Archives quotidiennes :

RECETTE : Le blanc manger médiéval


BLOC NOTE
de Papy cook

De la cuisine simple comme un bonjour

LE BLANC MANGER MÉDIÉVAL

Quand les hommes cuisinent c’est le pratique et le fastoche qui priment….!
Alors quand le Papy est un retraité qui veut que sa choupinette soigne un jour son prince charmant, alors il glane chez ses amies, réparties sur le territoire, leurs secrets ….



– Merci qui…?
Merci KLÉO pour ta recette de
BLANC MANGER MÉDIÉVAL

Une heure de musique instrumentale médiévale – La Vie Médiévale

Avec l’idée de partager avec vous , j’ai mis à profit un blanc de poulet et ma maladie pour enfin tester une recette qui me faisait de l’œil depuis très longtemps : le blanc-manger.

Mais attention, pas la version sucrée/fruitée qu’on peut proposer aujourd’hui, mais la recette médiévale originelle, destinée aux malades.

Pourquoi aux malades ?
Au Moyen-Age, la cuisine est inséparable de la médecine :

On estime que certains plats sont propres à corriger les “humeurs” du corps et à en rétablir l’équilibre.
De plus, si le sucre est connu et utilisé, il est rare et fort cher, et considéré comme une épice, que l’on utilise dans certains cas précis.
La recette du blanc-manger se retrouve dans de multiples réceptaires tout au long de l’époque médiévale : le Viandier de Taillevent, le Ménagier de Paris, le Liber de coquina
La base est toujours la même :
un hachis blanc (la couleur a aussi son importance), avec du poulet, des amandes et du sucre.
Bref, après cette longue introduction, voyons de quoi il retourne.

 

cuisine medievaleIngrédients (pour deux personnes)

– 1 gros blanc de poulet (300-350g)
– 35g de poudre d’amandes
– 2 cuillère à soupe (c.a. s) de crème de riz (je n’en avais pas, j’ai mélangé 1 c. a. s de farine de riz et 1 d’eau)
– du mascarpone (j’ai remplacé par de la crème)
– 2 c.a.s de sucre en poudre
des pépins de grenade (facultatif)

PRÉPARATION

– Pocher le poulet dans de l’eau (je pense qu’on peut aussi utiliser un mélange d’eau et de vin blanc, assez classique à l’époque).
Quand le poulet est bien cuit, l’égoutter et l’effilocher.
– Hacher la chair au mixer avec la poudre d’amandes et la crème de riz.
– Remettre le hachis dans une casserole pour faire épaissir avec la crème.
photo 3 (22)– Dresser en forme de dôme (faites des petits dessins si ça vous amuse), saupoudre chaque assiette d’une cuillère de sucre.
– Décorer éventuellement avec des pépins de grenade, et servir aussitôt.

Alors, le sucré-salé version médiévale, ça vous tente ?

SOURCE : site de kléo

– C’est prêt à table….!!!!
– ON ARRRRRIIIIIVVVEEEEE…!!!!!!

MERCI QUI…? MERCI PAPY…!
LE SEUL GRAND PÈRE QUI RÉGALE LES PAPY LLES
…… DES ALPILLES A VINTIMILLE


PAPY COOK

 

Nous publions vos contributions vous pouvez transmettre vos recettes à partager à:
choublanc@mafeuilledechou.fr

Share Button