTE : Le feu du ciel

Meilleurs complements alimentaires

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de fumée, la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire… ça y est.. vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !
– Alors.. ACTION Mamy..! Fais nous peur avec une légende de l’autre bout du monde une qui fait trembler des enfants de la terre qui comme nous aiment leur Mamy..!
– Oui mes petits …. J’ai un conte MALGACHE qui parle du feu … comme celui qui est devant vous… Mais attention il fait un peu peur car il s’agit du combat de la foudre… le feu du ciel contre le feu de la terre…
ça va chauffer et même bruler…
Pour moi, tu peux y aller Mamy…. Je crains plus grand chose...!

Le feu du ciel

Madagascar

 Depuis longtemps les flammes terrestres voyaient d’un mauvais œil la puissance destructrice du feu du ciel. Passe encore que la foudre régnât dans les airs, mais elle prenait
un malin plaisir à s’abattre sur terre pour tout ravager à leur place !

Un beau jour, les flammes finirent par donner l’ordre à la foudre de rester dans ses hautes sphères, sous peine de déclarer la guerre.




Le feu du ciel prit très mal cette sommation et, loin de céder, s’empressa de relever le défi.

 

Puisque la guerre était décidée, les adversaires fixèrent rapidement la date et l ‘heure de la rencontre.
Restait à s’entendre sur le choix du terrain.

ça chauffe au pré aux anges
La foudre fit savoir qu’elle penchait pour une forêt….

, tandis que les flammes se prononçaient pour une prairie.

Oiseaux absents.... Mais où vont-ils tous..?jonas
– EH Mamy Comment ont ils fait pour se mettre d’accord…?

– Un peu de patience mon petit Jonas..
j’y viens laisse moi chausser mes chaussures à semelle anti braise et ma combinaison ignifuge..
Tu sais celle qui résisté au feu..!

EH bien, on s’en remit à un tiers pour sortir de l’impasse… et les mettre d’accord…!main arc en ciel

Mamy ouvrit sa main et fit apparaitre celui qui choisirait  le lieu

En raison de sa situation à mi­ chemin entre le ciel et la Terre, on ne pouvait soupçonner l’arc-en-ciel de partialité: c’est donc à lui que revint le triste privilège de déterminer le cadre des opérations.

Pour éviter les risques de débordements, l’arc-en-ciel proposa l’Orumbe, un haut plateau battu par les vents.
Les deux adversaires connaissaient les lieux déjà un peu incendiés par le passé. et s’en déclarèrent satisfaits : avec ses rares arbres foudroyé feux de brousse, l’Orumbe avait un air d·apocalypse qui convenait tout à fait à la situation.

Au jour dit, la guerre des feux se déclencha. les flammes de la Terre rampèrent à l’assaut du plateau et se ­mirent à tout brûler, à tout dévorer sur leur passage avec une rage effroyable. Confiantes dans leur victoire ­finale elles bravaient le ciel en s’élevant toujours plus haut…
La foudre, de son côté, n’était pas en reste : dans un fracas assourdissant, elle frappait sans relâche. à droite et à gauche partout !
Tant et si bien que des tourbillons de ­de fumée masquèrent bientôt les combattants l’un à l’autre. D’un commun accord, on décida une trêve jusqu’au lendemain..

chouette– Pendant la nuit, les adversaires reprirent des forces en prévision de la reprise du combat Tandis s’alimentaient, la foudre emmagasinait de l’énergie, Sans se l’avouer, elle doutait de l’issue du duel.

Bien sûr, l’effet de surprise jouait pour elle puisqu’on ne savait ne savait jamais où elle
allait tomber, mais ces maudites flammes terrestres avaient aussi leur arme secrète,
imparable : plus on les foudroyait, plus elles redoublaient d’ardeur, ..
Le problème était là :
comment les vaincre par le feu sans nourrir leur flamme?

