L’écureuil terreur du grand chêne

barre grenat

ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette, ma Mamy se transforme en conteuse pour
ceux qui ont remis le nez dans leur cartable ….
Faisons les rêvez…..!
Aujourd’hui:

L’écureuil terreur du grand chêne

barre grenat

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi, j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me raconter les histoires des animaux de la forêt

Dans un joli sous-bois, cinq écureuils s’amusaient ensemble à se lancer des noisettes en se poursuivant de branches en branches.
Au détour d’un tronc, ils croisèrent un autre écureuil, tout seul.

– Bonjour Caron, tu viens jouer avec nous ?

Caron répondit d’un ton sec :

 Je n’ai pas envie de jouer à votre jeu stupide ! Et puis, on ne joue pas avec la nourriture ! Vous devriez essayer de vous lancer des bogues de châtaignes, ça serait beaucoup plus marrant !

– Quel grognon, cet écureuil ! s’indignèrent les cinq écureuils en s’éloignant.

Quelques instants plus tard, Caron décida de descendre de l’arbre. Il rencontra à son pied une couleuvre. Elle était étendue de tout son long sur une large pierre chaude et profitait du soleil.

Elle lui dit gentiment :
– Bonjour, petit écureuil. Tu devrais faire comme moi, ça fait tellement de bien la chaleur du soleil.

– Tu n’as que ça à faire, bronzer toute la journée ? Tu ferais mieux de te refroidir sous une pierre, car au moins, on ne te verrait pas, lui suggéra avec aplomb Caron.

– Quel grognon, cet écureuil ! s’indigna la couleuvre avant de s’éloigner.

En allant boire tranquillement dans le petit ruisseau, Caron croisa un blaireau.
– Bonjour, Caron. Tiens, ta grande queue est tout ébouriffée ! Tu as oublié de te faire la toilette ce matin ? dit le blaireau blagueur.

– Et toi, avec ta bande blanche sur le museau, tu t’es fait rouler dessus par une voiture en traversant la route ? Dommage que tu sois toujours en vie !
– Quel grognon, cet écureuil ! s’indigna le blaireau en s’éloignant.

En remontant sur sa branche, Caron l’écureuil y trouva un geai qui y était déjà posé.
 Bonjour, petit écureuil, lui dit-il.

Caron répondit d’un ton sec :
– Va te reposer sur un autre arbre et, par la même occasion, enlève ces plumes bleues que tu as au bout des ailes, car on dirait un perroquet !

– Quel grognon, cet écureuil ! s’exclama le geai en s’envolant sans attendre.

 

Caron passait toutes ses journées à insulter les animaux qu’il rencontrait ou qui étaient de passage près de son trou d’arbre, situé dans la partie haute d’un magnifique chêne centenaire.

Cependant, le soir, à la tombée de la nuit, une grande tristesse s’emparait de lui.
– Personne ne m’aime ! Je suis un grognon ! s’exclama encore une fois tout haut Caron, se croyant seul.
– C’est vrai que tu es un grognon, mais on t’aime quand même, dit soudain une toute petite voix provenant de derrière le tronc.
– Qui es-tu ? Sors de ta cachette ! s’écria Caron, sur la défensive.
– Bonjour, je m’appelle Louane. Enchantée de te rencontrer Caron, l’animal le plus détesté des bois ! dit un autre écureuil en s’approchant de lui.
– Qui, qui t’a dit ça ? demanda sèchement Caron.

– Tous les animaux le disent, et ils ont peur de toi, ou plutôt de tes insultes. Je trouve ça vraiment triste, car tu es… tellement mignon.

– Mmmmignon ? dit Caron, incrédule et en bégayant.

– Je suis convaincue qu’à l’intérieur de ta carapace de tortue, tu as un grand cœur, continua la petite Louane en réajustant ses grands cils.

– Mais, mais, je, je suis un écureuil grognon et peu intéressant ! dit Caron en bégayant de plus belle.
– Je pense que tu es comme ça pour cacher ta grande timidité et surtout, tu veux garder ce grand chêne pour toi tout seul, c’est bien ça ? lui demanda Louane en se rapprochant encore de lui.
– Et bé heu…
– Et puis, je viens de t’entendre t’apitoyer sur ton sort. Alors, tu vois bien que ça te rend triste, et qu’il est nécessaire que tu changes ton état d’esprit si tu veux avoir des amis.

Tout à coup, un grand épervier vint se poser tout près de Louane.

– Tiens, voilà mon goûter, j’avais justement un petit creux ! dit l’énorme rapace.
– Oh non, pitié, dit Louane, terrorisée.
– Laisse-nous tranquilles, vilain oiseau mal rasé et sans cervelle, l’insulta Caron.
– Tu te prends pour qui, toi ?
– Je suis Caron l’écureuil.
– J’ai entendu parler de toi et de ton mauvais caractère.
Je préfère partir plutôt que de dévorer tes insultes, dit le rapace avant de s’envoler.

– Tu m’as sauvé la vie, Caron ! Ou plutôt, ton mauvais caractère m’a sauvé la vie ! s’exclama Louane en lui donnant un petit baiser sur la joue.

– Tu, tu m’as embbrraaassé ! réussit à dire Caron, qui était tout rouge !

– Oui, ça ne t’a pas plu ? demanda avec hésitation Louane.
– Non… Enfin… Ce n’est pas ce que je voulais dire, mais… Enfin… Je… Je ne sais plus, dit Caron, très troublé, car son cœur battait très fort !

Caron et Louane tombèrent amoureux. Sous l’influence de Louane, Caron devint un écureuil beaucoup plus aimable avec les autres animaux, mais conserva quand même son côté râleur. Louane et Caron s’aimaient tellement qu’ils ne tardèrent pas à donner naissance à un petit écureuil, qu’ils appelèrent Marron.

Un matin, au lever, son papa, Caron, lui dit :
– Bonjour, mon petit écureuil, tu as bien dormi ?
– Non, je suis fatigué à cause de toi, car tu as ronflé toute la nuit ! répondit d’un ton sec Marron.
– Quel grognon, cet écureuil ! s’exclama alors Caron en s’éloignant.

logo mamy turlututu smallCaron et Louane eurent en tout dix petits écureuils. Ce qui obligea Caron le grognon à accepter de recevoir tous les jours, sur son grand chêne centenaire, beaucoup d’animaux : des nounous pour garder les petits écureuils, le docteur hibou pour les soigner, les tatas et tontons pour les cadeaux, les grands-parents pour les câlins, et tous les amis de la forêt…

barre grenat

– Hé MAMY t ‘aurais rien pour les tout petits
Si si un bonus COMPTINE ….
Chanson deux écureuils


barre grenat

SOURCES :
https://www.titanimals.fr/caron-lecureuil-grognon-histoire-a-lire-ou-ecouter-gratuit

barre grenat

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est une autre histoire….

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.