HUMOUR: La vie des bêtes


BLOG NOTRE
MARRANT

HUMOUR :

Un peu de rire contribue à une certaine sérénité

HUMOUR: La vie des bêtes

La vie des bêtes : Le varan est un lézard qui vit en Indonésie. Il est un animal de la famille des reptiles. C’est un gros lézard qui utilise sa morsure infectée de bactéries pour empoisonner sa proie. Il lui suffit d’attendre que sa salive qui infecte l’animal tombe et meurt.
Il est carnivore et se nourrit de cadavres, d’oiseaux et de poissons. Sa morsure est dangereuse car sa bouche est pleine de bactéries dues au fait qu’il est un charognard.
Le plus connu est le varan ou dragon de komodo.


– Je propose qu’on fasse une enquête de Komodo Incomodo

 

L’avis des bêtes :

– FAUT PAS PRENDRE LES ENFANTS GÂTEUX

POUR DES CONNARDS SAUVAGES


JOSEPH ET LOUIS

Tout le village sait que Louis est socialiste.
Un jour, ils se croisent dans les champs et engagent ensemble une petite conversation sur la météo, les cultures et les bêtes….
Tout à coup, Joseph dit à Louis

J’peux t’poser une question ? T’es socialiste, mais qu’est-ça peut ben vouloir dire être socialiste ?
– Je vais t’expliquer ça en vitesse répond Louis. Les socialistes sont pour une redistribution équitable.
– Redistribution équitable, qu’est-ce que tu me racontes là ? demande alors Joseph.
– Eh bien, je vais te donner un exemple, répond Louis. Tu possèdes deux ânes, je le sais.
Moi, je n’en ai pas. Le socialisme suggère que tu me donnes un de tes deux ânes.
Ainsi, nous en aurons un chacun. Ça c’est de la redistribution et ce serait donc mieux pour tout le monde.
Qu’en penses-tu ?.. Rejoins-nous.
– Eh bien, en voilà une théorie ! dit Joseph, il faut que j’ y réfléchisse.
Sur ce, il retourne à la maison pour prendre son repas de midi.
A table, il dit alors à sa femme :
– Germaine, j’ai parlé ce matin avec Louis. J’pense que j’vais aussi devenir socialiste
– Socialiste ? demande Germaine, qu’est ce que c’est ?
– Ben, c’est quand on a deux ânes et que Louis n’ en a point. Si j’lui en donne un, eh bin, on en a un chacun.
C’est ça la redistribution équitable et c’est bon pour tout le monde, répond Joseph.
– Bouh, c’est ben compliqué tout ça, lui répond Germaine j’vais y réfléchir.

Après quelques minutes, Germaine reprend :
– Dis, Joseph, notre Louis…, il a ben 2 vaches. Et nous, on n’en a point. Si on lui donne un âne, y peut bien nous donner une vache. Qu’est-ce t’en penses… ?
– Nom de Dieu, c’est bin vrai ça !… lui répond Joseph.

Et il s’en retourne voir Louis.
– Dis, Louis, j’ai discuté avec Germaine. On veut ben devenir socialiste, mais elle dit qu’t’as deux vaches.
Si on t’donne un de nos ânes, tu nous donnerais bien une de tes vaches ?
Louis le regarde quelque peu surpris et lui répond :

– Joseph, ou bien je n’ai pas bien expliqué, ou bien tu ne m’as pas bien compris, mais le socialisme ça ne marche qu’avec les ânes !!!

 

AH TE V’LA TOI .. Jean Vinus…..!

                             COVID 19
BORDEAUX : Un laboratoire œnologique vient enfin de trouver un remède efficace contre le COVID.
Il se présenterait sous forme d’ un breuvage à siroté sous emballage bois….
Pas besoin de congélateur …
SURPRISE : Les cobayes sont légion ..
On dit que les députés et sénateurs sont cette fois prêts à le tester

Un problème demeure le liquide placebo pourrait être de l’eau.. dont on craint les effets secondaires.

Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s’asseoir en face de lui.
Le prof lui dit avec un sourire narquois, pour le taquiner :
– « Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble ! »
– « Oh ! excusez moi, dans ce cas, je m’envole » lui répond l’étudiant.
Honteux de s’être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l’étudiant répond parfaitement à toutes les questions. Alors le prof lui pose un petit problème :

– « Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l’un contient des billets de banque et l’autre de l’intelligence, lequel choisis-tu ? »
–  » Le sac rempli de billets » répond l’étudiant.
– « Moi, à ta place, j’aurais choisi l’intelligence ! « 
– « Les gens prennent toujours ce qu’ils n’ont pas » lui répond l’étudiant !

Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l’étudiant et inscrit dans la marge : « CONNARD ». L’étudiant reprend sa copie, va s’asseoir et au bout de quelques minutes revient :
« Monsieur » lui dit-il, « vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note ! »

LA DEVINETTE

Quel est le plat préféré des gens bêtes ?

 Le connard à l'orange

 

 

SOURCES : Mes CONTRIBUTEURS Guy et Daniel
illustrations inédites de Catala pour la Chouette

PAPY MARRANT

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.