Au matin, la foudre n’avait pas trouvé de réponse et la lutte reprit de plus belle. Cette fois, un ouragan de flammes déchaînées, un déluge de feu dévastateur acheva de calciner l’Orumbe. Chaque racine, chaque touffe  d’herbe était la proie des flammes et le prétexte d’une
riposte aveuglante de la foudre. Après des heures et des heures d’embrasement, le soleil pourpre disparut derrière un écran de fumée noire. La nuit tombante rendait plus
brillants et plus dorés les feux meurtriers qui s’ entre­ déchiraient.
Enfin, quand les adversaires épuisés se sépa­rèrent, à court de munitions, il n’y avait cette fois encore ni vainqueur ni vaincu.
La chaleur était suffocante et l’air empesta longtemps l’odeur âcre des cendres.

jonas

– Eh Mamy moi qui veux devenir pompier .. je vais peut être réfléchir un feu….
– Tu ne dois pas avoir peur Jonas écoute plutôt la suite….

Craignant de ne pouvoir l’emporter seules, les flammes de la terre mirent la nuit à profit pour chercher des alliés … et elles en trouvèrent : dans le plus grand secret, les volcans conclurent un pacte avec elles pour bombarder le ciel!
Ils étaient assez éloignés de l’Orumbe mais assez puissants aussi pour attaquer la foudre et l’asphyxier sous leur lave.

Certaines à présent de leur triomphe, les flammes ter­restres guettèrent le jour avec impatience. L’aube avait à peine paru qu’elles escaladaient l’ orumbe à la rencontre du feu du ciel.
Mais la foudre ne se manifesta pas comme la veille et l’avant-veille. Pas un éclair, pas un coup de tonnerre… A croire qu’elle ne s’était pas remise de ses blessures. Les flammes orgueilleuses en conclurent que la foudre acceptait sa défaite.

Avec un peu de chance, elles s’en étaient peut-être débarrassées à jamais … Dans leur allégresse, elles ne se rendirent pas compte que des nuages inquiétants s’amoncelaient à l’horizon.

Quand la menace se précisa, c’était déjà trop tard.
La foudre elle aussi avait trouvé des alliés! Bien à l’abri der­rière ses bataillons de nuages, elle décocha brutalement une série d’éclairs qui sema la panique dans les cratères des volcans.

 

Changeant désespérément de tactique, les flammes se réunirent en un immense foyer qui tenta d’atteindre le ciel. C’est ce qu’espérait la foudre qui lâcha ses amis les nuages : dans un énorme fracas, toute l’eau du ciel s’abattit sur le brasier.

 

 

A moitié noyées, les rares flammes survivantes demandèrent la paix.

La foudre les condamna à s’exiler dans les volcans et à n’en sortir que le plus rarement possible.

–  Purée c’était chaud heureusement  que j’avais la tenue adaptée…..

jonas– Eh mamy que j’ai raison …? Les enfants de Madagascar, ils sont pas noirs à cause de ce combat des feux…
C’est le soleil plus fort qui colore leur peau… Hein.!!
– Oui mon petit….. ils sont pareils que  toi….
– NON MAMY…!  EUX ILS SONT PLUS MALHEUREUX….

 

– Un ange  passe… s’en trouve charmé et s’en retourne tout jaune et tout regonflé au ciel..!

 

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est un autre épisode….

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px

Share Button

Un coup de foudre pour des feuilles de fougères

Bannière ruedesplantes 468/60pxbarre grenat


MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS

Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre ….
Ambiance… Ambiance

barre grenat

 Lorsque la foudre frappe un être humain, elle laisse parfois temporairement des formes particulières sur la peau en forme de feuilles de fougère, appelées figures de Lichtenberg.

 

On peut trouver ces formes également sur du gazon qui a été touché par la foudre, ou le produire artificiellement pour en faire des sculptures.

Cette vidéo montre comment on peut créer des sculptures avec “la Foudre reconstituée”.
Elle est composé de clips vidéo qui ont été réalisé sur plusieurs années.
Cette équipe d’expérimentée utilise 5 millions d’électronvolt (MeV) de l’accélérateur de particules pour injecter des centaines de trillions d’électrons profondément à l’intérieur des pièces en  acrylique transparent.

