Archives par étiquette : instruments

L’HARMONICA….. C’EST CHOU…!


De Choubert à Choumann en passant par Choupin

 LA PARTITION DE MA2
La Partition de MA2

    Musique à deux  

L’harmonica est un instrument de musique à vent fonctionnant sur le même principe que l’accordéon : des anches métalliques de taille et de poids uniques, produisent des sons en vibrant au passage de l’air (aspiré ou soufflé).
Certaines légendes veulent que l’allemand Friedrich Buschmann en soit l’inventeur. L’harmonica commença à se vendre en Europe dans les années 1820, rapidement importé aux Etats-Unis par les immigrants.
En 1857 est créée la société Matth HOHNER AG et une page de l’histoire est tournée. La première année, il en produisit 700. Dix ans plus tard, il en aura produit 22 000 et en 1887 la production se sera élevée à un million d’harmonicas.
L’harmonica prend enfin sa place d’instrument pour laquelle il était destiné. Mieux, il devient l’instrument du voyageur, celui que tout conquérant de l’ouest pouvait mettre dans sa poche, côte à côte avec son colt. Il était donc l’instrument parfait pour le nouveau continent.
Malgré la connaissance réduite du grand public pour cet instrument, il semblerait que l’harmonica soit en quantité l’instrument le plus vendu au monde de nos jours.


Évidemment il faut admettre que si la plupart des gens ont déjà vu un harmonica, il garde le statut de jouet sans grand intérêt musical aux yeux de beaucoup. Curieusement, l’harmonica est mieux considéré hors de l’Europe que sur le vieux continent où il a été créé. Aux États-Unis bien sûr avec le blues, mais également au Japon et dans bon nombre de pays d’Asie où on trouve des orchestres entiers d’harmonicas interprétant les œuvres du répertoire classique.


La Chouette a donc décidé de vous faire découvrir des morceaux de musique classique ( avec les vidéos de Philip ACHILLE et Jackie Rohaut)

 Mais également de rafraichir votre mémoire avec le trio Raisner
Enfin souvenir souvenir pour les papy à tête de bois retour sur Albert Raisner et son canari
Bien sûr PAPY SONG a ouvert sa radio harmonica pour nous avec l’incontournable  » il était une fois dans l’ouest » 

PHILIP ACHILLE

Albert Raisner, de son vrai nom Albert Rufenach, mort le 1er janvier 2011  , est un harmoniciste français, créateur du Trio Raisner, et un animateur et producteur de télévision et de radio, notamment de l’émission Age Tendre et Tête de Bois.

En 1943, il forme le premier Trio Raisner qui dure jusqu’en 1945. A cette date, le Charm reprend les anciens locaux du studio Rodriguez et Albert Raisner forme avec Sirio Rossi et Adrien Belin le second Trio, qui intervient à la fois sur scène et à la il se produisit en compagnie de Frank Sinatra, Louis Armstrong, Marlène Dietrich, Elvis Presley, Ella Fitzgerald et Duke Ellington.
Le Trio Raisner se produit par la suite partout en France et connait un grand succès. Plus que de simples musiciens, les membres du Trio Raisner furent de véritables showmen, pionniers de la scène musicale, mélangeant harmonica, chants, danses et numéros comiques

TRIO RAISNER

Le Trio se sépare à la fin des années 1950, et Albert continue sa carrière d’harmoniciste en solo pendant plusieurs années, faisant notamment la première partie de Chuck Berry à l’Olympia.

 Il fut une figure emblématique du paysage audiovisuel français dans les années 1960 et un pionnier de l’époque des yé-yés et des variétés à la télévision française.

Il fit une belle carrière d’animateur et producteur de télévision et de radio, notamment de l’émission Age Tendre et Tête de Bois.

