PASSIONS : Qui connait l’anglais Nicholas Winton… un juste modeste


logo-passion-1
LE BLOC NOTE
DES PASSIONNÉS

PASSIONS, vous révèle les
passions de celles et ceux que vous connaissiez autrement ….
Lumière sur leur étincelle de bonheur… ou de modestie..!

logo-entete-passions
Vous dévoile un juste modeste :

L’anglais Nicholas Winton
Nicholas Winton né en 1909 est mort le 1er juillet 2015 à  106 ans.

L’anglais Nicholas Winton sauva 669 enfants peu avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, organisant 9 convois de train entre Prague et Londres pour évacuer des enfants juifs, et s’occupant de les placer dans des familles d’accueil.

Pendant un demi-siècle, personne ne sut qui avait organisé cela.


Son histoire ne fut connue qu’en 1988 lorsque sa femme découvrit avec surprise dans leur grenier les documents de son mari sur ces convois.

C’est un drôle de train, composé d’une locomotive à vapeur et de wagons des années 30, qui s’est élancé, mardi 1er septembre 2009 , de la gare centrale de Prague. A son bord, des septuagénaires et octogénaires survivants de la Shoah, sauvés à la veille de la seconde guerre mondiale par un agent de change britannique, Nicholas Winton.

Le train, baptisé “Winton”, relie Londres en souvenir des huit convois qu’avait organisés le Britannique entre mars et août 1939 pour sauver 668 enfants juifs originaires de l’ex-Tchécoslovaquie et de Slovénie.

Un neuvième train n’avait jamais pu quitter la gare de Prague en raison de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne, le 1er septembre 1939, et du déclenchement de la guerre. Les 250 enfants qui étaient à son bord ont disparu.

Lors d’un voyage dans les Alpes en décembre 1938, Nicholas Winton avait visité des camps de réfugiés tchécoslovaques. Il avait alors mesuré l’ampleur de la tragédie qui menaçait les enfants juifs du pays, récolté des fonds et organisé, comme cela se faisait dans d’autres pays d’Europe centrale, des convois vers l’Ouest.

Pour chacun des 668 enfants sauvés, le Britannique s’était chargé, à travers la fondation qu’il avait créée, de trouver une famille d’accueil. La plupart ont grandi au Royaume-Uni, quelques-uns sont partis aux Etats-Unis, au Canada ou en Israël.

Ils n’ont découvert l’identité de leur sauveur que tardivement, en 1988, lorsque la femme de Nicholas Winton trouva dans son grenier une pochette contenant des listes d’enfants et des lettres de leurs parents.

Nicholas Winton avait mené son opération dans la plus grande discrétion pour ne pas éveiller les soupçons des forces nazies.
Toujours en vie, âgé de 100 ans,  en 2009 celui qui s’appelle désormais Sir Nicholas Winton a été fait chevalier par la reine Elizabeth II en 2002.

Une statue en son honneur a été dévoilée dans la gare de Prague.
Bien qu’il ne soit pas du voyage, Nicholas Winton rencontrera les passagers à leur arrivée à Londres, prévue le 4 septembre 2009 à la gare de Liverpool Street.

“Je suis assez émue et aussi un peu triste, car c’est ici que j’avais vu pour la dernière fois ma maman”, a confié au moment du départ l’une des passagères de ce train spécial, Hana Franklova, qui a vécu pendant la guerre à Stoke-on-Trent, dans le centre de l’Angleterre

“Que vais-je dire à Nicholas [Winton] quand je le verrai à Londres ?”,  s’est demandé Eve Leadbeater, une autre des vingt “enfants de Winton” à faire le voyage Prague-Londres, en montant dans son wagon. “Je lui dirai ‘merci’. Que lui dire d’autre ?”

SOURCE :
www.lemonde.fr/…34942_3214.html

Un train Prague-Londres en hommage au “Schindler britannique”

logo-passion-2 LE PASSIONNÉ

Share Button

2 réflexions sur « PASSIONS : Qui connait l’anglais Nicholas Winton… un juste modeste »

  1. Ping : PASSIONS : Avec le ciel et son drone pour témoin …!JOURNAL LA CHOUETTE | JOURNAL LA CHOUETTE

  2. Ping : Iréna Sendler… une juste modeste | JOURNAL LA CHOUETTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.