Entre 1/4 “à 1/2 seconde les électrons viennent déposer,  au-dessous de la surface irradiée formant une couche semblable à un  nuage de charge négative, appelée une charge spatiale. cela semblable à une charge est temporairement stockée dans des nuages à l’intérieur d’un orage avant  un coup de foudre.
Le potentiel interne de cette charge spatiale peut atteindre 2.5 millions de volts!

Comme avec des flocons de neige, chaque sculpture est vraiment un travail unique d’art scientifique, individuellement sculpté dans les milliardièmes d’une seconde par un torrent d’électrons faisant rage.

Nos sculptures combinent la physique de haute énergie avec l’art.

SOURCE: http://capturedlightning.com/frames/lichtenbergs.html#Fractals

barre grenat

Vertus de la fougère, plante issue de la foudre

Issue de la foudre, la fougère, dont la « graine » était jadis recueillie le jour de la Saint-Jean en observant un rituel magique, passait aux yeux des anciens pour protéger du tonnerre, dompter le diable et rendre invisible.
Jamais feuille n’eut plus de ressemblance avec une plume que celle de la fougère, dont le pied, coupé transversalement, ressemble assez nettement à un aigle à deux têtes.
Les anciens étaient déjà frappés de ces ressemblances caractéristiques, et les Grecs la désignaient d’un mot signifiant « plume ». Le scoliaste de Théophraste dit expressément :
« La ptéris est une espèce de plante semblable à une plume d’autruche ; les paysans s’en font des lits à cause de sa mollesse…”
Introduction
La fougère, longtemps considérée comme une plante aux propriétés magiques, a fait l’objet de nombreuses croyances et légendes. Que ce soit en termes de médecine botanique, de propriétés occultes, de vertus thérapeutiques et protectrices, ou de symbolisme végétal, la fougère était très estimée de nos ancêtres.
La fougère : une plante foudroyante
De l’Antiquité jusqu’au Moyen Âge, la fougère fut intimement liée à la foudre. On croyait qu’elle protégeait les maisons des mauvais esprits, du tonnerre et de la grêle ( au même titre que le laurier ou le corail ).
En Pologne, on était convaincu qu’arracher une fougère et la briser faisait s’élever un orage.
On allumait aussi un feu et l’on étendait un linge blanc sous la fougère, pour figurer le nuage et les éléments originels de la foudre. Les spores tombaient sur le linge comme la foudre se perd dans les nuages.
Dans certaines contrées d’Allemagne, le jour de la Saint-Jean (24 juin), à midi, on tirait sur les fougères un coup de fusil. La plante était alors supposée perdre trois gouttes de sang, que l’on recueillait et gardait précieusement…
D’autres plantes , comme la mandragore, le sésame, l’euphorbe, la joubarbe, la tanaisie sont des plantes de la foudre.
La fougère est appelée en Thuringe (Allemagne)  l’herbe qui égare et en Franche Comté, elle rend dit-on les voyageurs étourdis, ou les foudroie…
Démons et sorcièresLa fougère est supposée apporter l’abondance et la richesse mais aussi préserver des démons.
La plante séchée est jetée sur des charbons ardents pour exorciser les mauvais esprits.
On dit aussi que frapper le fronde de la première fougère du printemps vous protège contre les maux de dents pendant un an.
La sève de fougère est censée conférer la jeunesse éternelle à qui la boit (encore faut-il parvenir à en obtenir).La fougère est aussi liées aux entités magiques. Il se dit que toute personne parvenant à se trouver, à minuit exactement sur un lieu couvert de fougères, là où aucun son d’aucune sorte ne puisse être entendu , un lutin apparaîtra et lui donnera une bourse d’or. Tentez votre chance… et la suite sur cette plante insolite le mois prochain…Source : Rubrique rédigée par Jean-Jacques Willig. Professeur au Lycée Horticole de Tournus.

– PAPY VIDÉO
Voici un superbe diaporama, pour ceux qui n’ont même pas peur… et recherchent la féérie du ciel déchainé..!
Restez svelte 160px

barre grenat

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button