ALBERT RAISNER

PAPY VIDÉO & SONG

– L’HARMONICA CHROMATIQUE DE JACKIE ROHAUT

 Interprété à l’harmonica chromatique par ROHAUT JACKIE

   BOLERO DE RAVEL    QUE C’EST BEAU LA VIE
  PETITE FLEUR     5ème SYMPHONIE DE BEETHOVEN

– RADIO HARMONICA –    


le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2      Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC
Restez svelte 160px

Share Button

Musiques populaires: La Sardane du pays catalan

la buratje el porro el barral la baratina la facha .. et le pain sec c'est tout le pays catalan

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2  


              La Partition de MA2.
  Musique à deux


Une parisienne a t elle le droit de parler de la sardane du pays catalan…,? Oui, si elle tombe sous le charme des catalans ou plutôt de leur musique…!
Je me suis autorisée une approche découverte….. y compris en montrant que leurs instruments ont leur place dans la musique classique.
Pardon, si la sardane emblématique « santa espina » n’est pas au rendez vous des puristes


LES ORIGINES DE LA SARDANE

 

 

  La sardane (en catalan Sardana) est une danse traditionnelle catalane où les danseurs en cercle se tiennent par la main, accompagnés par la musique d’un ensemble instrumental appelé cobla.
Le terme désigne également la musique qui accompagne la danse.

Le géographe grec Strabon (Ier siècle) cite une danse en rond en tant que danse d’offrande à la Lune, pratiquée par les Ibères qui occupaient la partie occidentale du littoral Roussillonnais, sans toutefois qu’aucune filiation ne puisse être établie, tant le nombre de danses en rond de la méditerranée antique étaient nombreuses.

Dès le XVIe siècle, les Catalans dansaient le « contrapàs », avec beaucoup d’analogie avec les pas courts et les pas longs de l’actuelle sardane. La plupart des contrepas s’enchainaient avec une sardane courte.


DE LA RONDE AU « CONTRAPAS »  DU CONTRAPAS A LA SARDANE IL N’A QU’UN PAS …LONG OU COURT..el porro la baratina la facha el llum d'oli el escalfa llits - el morte per l'aioli
  Chaque sardane est composée de deux airs musicaux différents : celui des pas courts, et celui des pas longs.
La sardane actuelle descend de cette sardane courte dont elle ne se différencie que par l’augmentation du nombre des mesures et la présence d’un plus grand nombre d’instruments dans la cobla.
La sardane se danse en cercle fermé, alternant si possible un homme et une femme, la femme à droite de son partenaire. Mais ce principe n’exclut en aucune manière des rondes impaires.
Précisons aussi que les sardanes des dimanches midi d’autrefois étaient dansées quasi-exclusivement pas les hommes pendant que leurs épouses étaient appelées à d’autres tâches.

Cette ronde traditionnelle a été introduite en Vallespir par les cobles de la Garotxa voisine venant animer les fêtes de villages vers 1905 et dans le reste des Pyrénées-Orientales par les exilés républicains de 1939.
Très vite une symbolique s’impose celle des sardanes de « germanor » de fraternité dont la tradition est maintenu à travers une sardane de germanor réunissant 300 danseurs en juillet aux arènes de Ceret (66 – photo ci-dessous)

 Charles TRENET l’a chantée en sillonnant le pays catalan  – (video ci-dessous)
                                                    


LA TRAMONTANE EMPORTE POUR VOUS LES MERVEILLEUX SONS DE CES DROLES D’INSTRUMENTS A VENT… DÉCOUVREZ-LES….

 

« LA TIA PEPA  » (Sardana « La Tia Pepa » de Josep Capell.
Cobla Juvenil de Bellpuig (actualment Bellpuig Cobla) à Montserrat el 3 de juny de 2001.
Tenora: Toni Saladrigues )

 

Cette Sardane est entrainante et alerte….
Vous y entendrez un solo de « tenora » (qui est une sorte de haut bois ) instrument typiquement catalan

LA « COBLA » UN ORCHESTRE POUR LA SARDANE

Dans le pays catalan pas une fête locale ne se fait sans son apéritif sardanes… En plein air midi oblige…! Audition pour les uns, plaisir de la danse pour les autres la tradition est si forte que de nombreux chef lieux de canton ont leur propre « cobla« 

  La cobla est un ensemble instrumental de plein air composé de onze à treize musiciens jouant onze à treize parties écrites qui jouent avec des instruments à vents traditionnels, dont certains sont spécifiquement catalans, et d’autres appartiennent à l’instrumentarium classique de la musique populaire.
Instruments catalans: les deux tenores, les deux tibles – plus court et aigu que la tenora-, apparentés à la famille des hautbois, mais avec une sonorités plus puissante; le flabiol (apparenté à la flûte à bec piccolo), accompagné de son tambori (petit tambour long et de section réduite), et que joue le même instrumentiste.
Instruments non-catalans:
des cuivres : deux ou trois trompettes en sib, un ou deux trombones à piston même si cet instrument est en voie d’abandon au profit du trombone à coulisse, deux fiscorns (bugles baryton en ut)
un instrument à cordes : la contrebasse à trois cordes.

