LADY LADINDE : Elle apprend à faire ses choux gras


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE   Bloc note
de LADY LADINDE

Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique ” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture...” Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :
COMMENT FAIRE DES CHOUX GRAS

dinde – Mes pauvres enfants… je veux bien “m’instructionner” mais quand on me parle cuisine ça me déprime … je pense tout de suite aux recettes de NOEL…. genre dinde aux marrons…. Voyez …. Non,Non vous voyez pas .. ! Ben dame c’est parce que vous, à Noël vous êtes servis…… et les deux pieds sous la table ….
Alors que les gens comme moi, ça nous coupe les pattes d’avoir le derrière à l’air sur la table…. Jusqu’au cri de:  “Madame est servie…”
Eh ben les marrons…… j’aime pas..!  sauf si c’est moi qui les distribue…!!!!! 

– Là tu as pas tout faux…. l’expression faire ses choux gras à un partie seulement  d’origine cul…inaire ….logo dindon grande pompe

-Oh pop hop… moi quand tu parles cul avec ma bourgeoise … je veux dire ma lady … je suis dans mes petits chaussons…

– Mais non mais non … culinaire veut dire du monde la cuisine

– Ah oui c’est comme ça qu’ils disent dans le beau monde….

dinde
– OK OK …. Tu disais Gaston  Qu’il y avait plusieurs sens …
ALLEZ RACONTE …..!!!!
Dépêche toi le chou ça cuit longtemps et il faut faire plusieurs eaux …..

– Je disais donc qu à une lointaine époque, dans le bas peuple, chez les pauvres, lorsque les légumes étaient les ingrédients principaux des repas (la viande était réservée aux riches, les pâtes et le riz n’étaient pas encore connus ou répandus), le chou en était un des plus courants : résistant, facilement cultivé, peu cher, il était autrement plus souvent présenté à table que de nos jours.

log lady grande pompe ça va j’ai compris allons-y mais à petits pas…!

– Comme tu le sais  un simple chou bouilli, s’il permet de se nourrir, n’est vraiment pas fait pour mettre l’eau à la bouche.
Alors pour lui donner du goût, il était fréquent, lorsqu’on en avait, d’adjoindre à l’eau de cuisson une graisse animale comme du lard, autrement dit de rendre (faire) son chou (un peu) gras.

   Le CHOU était partout dans le passé.. dans les proverbes et dans les
plaisanteries……

LE CHOURISTE

« A la Saint Modeste, repique tes choux, s’il t’en reste ».

Si vous voulez faire des choux gras c’est la saison …
Plantez les avec un morceau de lard au pied 
Ne vous plantez pas….. Prenez du lard maigre …. Sinon c’est un travail de cochon 

De là le premier sens de l’expression au XVe siècle :
On se régalait de ce bon plat qu’était le chou gras.

C’est surtout à partir du XVIIe siècle qu’elle a pris le sens de “en retirer profit”. Pourquoi ?
Parce que le chou était ‘engraissé’ comme l’est, au figuré, le portefeuille de celui qui retire du profit de ses bonnes affaires.

dinde


– Ouais je vois comme le père DODU qui invite ses poules soit disant à Venise….. pour finir sur  les  gondoles de CASINO

 


– Mais aujourd’hui, l’expression a souvent un sens péjoratif, le profit ou l’avantage étant supposé comme acquis au détriment de quelqu’un ou quelque chose.

 

dinde– Moi je sais qui devrait lui voler dans les plumes au père DODU…!

– J’ai lu qu’ a ce prix là, il devrait nous élever en plein air et nous payer des transats pour avoir de plus beaux pilons..!

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.