CHOCOLAT…… UN CHOCOLAT NOIR ..!

Bloc note fricole et gai
BLOC NOTE FRIVOLE
par
Chou Frisé
(Garçon coiffeur.. très légèrement éfféminé.. OOOh lèger..!)


« Pas de sots sans sottises

Pas de sottises sans sots »

Dans mon salon de coiffure… ces dames se font des confidences et j’écoute … j’entends et je répète tout aux clientes suivantes…..
L’autre jour, j’ai eu 3 clientes, 3 bigotes en même temps… ( c’est pas très catholique de les appeler comme ça mais soit….! Ainsi soit t il)
C’était trop..! La nuit suivante je rêvais .. que je me noyais dans un bénitier plein de grenouilles…!

Elles parlaient depuis un bon moment de racisme et de la couleur de la peau
Heureusement qu’elles portaient  un casque …. ça volait très bas ..!  jugez plutôt…
– Jésus n’était pas noir … c’est tout dire
Pour faire diversion j’ai répondu
– Il n’a pas pris femme non plus… c’est tout dire

– NON MAIS… ! écoutez le parler ce mécréant ….
Dans quelques temps il va m’en faire un P.D.. et oublier que l’artiste s’est entouré de seins (la reforme de l’orthographe ça aide les verboriculteurs)
– JAAAAAMMMAAAIIIISSSS..! je les adooooooooorre
– Les seins….? tu m’étonnes…..???
– NON LES SAINTS..!!!

Pour tenter une sainthèse, (la reforme de l’orthographe ça aide vraiment ) l’une d’entre-elles osa avancer :
– S’il avait pris femme le malheureux aurait été chocolat..!
– Ouf..! Je pouvais leur parler du dernier film à l’affiche « Chocolat  » et leur passer la bande annonce
– OUAIS OUAIS …!!!! J’ai même la vidéo dans mon salon une bande annonce c’est gratos …
Ensuite je leur ai fait un retour sur l’histoire du clown chocolat .. si vous voulez en croquez un morceaux restez avec nous … Je place deux bigoudis à Lucette et je suis à vous
( façon de parler …. Vous me connaissez quand même…..!!!)

CHOCOLAT Un film de Roschdy Zem
Avec Omar Sy, James Thierrée et Clotilde Hesme

barre bleue

Mais qui était Chocolat…?

Origine :

L’expression être chocolat proviendrait de la toute fin du XIXe siècle, des clowns Footit et Chocolat le deuxième ayant le surnom de Chocolat parce qu’il était de race noire, d’origine cubaine (le terme ‘chocolat’ désignait déjà les noirs avant 1880).
Comme, dans leurs sketches, il se faisait très souvent mener en bateau par son compère, à chaque fois qu’il se rendait compte avoir été dupé, il disait « je suis chocolat. »

Qui était chocolat?
Rafael Padilla 1864 1907 ( chocolat ) il fut vendu comme esclave en Europe ;Il prit la fuite et vécut de travaux divers. C’est un clown britannique Tudor Hall, alias Footit, qui changea le destin de Rafael en le faisant devenir l’auguste Chocolat, un bouc émissaire stupide et malchanceux. Les encyclopédies consacrées aux clowns confirment d’ailleurs que c’est de là que vient l’origine de l’expression « être chocolat« .

Footit fut le premier à choisir un partenaire attitré, il donna ainsi naissance aux tandems qui firent le succès des clowns. Footit créa le clown hautain et sarcastique qui fustige son compagnon. Chocolat devint son souffre-douleur sur la piste.
Leur numéro resta en haut de l’affiche pendant près de quinze ans, ils eurent un statut de vedettes.
Ils furent adorés des enfants.
On dit aussi : « Que leur duo symbolisait les relations entre Blancs et Noirs à l’époque. C’était une représentation de la domination coloniale »

 » Il fait réfléchir sur la méchanceté des hommes. » Quant à Rafael Padilla, il interpréta le personnage de Chocolat sans arrière-pensée, c’est sans doute pourquoi le public applaudit les scènes sans malice.

Après un immense succès aux Folies-Bergère, le spectacle de Chocolat et Footit subit un déclin inéluctable. La Belle Époque trouva d’autres intérêts artistiques. Footit devint gérant de bar à l’avenue Montaigne, Chocolat tenta de poursuivre sa carrière en formant un nouveau duo. Avec son fils.Tablette et Chocolat ne réussirent jamais à percer. Rafael Padilla sombra dès lors dans les affres de l’alcool et mourut dans la misère en 1917.

chocolat dans un cabaret  - Toulouse lautrec

Chocolat inspira Toulouse-Lautrec C’est dans un cabaret de Montmartre, l’Irish and American Bar », que le peintre fit la connaissance du clown.
En 1896, il donna naissance à une célèbre toile intitulée « Chocolat dansant dans un bar
« .

Autre expression utilisée:
être marron.. est-ce qu’il n’y aurait pas simplement eu un glissement, par plaisanterie, de la couleur marron à celle du chocolat ?
Les pâtissiers s’apercevant qu’ils avaient laissé trop longtemps une pâte au four, disaient en la retirant « celle-là est chocolat » (comme ils auraient pu auparavant dire « marron »).
De « raté, inutilisable » à « berné, laissé pour compte« , il n’y a évidemment qu’un pas.

être marron ou être chocolat, les explications les plus simples et renvoyant aux pratiques les plus populaires sont en général les meilleures.

SOURCES: Merci à mes contributeurs..
Rappelez vous que pour les blagues
 » il y a plus de joie à donner qu’à recevoir »
barre bleue

CHOU FRISÉ

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.