Archives mensuelles : juin 2015

Roule ma poule ….. Roule ma boule de fort

hypnose-002ba.jpg dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE
” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique ” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

barre grenat

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR: 
LA BOULE DE FORT
Source Bloc.com : Rubrique sport individuel

Description=Boules de fort -Source=travail personnel -Date=29/11/2007 - Author= Duch.seb Permission=Copyleft -Category:Boule de fort)La boule de fort est un sport régional qui se pratique uniquement dans un périmètre territorial restreint couvrant l’ancienne province de l’Anjou. L’exercice est difficile puisque la boule a la forme très particulière est lancée sur un terrain incurvé.

La boule de fort est un sport très ancien qui se pratique exclusivement dans une partie de la région des Pays de la Loire. Ce sport est classé “Jeu patrimonial ligérien” par le Ministère de la Culture.

Des origines inconnues

La boule de fort se pratique sur le territoire de l’ancienne province d’Anjou depuis le 16e siècle. Les origines de ce jeu sont assez mystérieuses.
Plusieurs hypothèses sont plausibles et notamment celle qui verrait la naissance de la boule de fort du côté de la frontière franco-belge et à Florence en Italie où l’on retrouvent des terrains incurvés pour jouer aux boules.
Une autre hypothèse est émise : la boule de fort aurait été inventée par les marins de la Loire dont les cales de bateaux incurvées ressemblent étrangement aux terrains de boule de fort.

Quelque que soit l’hypothèse retenue, la boule de fort est un jeu typique de la région de l’Anjou. Il se joue dans des « sociétés » qui foisonnent depuis des siècles en Maine-et-Loire, l’Ouest de l’Indre-et-Loire, le Sud de la Sarthe et la Mayenne.
A l’origine, ces sociétés étaient réservées exclusivement aux hommes. Ce n’est qu’à partir des années 1970 que les femmes ont pu elles aussi s’adonner à la boule de fort.
Aujourd’hui, le jeu de la boule de fort rassemble plus de 50 000 joueurs dans 392 sociétés dont 315 en Maine et Loire.

Fabrication des boules de fort

Un jeu de boule très particulier

La boule de fort se joue avec une boule de 13 centimètres de diamètre aplatie de chaque côté. Cette boule est soit en bois dur (buis, cormier ou frêne) ou en plastique cerclée d’acier.
Dans ce deuxième cas de figure, la boule est munie d’une bande de roulement décalée et asymétrique que l’on peut régler grâce à une vis coulissante.
Cette boule instable roule sur un terrain en forme de gouttière incurvée dont les bords sont relevés de 30 à 40 centimètres. La piste est longue de 20 m et large de 7 m.
Chaque boule lancée serpente dans cette gouttière pour rejoindre le bout de la piste. Ce chemin en zigzag nécessite du lanceur une grande maîtrise du geste puisque la boule est asymétrique et donc sujette à se coucher du côté faible ou du côté fort selon les réglages de la bande de roulement.
Les points se comptent comme à la pétanque. Le premier joueur arrivé à 10 ou 12 points a gagné.
La piste en bois étant fragile, le jeu de la boule de fort se joue obligatoirement avec des chaussons.

Le saviez-vous ?

Outre l’ancienne province de l’Anjou, la boule de fort se joue aussi dans quelques communes de Touraine, à Saint-Nazaire et dans quelques villages à l’Est de la Loire-Atlantique.

barre grenat

dinde

LADY LADINDE
“La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”
1836

Share Button

Adieu choucroute… Nous dans le midi on pédale dans la semoule de blé dur ..!

les potes doivent être éclairésChronique CHOU CROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur donner du vocabulaire de ma grand-mère impotente.

Vu leur sénilité précoce ( non y a que ça qui est précoce ) nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des mots et ses dériveurs…..
Aujourd’hui, nous rions pédaler avec eux, dans la semoule de blé dur…!

