Archives par étiquette : oiseaux bleus

Les oiseaux bleus

barre bleue

On est quand même au top à la CHOUETTE … On vous fait voler dans les plafonds du Louvre…. Avec “LES OISEAUX BLEUS ” de  GEORGES BRAQUE ….. période bleue oblige..!

barre bleue

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
par Chou Blanc
– Wiki..!  On a paumé les pinc  eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.

SÉRIE: LA TÊTE AU PLAFOND
” LES OISEAUX BLEUS” –
PLAFOND D’UNE SALLE DU MUSÉE DU LOUVRE
Peinture de GEORGES BRAQUE

Informations pratiques:

barre bleue

1953: Un peintre cubiste, Georges Braque (1882-1963) vient orner les trois compartiments d’un plafond royal du Louvre

L’ancienne antichambre du roi conserve toujours son plafond d’origine richement sculpté, réalisé en 1557 par le menuisier Scibec de Carpi.
Un décor peint, Les Oiseaux, est commandé au peintre cubiste, Georges Braque (1882-1963) pour venir orner les trois compartiments de ce plafond, décor inauguré en 1953.

 Le sujet choisi par le peintre, des oiseaux noirs sur fond bleu, convient parfaitement à cette salle et même ceux qui étaient peu favorables à l’idée de mêler le moderne et l’ancien ont été séduits maintenant qu’ils ont pu voir la décoration mise en place dans les ors du plafond.

 Georges Braque, né en 1882 à Argenteuil et mort à Paris en 1963, est un artiste-peintre et un sculpteur français.
Il est, avec Pablo Picasso, l’un des initiateurs du cubisme.
Peintre de compositions animées, figures, intérieurs, natures mortes, paysages, peintre de collage, graveur, sculpteur. Fauve, puis cubiste.

Les Oiseaux , réalisée pour une commande du Louvre sont visibles sur le plafond de la salle Henri II.
Les oiseaux qui représentent la vie, ont été peint par Braque car il savait qu’il s’agissait d’une toile à mettre au plafond, ainsi, il a représenté le ciel, les étoiles pour se mettre dans le contexte de la hauteur, de l’espace, puis, les oiseaux qui s’envolent pour montrer la liberté

Le peintre a créer cette peinture et ne l’a pas imiter, en effet, ce n’est pas une imitation de la nature mais une création de l’artiste. Ce dernier n’a pas copié ce qu’il perçoit, mais il l’a crée. Il avait tout simplement de l’inspiration pour cette toile, il a voulu que « le ciel monte en lui tout doucement » et qu’on puisse « voir ce ciel sans le regarder ». Or, c’est désormais chose faite.
La peinture est en fond bleue marine, les oiseaux sont au centre de l’image et sont de couleurs noirs contournés de blancs. Nous notons également qu’il y a présence de trois petites étoiles avec un croissant de lune blancs dans le ciel nuitée.

Le thème de l’oiseau auquel il se consacre depuis plusieurs années était certainement le mieux adapté à un plafond. Ses oiseaux volent, en effet, à tire d’aile ; ils sont une expression fascinante du mouvement.
« Toute ma vie, ma grande préoccupation a été de peindre l’espace », disait Braque . Et non seulement de le peindre mais d’en exprimer la substance, de le faire toucher des yeux. Aussi l’oiseau né de l’espace est-il venu se poser tout naturellement sur le plafond de la salle Henri-II.

Il a utilisé pour sa peinture de larges aplats de couleur, ce qui donne à l’ensemble la force de la simplicité. L’artiste l’a réalisée en travaillant à plat sur le sol, avec de longues brosses, dans un local mis à sa disposition au Louvre même.
Peut-être est-ce là le secret de cette belle réussite.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs– “Cela en valait la peine puisque avec la décoration du plafond de cette salle  du musée du Louvre, sur le thème de l’oiseau. Il devient ainsi le premier peintre exposé au Louvre de son vivant.”

barre bleueretour sur la rubrique du même tabac

Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Chou Blanc

  RETRO :
C’est du même tabac…..

480

 

Share Button