La sardane commence toujours par une introduction d’appel à la danse exécutée par le flabiol.
Chaque sardane est composée de deux airs musicaux différents : celui des pas courts, et celui des pas longs

  Dans cette vidéo  » éducative »vous découvrirez les  instruments de la cobla qui interpréte des fragments de sardanes de David Puertas:
– La sardana de la sardina,
– Sant Pere i Sant Pau,



Enregistrement à Santa Oliva le 27 aout 2010 avec la Cobla « Catània de Vilafranca del Penedès. »

ET UN JOUR LA SARDANE MIS SON COSTUME DES DIMANCHES ET ENTRA A PAS COURTS…..
PUIS LONGS DANS LA SALLE DE CONCERT…!
UN BONHEUR POUR LES AUDITORIUMS

 SARDANE A DEUX  COBLAS
PRINCIPAL DEL LLOBREGAT  et   REUS JOVE

Auditorium Caixa Tarragona concert  de présentation de leur CD. (19 février 2006)

Écouter la marche de clôture de leur concert

.
  Sardane : SANTFELIUENCA – Manel Saderra i Puigferrer
COBLA Reus Jove – concert de NOEL 23.12.06 – teatre bartrina

Laissez vous charmer par cette demoiselle qui domine en solo sa Tenora comme une pro…!

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursMA2 a oublié de vous dire que les concours de sardanes opposent des groupes qui ont l’habitude de compter les pas courts et longs.
la sardane de la paix pablo Picasso 1953La colla ( groupe) gagnante étant celle qui termine en phase avec la musique .

Sardane Ronde  de paix… rappelons que  Picasso de passage à Ceret ne s’y était pas trompé.

Habitué des concours, même quand on danse pour son plaisir, on compte les pas …
Ceci a entrainé, il y a bien longtemps, la perte d’une opportunité d’industrialisation…?

On raconte en effet, qu’un gros industriel américain hésitait à s’installer à Perpignan.
On l’invita à visiter les sites possibles et pour lui montrer la chaleur de ses habitants, on l’entraina à l’heure de l’apéritif … voir les sardanes.
Au bout de 5 minutes, il en  repartait à jamais….. il aurait parait-il dit à son manager:
« 
Fuyons ces gens qui comptent même en dansant »
Depuis ce temps là … nous continuons de danser sans lui ….  Mais sur le pont de la galère….
OK..! Non il faut dire à quai… puisqu’il n’y a plus d’oncle d’Amérique    

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2 Ma musique à deux                  
écouter des sardanes chantées en catalan       —>

Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC

Share Button

LE JOUR DE LA GUITARE


CHOUONS ENSEMBLE
par Chou fleur 

 C’est dimanche les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

C’EST LE JOUR DE LA GUITARE

– 1- L’ART ET LA PALETTE AU CHOU   –   Pierre Auguste Renoir
– 2- PAPY VIDEO  –   Duo et quartet de guitare
– 3- PAPY SONG  – Musique à capella
– 4 – LOUIS FINE   –  Duo de guitare


L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
.
– Wiki..!  On a paumé les pinc  eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.


.
Connaissez vous RENOIR ?
Auguste Renoir est l’un des plus célèbres peintres français du XIXè siècle. Difficilement classable, il a appartenu à l’école impressionniste, mais s’en est assez vite écarté, plus intéressé par portraits et le nu féminin que par les paysages, et fortement influencé par les oeuvres de Raphaël. Pendant environ soixante ans, il a peint à peu près six mille tableaux, ce qui est un record avant Picasso.

en savoir plus avec wikipédia

http://fr.ulike.net/Femme_Jouant_de_la_Guitare

  –  PAPY VIDÉO
LA DÉCOUVERTE DE LA GUITARE A PLUSIEURS MAINS

.

.

