Archives par étiquette : bons sentiments

PSY : Tu fais la différence

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline
BLOC NOTE
de Choucaline
.
Histoires positives

Tu fais la différence

Si chaque goutte de pluie disait:  » Une goutte ne fait pas l’océan » Il n’y aurait aucune flaque, ni aucune mer.

Si chaque grain de sable disait :
un grain ne fait pas une montagne
Il n’y aurait aucune terre, aucun
continent.

Si chaque goutte de pluie disait
Une goutte ne fait pas l’océan
Il n’y aurait aucune flaque, ni
aucune mer.

Si chaque note de musique disait
Une note ne fait pas la symphonie,
Il n’y aurait pas même le début d’une
mélodie.

Si chaque mot disait
Un mot ne fait pas une bibliothèque
Il n’y aurait même pas de livre.

Si chaque brique disait
Une brique ne fait pas un mur
Personne n’aurait de maison.

Si chaque graine disait
Une graine ne fait pas un champ
Il n’y aurait pas de moisson.

Et vous ? Vous êtes un père, une mère, un enfant dans une famille, un joueur dans une équipe, un salarié dans une entreprise, un membre actif dans une association… Demain, si vous ne faites plus partie de ces touts, votre famille, votre équipe, votre entreprise, votre association….
Seront-elles exactement les mêmes ?

Non bien sûr. Car c’est vous, être singulier, qui faites toute la différence…!

SOURCE
(Histoire proposée au club positif)



Choucaline

Share Button

Un âne sortant du puits … Quelle vérité….!


Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucalineBLOC  NOTE
de  Choucaline

Les bons sentiments


L’âne au fond du puits

Un jour, l’âne d’un fermier est tombé dans un puits.

L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures,et le fermier se demandait quoi faire.
Finalement, il a décidé que l’animal était vieux et le puits devait disparaître de toute façon, ce n’était pas rentable  pour lui de récupérer l’âne.
Il a invité tous ses voisins à venir et à l’aider.
Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à
enterrer l’âne dans le puits.

Au début, l’âne a réalisé ce qui se produisait et se
mit à crier terriblement.
Puis à la stupéfaction de chacun, il s’est tu.

Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement
regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce
qu’il a vu.

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui,
l’âne faisait quelque chose de stupéfiant.
Il se secouait pour enlever la terre de son dos et
montait dessus.

Pendant que les voisins du fermier continuaient à
pelleter sur l’animal, il se secouait et montait dessus.

Bientôt, chacun a été stupéfié que l’âne soit hors du
puits et se mette à trotter !

La vie va essayer de t’engloutir de toutes sortes d’ordures.
Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer.

Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de progresser.
Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n’arrêtant jamais.
Il ne faut jamais abandonner!

Secoue-toi et fonce!
Rappelle-toi, les cinq règles simples! À ne jamais oublier, surtout dans les moments les plus sombres.

Pour être heureux / heureuse :

1. Libère ton coeur de la haine.
2. Libère ton esprit des inquiétudes.
3. Vis simplement..
4. Donne plus.
5. Attends moins.

Merci d’être là…
Ce texte m’a été envoyé, je l’ai trouvé beau je n’ai pas pu le garder pour moi et j’ai voulu le partager à mon tour avec vous.
Bonne journée

Choucaline plus proche de toi tumeurChoucaline


2854
Anti-parasites

Share Button

l’île aux sentiments


Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE de Choucaline

 

Les bons sentiments
Musique d’ambiance

 

L’ILE AUX SENTIMENTS

 Il était une fois, une île ou tous les différents sentiments vivaient :
le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l’Amour y compris.

L’île Drenec, archipel des Glénan, Bretagne, août 2006, FRANCE. Photo © Erwan BOISECQ.

Un jour on annonça aux sentiments que l’île allait couler.
Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent.

Seul l’Amour resta.

L’Amour voulait rester jusqu’au dernier moment.
Quand l’ile fut sur le point de sombrer, l’Amour décida d’appeler à l’aide.

La Richesse passait à côté de l’Amour dans un luxueux bateau.

L’Amour lui dit, « Richesse, peux-tu m’emmener? »

« Non car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau. Je n’ai pas
de place pour toi.
 »

L’Amour décida alors de demander à l’Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau,
– « Orgueil, aide-moi je t’en prie ! »
– « Je ne puis t’aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais
endommager mon bateau. »

La Tristesse étant à côté, l’Amour lui demanda, « Tristesse, laisse-moi venir avec toi. »

« Ooh… Amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule ! »

Le Bonheur passa aussi à coté de l’Amour, mais il était si heureux qu’il n’entendît même pas l’Amour l’appeler !

Soudain, une voix dit, « Viens Amour, je te prends avec moi. »
C’était un vieillard qui avait parlé.

L’Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu’il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre
ferme, le vieillard s’en alla.

L’Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir

« Qui m’a aidé ? »

« C’était le Temps » répondit le Savoir.

« Le Temps ? » s’interrogea l’Amour.

« Mais pourquoi le Temps m’a-t-il aidé ? »

Le Savoir, sourit plein de sagesse, et répondit :

« C’est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien l’Amour est important dans la Vie. »

(Histoire proposée au club positif  par Christian Boucher)



Choucaline plus proche de toi tumeur

Choucaline

Share Button