LE CHOURISTE– Les gens de l’Est et du nord ont tendance dans leur expression populaire à pédaler dans la choucroute quand les choses n’avancent pas comme ils le souhaiteraient …
Mes potes âgés et moi qui sommes du SUUUUUUDDD
…!
Nous aurions tendance à pédaler dans la semoule… influence des pieds noirs sans doute…..
Mais savez vous ce que c’est que la semoule …., Une graine ou un produit fabriqué …
Ah certains la voient en grappes serrées un peu comme les grappes des palmiers
D’autres comme l’intérieur d’une gousse… Un peu comme les petits pois…..

 – Oui mais Papy ceux là, c’est ceux qui croient que les radis poussent en botte…!

– Oh…Oh … ! Ne rit pas si fort car avec mon article, tu pourrais en apprendre sur la semoule mais surtout sur le blé dur ou tendre …

Écoute bien canaille..!!

La semoule est un produit de meunerie

La semoule est produit de meunerie obtenue par mouture grossière de grains humidifiés de céréales (en particulier de blé dur), suivie d’un séchage et d’un tamisage.
La semoule est en quelque sorte le produit intermédiaire entre le grain et la farine.

A la semoulerie, les grains de blé dur sont broyés en semoule ou en farine, principalement utilisées pour la fabrication de pâtes, de couscous, de potages ou encore de pains.

Le blé, voilà un nom mal défini et finalement confus.

C’est quoi du blé, on s’en sert pour le pain, les pâtes italiennes mais est-ce le même, il porte pourtant un nom identique, le blé.

Le froment, le blé tendre, le blé dur, le blé sauvage et celui qui ne l’est pas ( le cultivé )…

Plus pointu et déjà dans les espèces; l’épeautre petit ou grand, tout cela pour aboutir au même nom latin triticum !

Mais là, n’oublions de mettre deux noms (genre suivi de l’espèce) pour différencier, le triticum aestivum pour blé tendre ou froment, triticum durum pour le blé dur.

Avec le souci d’être compris par l’agriculteur (celui qui sème et choisi le type de graines à cultiver), la différenciation ne s’opère pas par la langue de la recherche, le latin.
Là sur le terrain, c’est souvent par le visuel que l’on différencie.

 

Il n’y a pas UN mais PLUSIEURS blés.

 Plus précisément, il y a DEUX principales espèces de blé cultivées parmi des milliers de variétés.

– le blé dur

– le blé tendre

Le blé dur se reconnaît à sa couleur jaune et son amande est plus dure que celle du blé tendre.

Présent surtout dans le sud de la France et la région Centre, le blé dur occupe près de 5 % des surfaces céréalières françaises. La production hexagonale est de 2,5 Mt.

Le blé dur

Présent surtout dans le sud de la France et la région Centre, le blé dur occupe près de 5 % des surfaces céréalières françaises. La production hexagonale est de 2,5 Mt.

Présent surtout dans le sud de la France et la région Centre, le blé dur occupe près de 5 % des surfaces céréalières françaises. La production hexagonale est de 2,5 Mt.

Le blé dur et le blé tendre en font partie. On ne les utilise pas du tout de la même façon dans notre alimentation. Quelles sont les différences ?

Entier ou plus ou moins concassé, le blé dur est utilisé pour faire de la semoule, du boulgour, du pilpil, des grains, des pâtes de toutes sortes, complètes ou raffinées.

Cocorico ! Le blé dur français est reconnu pour sa richesse en protéines végétales qui permet de fabriquer des pâtes de qualité.

Résultats : 75 % de la production est exportée pour constituer la base des semoules et des pâtes des fabricants du monde entier.

Le blé tendre (= le froment)

Première céréale française, le blé tendre occupe 4,9 millions d’hectares, soit plus de la moitié de la surface céréalière. En 2010, la production de blé tendre a atteint 36,7 millions de tonnes (Mt).

Première céréale française, le blé tendre occupe 4,9 millions d’hectares, soit plus de la moitié de la surface céréalière. En 2010, la production de blé tendre a atteint 36,7 millions de tonnes (Mt).

C’est le blé utilisé pour faire de la farine.

