LE CRI DES GRUES: Liberté égalité …. FRATERNITÉ dans les familles de FRANCE et de NAVARRE….





BLOC BLANC

 

par Chou blanc.

LES  OISEAUX CORBEAUX INCLUS ONT TOUJOURS ÉTÉ CONSIDÉRÉS COMME DES MESSAGERS DES DIEUX …
 ALORS JE PEUX RÊVER UN PEU A UN MONDE MEILLEUR…

Rien ne va plus au pays des grues….. Privas :
“Privée de sa petite fille une grand-mère se perche sur une grue”

Beaucoup voient dans les migrations cycliques des grues un symbole de régénération. Certains les rattachent au culte hyperboréen, issu de la Mythologie Grecque.
(Les Hyperboréens au sens étymologique, sont ceux qui vivaient « au-delà de Borée, le vent du nord »).
Ces habitants mythiques de l’Europe du Nord vivaient dans un pays considéré comme étant le Paradis sur Terre.  Les grues cendrées seraient en quelque sorte, les messagères de cet autre univers, « derrière le vent du Nord ». 

La France ne semble pas  entendre le cri des grues et elle n’est pas ” derrière le vent du Nord”

Trop vieille pour faire le pied de grue  Miss April Reiss, un grand mère de 70 ans,  a choisi de se percher sur une grue….
Entendons nous en France le cri des grues…?

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Par Europe1.fr avec AFP Publié le 9 mars 2013 à 09h48

Une grand-mère américaine de 70 ans se trouve en haut d’une grue samedi matin à Privas en Ardèche, pour demander à voir sa petite-fille Rose, qu’elle n’a pas vu depuis deux ans, a-t-on appris auprès de la grand-mère.
Jointe au téléphone par l’AFP, April Reiss, de nationalité américaine, a expliqué être montée en haut d’une grue de chantier à six heures samedi matin. Elle a déployé une banderole sur laquelle est inscrit “Rose deux ans sans sa grand-mère”.


Elle était accompagnée de Nicolas Moreno, ce père qui s’était retranché sur une grue à Nantes pendant quelques heures mi-février pour demander à voir davantage ses enfants.
J’ai eu une décision de justice favorable pour voir Rose, ma petite-fille de 6 ans, mais sa mère m’en empêche”, a-t-elle expliqué.
Je ne suis pas folle, mais j’aime très fort ma petite-fille, et je n’ai plus d’espoir dans la justice“, a-t-elle ajouté.
Le procureur de Privas devrait s’exprimer plus tard à ce sujet.

Écoutons ensemble la nature….
écoutons l’enseignement du cri des grues


Le comportement de couple et de groupe des grues a retenu l’attention des esprits savants :

Tous les auteurs de l’antiquité occidentale se plaisent à souligner leur sens de l’organisation, de la discipline même.
Elles poussent des cris pour maintenir la cohésion du groupe. La nuit, elles postent des sentinelles tenant dans leur patte un petit caillou ; si en dormant elles le lâchent, elles trahissent leur défaut de vigilance.
Prenons garde qu’une pierre de la grue de MAMY APRIL ne tombe dans notre jardin…!

Pendant les migrations, la grue traçant la route en tête du V n’a devant elle que l’horizon illimité….
Mais les autres, en position décalée, ont aussi devant eux l’espace vide.
De temps en temps, la meneuse laisse la place à une autre, et reprend un grade plus modeste dans le vol.
Les Anciens voyaient dans ce manège un grand sens de la responsabilité et un symbole évident de démocratie.

Mamy April a fait la course en tête …. en tête du V de la victoire ….. Je gage que si nous n’y prenons garde d’autres membres du V (comme victimes) ne  nous fassent encore entendre le cri des grues en France…!

Le poète Hésiode [ V ème siècle] conseille d’ailleurs dans les “Travaux et les jours” (v. 448 ; 1977 : 102) de ne commencer les semailles que lorsque se fait entendre le cri de la grue, au début de la mauvaise saison .
Il est vital que ceux qui disent le droit, agissent face à cet important phénomène sonore…. mais surtout qu’il soit entendu dans les têtes de toutes les familles du monde, afin qu’on ne laisse à personne le droit d’étouffer le cri des grues…. Mamans et papas du monde … FRATERNITÉ….. Laissez voler les grues en paix et en silence … surtout au dessus de votre tête….. Laissez-les ramener les petits enfants dans le clan…  vers leur liberté …..

On ne peut  empêcher les oiseaux noirs de voler au dessus de nos têtes … mais on peut les empêcher d’ y faire leur nid” ( proverbe chinois)

La grue est un oiseau migrateur, et échassier comme la cigogne. Voilà bien des lunes que chacun sait, que ces oiseaux apportent les bébés…. La grue  est aussi cet oiseau majestueux dont le vol embrasse des continents entiers et qui nous laisse l’impression étrange d’être dans l’attente du cri de son retour ?
Puisse-t-il être un jour celui d’un enfant se jetant, à son retour, dans les bras de grand mère April ou de tous les papas et mamans du monde….

Mamy APRIL descend de ta grue … elle te ramènera sans bruit ta petite fille ….  car mes mots s’envolent avec elle pour toucher l’âme, le corps et l’esprit de la maman de Rose…!

Si mes pensées n’atteignent pas leur but…   Sachez que Rose est comme toutes les roses…. destinée à éclore un jour … Ce jour là, elle pourra decider seule de revoir sa grand mère April ….
Dans ce triste cas, je joins mon cri à celui des grues pour dire : “Longue vie à Mamy April”

Cet article vous a plu, vous pouvez le partager avec vos amis: Faire un clic droit SUR LE TITRE de cet article et dans le menu cliquez sur ENVOYER UN LIEN votre messagerie s'ouvre- FAIRE COIPIE DU LIEN et le mettre dans votre message– Solidarité avec Mamy April …. FAIRE SUIVRE…!
Mettez la copie du titre ( lien bleu ) dans le message 

VOL AU PAYS DES GRUES…
DE QUOI VOIR LES CHOSES DE PLUS HAUT…
COMME DU HAUT D’UNE GRUE

Boudet Paul Antoine

Ambiance automnale au pays du Der. Lumières du soir sur les étangs pour découvrir la somptueuse migration des Grues Cendrées.
Images aériennes réalisées en Paramoteur.

retour sur la rubrique du même tabacRETRO :C’est du même tabac…..
Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
Chou Blanc


 

Share Button

2 réflexions sur « LE CRI DES GRUES: Liberté égalité …. FRATERNITÉ dans les familles de FRANCE et de NAVARRE…. »

  1. Marie

    ;Nous allons depuis 3 ans voir les grues au lac du Der. Nous n’irons pas cette année ( nous avons d’autres priorités ;))
    Merci pour ce film et cet article… je ne les regarderais plus de la même façon.

    Répondre
  2. WALTER

    très chouettes articles, les grues sont à l’honneur, tant mieux ! (sauf celles en métal qui défigurent tous les paysages y compris à Venise…!)
    Les survols des paysages sont toujours très beaux… bravo !et merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.