Verboriculture sur le vers du vert …de gris…!


BLOC NOTE VERT
par Chou vert

« Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu ».
C’ est à la suite de cet enseignement que je suis devenu VERBORICULTEUR

L’’idée selon laquelle un premier homme aurait rompu par son verbe, le silence primitif est vraisemblablement une fiction.
L’’origine des langues, y compris la langue de boeuf, semble se confondre avec l’’origine de l’’homme, et c’’est ce que nous laisse entendre cette citation du Prologue de l’’évangile de St Jean :

« Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu ».

Pour le grand bavard que je suis savoir ça……. c’est un encouragement au pêcher de verboriculture …. la verboriculture est un mélange de torture de la langue en la tordant en vrille avec ou sans vire-langues pour la  simple sonorité des mots, leur phonétique ou leurs enchainements qui les rendent attachants …
Avec hélas parfois des jeux de mots laids qui font les gens bêtes……

Lâchez vous et essayez… comme nous….. En vers car semaine du vert oblige…!

Musique d’ambiance



VERT TIGE

A qui est ce ver …
dans cet espace vert ?

Ce ver solitaire est il à toi…?
Oui ce ver est bien à moi.

Pourquoi diable est il à toi…!
Mais Bon Dieu parce que c’est bon d’avoir un ver à soie

Alors que le ver soit
Et le ver fût….. A toi…!

barre verte
VERS TUE”rue saint denis fête nationale - monet

Devoir de mémoire
Ou mémoire des déboires

Quand sous le vert de gris
Le clairon sonne  aigri


Au milieu des discours de mots
Les veuves vont vers leurs maux

Les Vers  de mots sont pour les  morts…
Ces pauvres “vermis sots” qui se croyaient si forts

Ce sont des Vers pour tous ou pour quelques uns..?
Comptez plutôt…  il n’y  en a  qu’un … Verdun …!

 

A mon pépé Pierre
et à son pote Pierre Auguste TREBUCHON

HÉLAS IL EN FALLAIT UN…  Repose en paix Pierre-Auguste Trébuchon

Le lundi 11 novembre 1918, à 11 heures, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée.

Vers 10 h 20, à Paris, des badauds aperçoivent Foch en tenue de campagne qui déboule au ministère de la Guerre puis rejoint l’Élysée en compagnie de Clemenceau.

Une demi-heure plus tard, sur les bords de la Meuse, l’agent de liaison Pierre-Auguste Trébuchon, affecté au 415e régiment d’infanterie, est mortellement atteint d’une balle dans la tête alors qu’il courait porter un ultime message sur le front.
Âgé de 40 ans, il est réputé être le dernier des 1 394 000 soldats français tués au champ d’honneur entre 1914 et 1918.
Une dizaine de minutes plus tard, non loin de là, son camarade de régiment Octave Delaluque, sonne les treize notes du cessez-le-feu, bientôt relayé sur toute la longueur du front par les clairons des armées alliées.

barre verte  CHOU VERT  retour sur la rubrique du même tabac


RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.