PAPY SONG –
– Musique à capella

 DÉCOUVRIR THE VOCA PEOPLE : The Voca People c’est du théâtre vocal combinant des sons vocaux et un chant a capella avec l’art du beat-box

 

Coup de
de Louis Fine 
SUPER DUO DE GUITARE - Duo siquieira - lima

CHOU FLEUR

 

Share Button

INSTRUMENTS : Le Cornet à bouquin

VETEMENTS ET ACCESSOIRES         SANTÉ ET SOINS DU CORPS             VOYAGES VALISES

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2

La Partition de MA2

Le piano, c’est l’accordéon du riche (Michel Audiard)

Musique à deux

MA2 vient régulièrement vous faire découvrir les instruments de nos orchestres car nous les voyons dans les concerts, en salle ou à la télévision, sans vraiment les connaitre…

Aujourd’hui découvrons avec elle :

LE CORNET A BOUQUIN

Mais quelle idée de donner un nom pareil à un instrument ! Pourtant ce n’était pas du tout une curiosité au 17ème siècle. Il faisait même partie des instruments les plus courants notamment en Italie.

Qu’est-ce que c’est que ce machin ?

Aussi étrange que cela puisse paraître quand on regarde l’instrument, celui-ci fait partie de la famille des cuivres, alors qu’il est le plus souvent fabriqué en bois recouvert de cuir ou de parchemin teinté en noir.
Si on le classe chez les cuivres, c’est parce qu’on en joue en faisant vibrer ses lèvres dans une embouchure ronde, comme dans une trompette ou un tuba.
Le mot « bouquin » vient probablement de l’italien bocca, qui veut dire « bouche ».
Le bouquin désigne aussi l’embouchure, c’est-à-dire la pièce de bois ou de corne sur laquelle on pose les lèvres.
Et le son ?
On est souvent surpris la première fois qu’on entend l’instrument. Cela rappelle un peu la trompette, mais en plus doux, plus velouté, ce qui ne l’empêche pas de pouvoir jouer des sons assez puissants.

Cantigas de Santa Maria

Vous venez d’entendre une très belle démonstration de ce splendide instrument ancien par l’un de ses maîtres actuels, William Dongois.
« Il est semblable à l’éclat d’un rayon de soleil qui parait dans l’ombre ou dans les ténèbres lors qu’on l’entend parmi les voix dans les Églises, Cathédrales ou dans les Chapelles. » —

Pourquoi a-t-il cet air tordu, me direz-vous ?
Naïvement, je pensais que c’était pour que les joueurs normalement constitués puissent boucher les trous plus facilement. Mais après avoir interrogé des amis spécialistes de l’instrument on ne connaît pas vraiment l’origine de cette courbure. ( sinon le shofar fait d’une corne du bélier qui en est l’ancêtre)
La taille des doigts n’aurait pas vraiment d’incidence, puisqu’il existe des cornets droits tout aussi longs.

Quelle est son histoire ?


Au départ, l’instrument était sans doute fabriqué à partir d’une corne animale ou d’une défense d’éléphant.
Il se développe surtout aux 16ème et 17ème siècles.
De nombreux compositeurs écrivaient alors pour cet instrument, qui se marie parfaitement avec la voix humaine.
 C’est au 18ème qu’il commence à disparaître progressivement.

Avec le renouveau de la musique ancienne, des musiciens font redécouvrir le cornet à bouquin au public et des facteurs (fabricants d’instruments à vent) se remettent à en fabriquer en copiant les instruments anciens qui sont conservés pour la plupart dans des musées.


Présentation des cuivres anciens par
Jean-Pierre Canihac

 

William Dongois – improvisation sur « Io son ferito ahi lasso »


Diminutions sur le madrigal « Io son ferito ahi lasso » de Palestrina avec Philippe Despont à l’orgue enregistré le 23 août 2000 lors du 4ème Festival de Musique Improvisée de Lausanne église Saint Laurent
Photo Patrick Charbon


Le cornet à bouquin fut un temps interdit…!!

En 1907 en France, on interdit la pratique du cornet à bouquin dans certaines rues de peur que le son soit confondu avec celui du klaxon des transports en commun :

« [Il est interdit] de sonner, sur les voies parcourues par les tramways, du cornet à bouquin ou de tout autre instrument dont le son pourrait être confondu avec celui de l’avertisseur employé par les conducteurs desdits tramways » (Ordonnance de police décrétée à l’occasion du Carnaval de Paris)

SOURCES :    https://la-musique-et-vous.com/cornet-a-bouquin/



retour sur la rubrique du même tabacle logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2

RETRO :
Meilleurs complements alimentaires

Share Button