Cette farine est elle-mêle utilisée pour fabriquer les pains (panification) et les produits de biscuiterie (pâtisserie, viennoiserie)

Le blé tendre est la première céréale produite en France, essentiellement pour la farine panifiable (58 % de la production). Il est aussi utilisé en alimentation animale (38 %).

 

 

 

Autres utilisations non alimentaires industrielles (grâce à l’amidon) : le papier, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques, mais aussi la production de bioéthanol.

C’est grâce à sa culture que la France est appelée le « grenier de l’Europe« .

LE CHOURISTEJuste un mot sur:  L’EPEAUTRE
Origine : Proche-Orient.
Utilisation : farine et pain.
“L’épeautre appartient à la même espèce que le blé tendre, et il a les mêmes usages. Mais ses grains sont entourés d’une enveloppe. C’est pourquoi il faut les décortiquer pour pouvoir les consommer, ce qui constitue une étape supplémentaire. L’épeautre revient aujourd’hui à la mode dans l’agriculture biologique.”

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Semoule

Blé dur, blé tendre : quelles différences ?


POTACHE

.

Share Button

MARCHE DU SIÉCLE : La Marche de Radetzky

logo mini musique LA PARTITION DU BIDASSE
Rémi
FASOL……
Le pote Rémi FASOL vient d’avoir la quille…! Mais il reste un peu perturbé…
La Chouette le voyant un jour en haut du clocher pour hisser les couleurs au son du clairon lui proposa d’animer une rubrique sur la marche du siècle …
Entendez par là – pour ceux qui le peuvent – ….

les marches militaires les plus célèbres ….
Ainsi les paroissiens seront moins perturbés… pour les lecteurs de la Chouette …??? Nous verrons bien….!
Encore que j’en vois au garde à vous et d’autres moins disciplinés qui lancent:
– “Arrête ton char BEN HUR et envoie la zizique…..” On n’est pas de la classe….!
– Laisse camarade à l’armée on disait déjà avec Rémi FASOL vous en aurez vite plein le DO…!
– J’entends bien .. j’entends bien .. MAIS PAS PLUS BAS….!

En passant par CUSTOZA … L’horreur aussi marche au pas

JUSTE UN MOT POUR LES JEUNOTS
LE CHOURISTE – Qu’on se le dise : la Marche de Radetzky est bien de Strauss, et même de Johann Strauss . Mais pas le même Johann Strauss que le Beau Danube bleu ; non, l’auteur de cette inénarrable marche est le père Strauss.

La Marche de Radetzky (AM (en) II, 145, opus 228) est une célèbre marche militaire viennoise de Johann Strauss père composée en 1848 en l’honneur du Feld-maréchal autrichien Joseph Radetzky von Radetz (1766-1856), vainqueur de la bataille de Custoza contre les Piémontais en 1848

Particulièrement appréciée des Viennois, une version de concert est traditionnellement interprétée à la clôture du Concert du nouvel an donné par l’Orchestre philharmonique de Vienne.

wiki “je vous donne l’occasion d’entendre ce court morceau enregistré au fin fond de la Chine, interprété par un gigantesque orchestre d’instruments traditionnels chinois et là aussi, on tapa allègrement dans les mains :
Vienne n’a donc pas l’exclusivité !
Cette vidéo vous en donnera une idée… veillez à ne pas mourir de rire”.

barre bleue

Radetzky doit sa célébrité à la bataille de Custoza

 

 

Le comte Joseph Radetzky, est un maréchal autrichien originaire de Bohème, né en 1766, mort en 1858 à l’âge canonique de 91 ans.

Canonique, c’est bien le mot, puisqueRadetzky doit sa célébrité à la bataille de Custoza (au cours de la Première guerre d’indépendance italienne) qu’il remporta – enfin, que remportèrent ses soldats,


La bataille de Custoza où se distingua Radetzky – tableau de Giovanni Fattori, 1880

