Archives par étiquette : maritime

LADY LADINDE … Elle veille au grain

hypnose-002ba.jpg dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique /
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR

L’origine de l’expression:  Veiller au grain

– « Un grand nombre d’expressions françaises ont des origines bien floues pour la plupart des gens… Elles sont devenues tellement usuelles que personne ne questionne véritablement leur sens premier. Et c’est bien souvent le cas de « veiller au grain. »

– je suis sûr que Lady Ladinde va tout de suite imaginer le père dodu arpentant son champ pour vérifier que son blé pousse bien, ou le meunier surveillant jalousement le moindre grain à moudre, de peur qu’on ne lui vole son gagne-pain.

–  L’expression « veiller au grain », qui signifie être vigilant n’a rien à voir avec l’agriculture, mais vient du monde maritime.

– Houla la l’erreur ! …
Il convient de séparer le bon grain de l’ivraie avant que ma Lady… vienne picorer la dedans

dinde– Ooohhhh vous trois …!
On dérange pas là…?
Parce que moi? je bosse ….

 » Je souhaite m’instructionner….!  »
En plus si vous me passez du grain au raz du gésier … Vous allez me mettre l’estomac dans les pilons et j’aurais vite comme un mal de mer ……

Allez du calme..!  je crois qu’il faut que tu saches que cette expression serait née au milieu du 19ème siècle à l’heure où la paysannerie était en vogue dans notre Hexagone.
Mais détrompe toi ! Si le « grain » nous fait facilement penser au père DODU veillant à la pousse de son champ de blé, l’origine de l’expression provient en vérité du domaine maritime.


En effet, le « grain » était le nom que l’on donnait à une tempête de vent particulièrement imprévisible et face à laquelle il fallait être très prudent.

Il s’agit d’un coup de vent court mais violent, une bourrasque précédée en général d’un nuage menaçant.
Depuis, on dit que l’on « veille au grain » lorsque l’on se méfie d’un événement qui pourrait nous être néfaste.


Il ne faut pas oublier qu’à l’époque les grands voiliers de
3 ou 4 mats sillonnaient les mers et sur ces navires, c’était la vigie qui était chargée de veiller au grain et d’anticiper au maximum ces tempêtes, histoire de limiter les dégâts matériels.

Mais aujourd’hui l’expression vaut tout autant pour la terre ferme, le meilleur moyen d’éviter l’effet de surprise étant d’ouvrir l’œil, et de ne pas se faire « engrener ».

Veiller au grain signifie donc: Surveiller attentivement, être vigilant, être sur ses gardes ou encore être prudent.

dinde– Hé ..! les vieux loups de mer, auriez-vous oublié que je suis une
Lady qui a quelques restes de son éducation anglaise…..
Chez moi,en Angleterre, c
ette idée de tempête se retrouve notamment dans la locution, « to keep a weather eye » (littéralement « garder un œil météo ») cela évoque bien  cette tendance à se tenir sur ses gardes… à avoir l’œil.

Non mais..! j’hallucine… voila une petite dinde qui sous prétexte d’éducation anglaise nous étalerait sa culture comme de la marmelade de chez Orange ..!
je suis sûr qu’elle ne connait même pas la citation de Sophocle permettant d’illustrer le sens de cette expression.
« C’est dans les accalmies surtout qu’il est prudent de
veiller au grain: La ruine est là sans que l’on y ait pris garde.  »
Sophocle.

dinde

– Je reconnais Chantoclairobscur que ton pote Sot.?. Socle cause bien..
il faudra que tu me le présentes …
s’il veut bien descendre de son socle..!

 

– Laisse mon lapin ..! ils ont tous un grain…….. il y a plus  rien à apprendre…. le temps est clair sur la ferme… On rentre au poulailler..!

dinde

Tu as bien raison mon petit canard allons faire coin coin

 


MORBLEU…! Ces deux là, si on les surveille pas ils nous prendraient pour des bleus et forniqueraient dans tous les coins …..
Enfin presque …. pas chez le volailler ..!
Dame prudence Noël approche…..

