De l esprit de l’ours à la médecine de l’ours

Propolis 60 gélules
Les griffes d'ours se voyaient associer de nombreuses vertus, et les chamanes officiaient en portant une couronne de griffes de grizzly[

mémé marthe est l'arrière grand mère de Chou blanc magnétiseuse comme lui ( ou le magnétisme en héritage 3 générations après)   BLOC NOTE CHOULAGER
par Chou-Blanc

La rubrique choulager rapporte depuis un an  (catégorie choulager ) le savoir faire des anciens….. ce que d’autres appellent les remèdes des grands mères.  ( Voir une de ces rubriques le secret de l’oignon)
Avec Mémé Marthe, arrière grand mère de Chou blanc et  magnétiseuse comme lui, on va….. plus loin ….!
Avec eux deux, on découvre comment se gère le magnétisme légué en héritage 3 générations après…..
Pour Chou blanc, c’est une sorte de spiritualité matinée d’un chamanisme encore mal digéré… mais toujours à la recherche des meilleurs bienfaits à donner aux hommes et aux femmes qui acceptent de croiser sa route…. Ambiance…!

De l’esprit de l’ours à la médecine de l’ours

Par le terme de « Médecine », nous devons comprendre toute pratique visant à obtenir par nous même  notre juste équilibre, psychique bien sûr, physique et aussi, et surtout, spirituel.
Grâce à ce lien harmonieux, nous reconquérons notre « pouvoir », cette façon juste d’inscrire notre chemin dans la vie.

De tous temps l’Ours, a représenté la puissance du savoir. Les Pomos peuple amérindien du nord de la Californie et les Cherokees parlent de « docteur-ours » selon eux l’observation de la consommation des plantes par l’ours  est à l’origine de la médecine par les plantes.
Les sorciers  Maidu peuple qui vivait dans le nord de l’actuelle Californie, officiaient en se dandinant comme des ours pour soigner leurs patients

Culte de l’ours et Vertus médicinales

La découverte d’autels de pierre et d’importants amas d’os d’ours nous prouve qu’il y a 70 000 ans de cela , l’homme de néandertal vénérait déjà l’ours
De tous les animaux sacrés des traditions druidiques et celtiques et des cultures européennes et nord américaines , l’ours est probablement l’un des tous premiers à avoir fait l’objet d’un véritable culte .
D’ailleurs, avant le XIIème siècle ce lointain ancêtre de l’homme avec qui il partage la verticalité, l’usage de ses « mains », le goût immodéré pour le miel est considéré un peu partout (Celtes, germains, slaves) comme le roi des animaux (Il y a peu de lions en Europe…)

LA MEDECINE DE L'OURSL’ours faisait l’objet d’un vraiculte chez les Sioux.  Symbole de puissance, il pouvait offrir sa force au travers d’une vision adressée au guerrier sur le point de partir au combat. Cependant l’ours était aussi associé avec la guérison par les herbes médicinales.
Les membres du culte étaient donc souvent aussi des guérisseurs.
Ils organisaient des festins auxquels les rêveurs d’ours (ceux qui avait eu une vision) et ceux qui avaient été guéris étaient conviés.
A cette occasion, les membres du culte revêtaient une peau d’ours, ils peignaient leur corps en rouge portaient des colliers de griffes et de dents d’oursconsidérées comme de puissantes amulettes.
Ainsi parés, ils dansaient des heures durant en imitant le comportement de l’animal.
Pour certaines tribus amérindiennes, la médecine de l’ours s’apparente à celle des thérapeutes, de même dans la médecine chinoise traditionnelle des organes d’ours seraient utilisés depuis plus de 5000 ans, et la bile depuis environ 2000 ans.

Médecine de L’Ours : introspection, pouvoir, sagesse, rêves, visions.

Pour les amérindiens, chaque animal , détient, possède une médecine qui lui est propre.
D’après leurs habitudes de vie, les animaux transmettent des messages de guérison et des leçons de vie.

La force de la médecine de l’Ours réside dans sa puissance d’introspection.

Ours recherche le miel, la douceur de la vérité dans le creux d’un arbre. L’ours hiberne en hiver. Il entre dans la caverne pour y digérer les expériences de l’année qui vient de finir (introspection)

L’Ours nous fait comprendre que chaque être détient la capacité de faire le calme, d’entrer dans le silence et de savoir.

Il recherche constamment la vérité , il est avide des secrets de la terre, de la nature .

Sa façon de les apprendre est de dormir au fond d’une caverne durant l’hiver, là où il est directement en contact avec l’énergie de la Terre.
L’enseignement lié à l’ours montre à quel point il est important de savoir se retirer de  temps à autre du vacarme du monde et de son propre flot de pensées. Car c’est dans le silence qu’il est possible d’entendre la voix du moi supérieur qui a les réponses à toutes les questions et  détient ainsi la solution de vos problèmes.

Entrez dans la caverne de l’Ours , pour d’abord apprendre à vous connaître et atteindre le bonheur.
Cela veut dire connaître votre corps , votre cerveau et votre esprit .
Utilisez vos forces pour dépasser vos faiblesses et sachez que force et faiblesse sont nécessaires à votre évolution.

Voyagez avec l’Ours vers la tranquillité de la caverne et hibernez en silence .

Rêvez et  appropriez-vous vos rêves. Vous aurez alors comme lui la force nécessaire pour découvrir le miel qui se cache dans cette Vie.

Avec ces deux rubriques on part à la rencontre des énergies, celles de notre corps ….. et d’ailleurs…..

AUJOURD’HUI      – De l’esprit de l’ours à la médecine de l’ours
HIER – BOUFFÉES DE CHALEUR : La régulation thermique de l’ours polaire – C’est la médecine de l’ours

Propolis 60 gélules

Chou Blanc est effectivement magnétiseur - Cliquez pour découvrir son site Chou Blanc

Share Button

2 réflexions sur « De l esprit de l’ours à la médecine de l’ours »

  1. Ping : vertus des plantes : Connaissez vous l’ail des ours | JOURNAL LA CHOUETTE

  2. WALTER

    très intéressant. Vive l’ours ! c’est sans doute pour ça que les gens des Pyrénées les ont tous décimés !?Une idiotie…en réintroduisant des ours slovènes agressifs voire dangereux à la place de l’ours initial, petit, timide, fructivore d’ici, on a fait une énorme de bêtise de plus…vive l’écologie ! …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.