Raddy restant sans doute tranquillement en arrière, mais bon, il affichait alors 80 printemps, on comprendra qu’il tenait à sa santé bien plus qu’à celle des milliers de soldats qui allaient à l’abattoir –, bataille pour le retour de laquelle Strauss écrivit sa marche triomphale.
Pour ceux que cela intéresse, le côté italien avait aligné quelque 22.000 soldats, le côté autrichien 33.000, et l’on estime que la moitié des combattants – donc 27.000 bonshommes – perdit la vie en seulement deux jours de bataille, disons deux fois douze heures de boucherie, plus de mille cadavres à l’heure, un mort toutes les trois secondes. Il n’y a pas vraiment de quoi taper dans les mains et en fait de triomphe, c’est celui de l’horreur…

Quelques-uns de ceux qui ne sont pas revenus de Custoza et n’ont donc pas entendula Marche de Radetzky en rentrant à la maison… Ossuaire de Custoza

Jamais opposé au recyclage, Strauss réutilisa dans la Marche de Radetzky l’une de ses propres pièces : la Jubel-Quadrille op. 130 , et une chanson à boire viennoise, le Tinnerl-Lied

En réalité, la marche n’a rien de particulièrement martiale, si ce n’est que la version originale commence par quelques roulements de caisse claire.
Quant à la chanson à boire, elle est dans le plus pure style du Yodel, fort éloigné lui-même des faits d’armes !
Vu sous cet angle, il n’y a pas grand mal à accompagner un quadrille puis une chanson de taverne avec quelques clap-claps, après tout, ne serait-ce que pour applaudir posthumement les vingt-sept mille morts de la bataille de Custoza sans lesquels Radetzky n’aurait jamais eu droit à sa Marche et à la célébrité posthume, au moins de son nom.

barre bleue

Cette marche a été adoptée par l’armée chilienne pour ses défilés.

PAS DE CLAP CLAP FINAL AU CONCERT DE VIENNE 2005
LE CHOURISTE -Qu’on se le dise également, la partie de clap-clap n’existe que dans l’esprit des auditeurs, surtout viennois et surtout le premier janvier, qui par tradition tapent dans les mains en rythme sur la Marche qui, par tradition aussi, clôt (presque) toujours le Concert de Nouvel An du Philharmonique de Vienne. « Toujours », car en 2005 Lorin Mazel décidait de s’abstenir d’achever la présentation avec un morceau par trop festif, eu égard aux victimes du tsunami qui avait frappé l’Asie du Sud-Est cinq jours auparavant : on termina donc avec le Beau Danube bleu, dont le flot est assurément moins dévastateur.

SOURCES : wikipédia www.qobuz.com

barre bleue

logo Rémi FasolRémi FASOL

Share Button

Intéressons nous au panier de la ménagère …. une valeur sure … Comment se fesse ..?


BLOC  NOTE  MILITANT
– par Chou Rouge

Musique d’ambiance   MON VIEUX - Daniel Guichard

barre grenat

La consommation des ménages en nette augmentation au 1e trimestre

(AFP/Relaxnews) – La consommation des ménages en biens a nettement augmenté (+1,6%) au premier trimestre 2015 par rapport au trimestre précédent, portée par une consommation d’énergie en hausse et une accélération des dépenses en biens durables, a annoncé l’Insee

Cette augmentation, de très bonne augure pour la reprise économique tant attendue, cache néanmoins en mars le premier repli mensuel (-0,6%) depuis quatre mois, en lien avec une chute des dépenses d’énergie, a précisé dans un communiqué l’Institut national de la statistique et des études économiques.

En avril 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens sont quasi stables : +0,1 % en volume.. Dans le détail, la consommation alimentaire reste dynamique (+0,4 % en avril après +0,5 %), tandis que les achats de biens durables se replient (-0,4 % après +1,0 %). barre grenat

CINÉMA ROSE: MAIN BASSE SUR LA FILLE

J’en parlais avec mes potes âgés dans mon carré de salade l’autre
jour ….

je leur disais que quand le gouvernement s’intéresse au panier de la ménagère, le coup de main est immédiatement visible surtout que nos ministres n’arrêtent pas d’avoir les mains dans le cambouis….

Comment « se fesse » que l’on ait tant tardé….. !

barre grenat

CHOU ROUGE  (Pour mes autres tracts prendre au menu catégorie:  Chou Rouge)

 

Share Button