SOURCE: site Expressio et les sites du web traitant de l’expression

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

 

Share Button

LADY LADINDE s’engage dans l’année 2015 au cri d’ « A dieu vat »

dindeBLOC NOTE LADY LADINDEBloc note
de LADY LADINDE

« Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

barre grenat

AUJOURD’HUI: l’expression « A Dieu vat » – « A Dieu va » ou « Adieu Vat « 

Poulaillers’ song by Alain Souchon on Grooveshark

– LADY LADINDE … Elle a eu beaucoup de chance de traverser le réveillon de Noël période meurtrière pour bien des dindes…
Allez « A Dieu vat » on se la tapera encore pour tout 2015.

dindePrécisez…médisants ! Si c’est pas malheureux d’entendre ces deux cocos là …!
Me faire passer d’entrée pour une privilégiée ou une laissée pour compte…!
J’espère qu’un jour à Noël  on inscrira les cons à la carte …! Les grandes gueules comme vous on s’en débarrassera tout de suite en amuse bouche..
Si ça doit se produire « ADIEU VA »  pour les clients qui y auront touché…. la connerie apparaitra qu’après trois jours d’incubation..! Eh en plus y’a  pas de vaccin disponible à ce jour..!
– Je crois qu’aujourd’hui, je ne suis  pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …!
– Eh les deux vieilles ruines ne m’embrouillez pas … et expliquez cette histoire de Dieu et dites moi où il va …. j’espère qu’il n’y va pas avec vous……!

– EH MINUTE MA COCOTTE…. Pas d’ADIEU encore
ON T’EXPLIQUE :

Cette expression « A Dieu vat »  est un pur produit de la tradition maritime et a gardé le  » t  » traditionnel, qui d’ailleurs peut être prononcé.
Elle exprime l’espoir, le fait de se confier à Dieu comme dans  » à la grâce de Dieu  » ou  » advienne que pourra « .
On la voit parfois écrite  » à-Dieu-va(t)  » mais cet usage n’est pas admis par tous.
Adieu va ! sonne plutôt comme une mise à la porte définitive !
…… « Adieu va…. » C’est bon pour les dindes malchanceuses à NOËL

– NON….. MAIS… J’HALLUCINE ..! Ces deux toquards, ils seraient capables de me foutre le bourdon pour un an et de dire à mon dindon de mari qu’il sera veuf  et que Dieu soit LOUÉ… et lui permette de faire son choix de remplacement …. dans le poulailler de DOUCE FRANCE…!

 

Tu m’appelles mon petit canard…?

– NON …. DINDON c’est une mauvaise farce..!

 

– Nous parlions d’une Expression française qui puiserait ses origines dans le monde de la marine, utilisée comme formule de souhait pour une heureuse navigation ou peut faire l’objet de commandement pour virer de bord.

LE CHOURISTEC’est en effet, un commandement d’exécution (remplacé au XIXe siècle par : Envoyez !) lancé au cours d’un virement de bord vent devant.
Cette manœuvre délicate et pouvait avoir des conséquences graves, lorsqu’elle était entreprise près des côtes, sur des navires qui n’étaient pas toujours doués de bonnes qualités nautiques.
On explique ainsi le commandement comme une véritable invocation à Dieu.

Sous sa forme figurée, elle se traduirait par « à la grâce de dieu ». Elle va donc servir à donner le signal d’une manœuvre dangereuse au point de faire couler le navire et faire périr les personnes à bord.

– Moi, qui ai l’habitude de passer sans encombres d’un Noël à l’autre,  qui évite les ETATS UNIS et Thanksgiving…. C’est suffisamment dangereux … Alors pas question de bateaux et surtout ceux qui doivent virer de bord à l’approche des cotes au cri de « A Dieu vat »..

J’aime pas plus « A la grâce de DIEU » c’est insultant …. je suis DODUE comme disait mon père .. mais pas grasse..!

– La manœuvre était particulièrement périlleuse et cette expression permettait de dire que « le sort en était jeté ».
On peut l’apparenter à « advienne que pourra. »

J’avoue que je préfère « advienne que pourra » qui me laisse une chance de passer NOËL  2015 parce que le côté « le sort en est jeté » me fait froid dans le dos et dans  mes  sots l’y laisse » 

– Allez… Laisse : «  ils ignorent tous le « sot l’y laisse »….  ce morceau de chair très fine, de chaque côté de ta carcasse,….. encore que moi … Très chère je préfère  ce qui est juste en-dessous …. ton croupion « 

– J’arriiiivvvveee mon lapin… J’en sais assez pour aujourd’hui … Eh ce soir…!   à l’approche de mes cotes, tu pourras viré de bord et A dieu vat  pour  des transports…mariintimes …..

barre grenat

dindeLADY LADINDE retour sur la rubrique du même tabac
« La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours« 

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button