Covid-19 : Un bol d’air, une prière…. Avec des sons et des mots


UN BOL D’AIR DE CHACUN OU UNE PRIÈRE…  UNE BOUGIE QUI S’ALLUME UNE SIMPLE PENSÉE EST UN GESTE ATTENDU DE VOUS TOUS…
ET ENSEMBLE NOUS RÉANIMONS CE POÈTE..!!!
Les petits ruisseaux font les grandes rivières Apportez votre goutte de solidarit♫

Bonjour, je m’appelle Marthe Casso, mon petit fils  Choublanc m’a dit qu’il
suivait la réanimation de Michel 80 ans victime du covid-19, actuellement en réanimation comme bien d’autres….

Mes prières et les siennes ne font que le maintenir et  nous avons besoin, d’un soutien franc et massif de tous les amateurs de poésie, car Michel  professeur de littérature est un poète qui cache ses talents..!
Nous publions, aujourd’hui, son dernier poème juste avant que le covi19 ne viennent casser son encrier … mais pas sa pipe…!!
Lisez ce poème, c’est celui d’un homme venu
tardivement au chant choral et son poème témoigne de son amour, je devrais dire de  sa passion, pour
celui ci.
TOUS AVEC LUI DURANT LA JOURNÉE DE DEMAIN ENSEMBLE IL DOIT SENTIR NOTRE SOUFFLE …
VOTRE SOUFFLE
…!!
DIEU SOUFFLA LE PREMIER SUR LA GLAISE..
VOUS N’AVEZ PAS OUBLIÉ .. NON.. !
ALORS SOUFFLEZ VOTRE BOL D’AIR EN DIRECTION DE L’HÔPITAL DE CARCASSONNE

 

 

Euterpe mosaïque romaine du IIe siècle, Museu Nacional Arqueològic de Tarragona (ca)

Des sons et des mots

C’est l’oreille éblouie par les sons et les mots
Qui perçoit dans le vent les notes de musique :
Le la déjà perché qui donne le son juste
Le do solide et fier qui heurte la poitrine
Le fa si gracieux qui sait ouvrir les portes
Le si sifflant sonore au bord de la rupture
Le sol sachant jouer la tristesse et la joie
Le ré souvent choisi pour marquer l’ouverture
Le mi indispensable lien d’accord majeur.
Ainsi constitué le troupeau des sonnailles
Vagabonde en plein ciel et attend les trouvailles
De tous les créateurs qui leur donneront vie.
Pauvres humains poètes qui cherchent à l’envi
Les notes et les mots exprimant leurs secrets
Et au bout de leurs peines n’auront aucun regret
Si la composition accède à leur désir :
Donner à leurs semblables un moment de plaisir.
Viennent les musiciens joueurs, acteurs, chanteurs
Qui vont restituer la divine matière.
Ici plus que jamais l’incarnation s’opère :
La note est dans le souffle, la voix, le bras, le cœur.
Le rythme dans la tête anime tout le corps
Avec un seul souci : ne pas trahir l’accord.

Le ciel souffle aussi pour lui….!
 » Le ciel, le soleil et l’eau
ne sont rien sans un vent favorable « 

Regardez la pianiste dodelinant du cou,
Le regard attaché à la portée qui fuit,
Les violons inclinés sur les archets mobiles,
Les merveilleuses anches aux sons doux et subtils,
Le grand orgue debout , tonnerre dans la nuit,
Les cuivres étincelants qui soufflent en transpirant,
Le guitariste seul qui repousse l’ennui ,
Tous redonnent la vie aux cordes et aux vents.
Arrivent les soprani comme un fluide dans l’air,
Tutoyant les étoiles , vives comme l’éclair,
Les ténors bien portants et leur timbre éclatant,
Les alti inspirées dans le mode mineur
Et les basses au son grave qui étoffent le chœur.
Attention pas d’impair , l’équilibre est précaire ,
Respectons le tempo , surveillons les nuances
Gardons la note juste et même les silences,
La chef de chœur sourit, son geste nous éclaire.
Pour tous ces amateurs de notes et de mots
Qui savent conjuguer fantaisie et rigueur
Et toujours avancer entre crainte et ferveur,
Remercions Euterpe , divine inspiratrice
Qui a donné au monde la joie libératrice
De la MUSIQUE.

Michel11

LE CHOURISTE Dans la mythologie grecque, Euterpe (en grec ancien Εὐτέρπη / Eutérpê, « qui sait plaire », de εὖ / eũ, « bien » et de τέρπω / térpô, « plaire ») était la muse qui présidait à la musique. Elle avait inventé ou suggéré l’invention de l’aulos (flûte double).

SI MICHEL11 était là…
il déclamerait devant vous  la tirade du CID de Corneille

« Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort – Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port »


je vous compte dedans  merci pour lui

ATTENTION :

VENT VIOLENT ANNONCÉ DANS L’AUDE

PUISSANCE MAXIMALE SUR CARCASSONNE TOUTE LA JOURNÉE

D’AVANCE MERCI A TOUS

Dès son retour, juste après avoir embrassé sa tendre épouse qui s’écroule sous l’angoisse,  ses filles et ses petits enfants et toutes la famille, il viendra dévoiler un autre poème dont le titre sera tout à votre honneur
 » j’ai eu beaucoup de BOL… S »

 

– PARTAGEZ A TOUS VOS CONTACTS

Share Button

3 réflexions sur « Covid-19 : Un bol d’air, une prière…. Avec des sons et des mots »

  1. Talys

    Om taré tu taré toré Soha
    Quelques mantras pour toi
    Espérant que le vent les guidera
    Et que tu seras bientôt chez Toi

    Répondre
  2. Emma 01

    Michel nous t’attendons afin que ta poésie vienne caresser nos oreilles comme le vent caresse les blés et les fait ondoyer telle une vague…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.