MON MONDE BIZARRE : Aurores boréales

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance...VERTE

Voici des images d’une extrême beauté d’un phénomène extraordinaire qui se produit la plupart du temps dans l’arctique

On peut les observer à plusieurs reprises au cours de l’année surtout dans le nord du Canada, en Alaska et dans la partie nord de la Scandinavie. Plus particulièrement à Fairbanks et Nome, 2 villes de l’Alaska, plus de 200 jours avec aurores peuvent être observés par année.

Les aurores boréales sont un phénomène causé par des éruptions solaires générant un vent solaire.
Ce vent solaire atteint la terre, Le champ magnétique de la terre faisant une protection, ces particules sont alors obligées de contourner ces zones et rentrent par le pôle nord et le pôle sud magnétiques.

Quand ces particules arrivent en contact avec certains gaz de l’atmosphère, elles produisent des couleurs différentes. Le plus souvent les aurores boréales sont d’une couleur verte. Les couleurs observables dans une aurore boréale sont le rouge, le vert et le mauve qui est très rare.

Elles peuvent enflammer le ciel pendant plusieurs minutes et même parfois pendant plusieurs heures. Le plus souvent, les aurores boréales surgissent dans la direction du nord, mais on observe parfois de pâles rubans lumineux qui traversent le ciel d’est en ouest.

 

HISTORIQUE DES AURORES POLAIRES

Depuis que le monde est monde, les aurores polaires font partie intégrante de notre planète Terre. Elles ne dépendent aucunement de l’activité humaine, mais plutôt de celle du Soleil et du champ magnétique terrestre!

En 593 avant J.-C., le grec Anaximène aurait aperçu des “nuages de gaz enflammé”. Il semble bien que ceci aurait été une aurore polaire.

Les taches solaires avaient été remarquées par les astronomes chinois vers le Xve siècle.

Au XVIIe siècle, Galilée aurait été le premier à utiliser l’expression “aurore boréale” pour nommer ce phénomène, mais il semble qu’il n’en avait pas encore trouvé l’explication. Il avait remarqué les taches solaires (taches sombres, plus froides que le reste de la surface solaire, dont le champ magnétique est très élevé).

Au cours du XIXe siècle, quelque 27 théories scientifiques ont tenté d’expliquer, sans succès, le phénomène des aurores. Certains astronomes avaient fait une association entre les taches solaires et les aurores qui étaient anormalement intenses.

Depuis les 30 dernières années, les instruments de mesure par satellites ont permis de comprendre la relation de cause à effet entre les taches solaires et les aurores. Plus les taches sont nombreuses, plus les aurores deviennent visibles des régions populeuses.

LÉGENDES ET CROYANCES…

L’aurore n’est pas, tel qu’on l’a cru pendant longtemps (jusqu’à il y a 70 ans), causée pas la réflexion de la lumière solaire sur les glaces de l’Arctique.

Les aurores ont fait fonctionner l’imagination des humains au cours des âges. Dans les pays nordiques, le folklore regorge de croyances et légendes à ce propos. Une auteure, Candace Savage, en a relevé certaines.

Les shamans inuit du centre du Canada prétendaient effectuer des voyages spirituels au sein des aurores pour y puiser des conseils sur le traitement des malades.

Les aurores sont associées à la mort, à la fécondité, à la chance ou au malheur selon la provenance du folklore.

Selon une tradition circumpolaire, les aurores représentent les âmes des personnes qui sont décédées en versant leur sang lors d’un meurtre, d’un suicide ou d’un accouchement.

Des exégètes estiment que la vision divine du prophète Ezéchiel, associée par certains à la visite d’extraterrestres, serait en réalité une aurore boréale.

LES AURORES INTERPRÉTÉES PAR LES  ESQUIMAUX DE DIVERSES RÉGIONS…

Seuls les Esquimaux de Point Barrow considéraient les aurores comme une mauvaise chose. Ils allaient même jusqu’à se munir de leurs couteaux pour les chasser…!

La plupart des autres groupes esquimaux voyaient en l’aurore les esprits des morts qui jouent à la balle avec des têtes de morses ou des crânes. Les Esquimaux de Nunivak, eux, avaient l’idée inverse: ce sont les esprits des morses qui jouent avec des crânes humains… ouach…

Les Esquimaux de Greenland est croyaient que les aurores représentaient les esprits des enfants morts à leur naissance. L’effet de rideaux volant au vent des aurores était expliqué par le fait que les enfants faisaient une ronde perpétuelle…

Les Esquimaux vivant sur la partie sud de la rivière Yukon voyaient en l’aurore la danse des esprits de certains animaux, particulièrement les saumons, les rennes, les phoques et les bélugas.

Un mythe algonquin raconte que lorsque le créateur de la Terre (Nanahbozho) eut fini son travail, il a voyagé vers le nord, endroit où il habite. Il y ferait de grands feux pour rappeler aux gens qu’il ne les oublie pas. Les aurores seraient les réflections de ces feux.

Les indiens Fox, vivant au Wisconsin, voyaient les aurores comme un mauvais présage de guerre. Elles seraient les fantômes des ennemis décédés qui, avides de vengeance, essaient de se réveiller… brrrrrr… D’autres indiens du même état, appelés Menominee, croyaient que des géants amicaux du nord tenaient en leur main d’immenses torches pour les éclairer lors de leur pêche à la lance.

Les indiens de l’est canadien ( les Salteaus) ainsi que ceux du sud-est de l’Alaska (les Kwakiutl et les Tlingit) interprètaient les aurores comme la danse d’esprits humains.

Ceux de l’état de Washington, les indiens Makah, croyaient que les aurores étaient des feux faits par des nains, dans le but de faire bouillir des BLUBBER??? dans le Grand Nord. Mais attention; ces nains étaient spéciaux: ils avaient la taille d’un demi pagaie, mais ils étaient assez forts pour attraper des baleines avec leurs mains!

Les Mandan, du Dakota nord, imaginaient que les grands hommes de médecine et les guerriers des nations nordiques faisaient mijoter leurs ennemis morts dans d’énormes marmites… d’où les lueurs des aurores…  

Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Chou Blanc   retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
C’est du même tabac…..


398

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.