L’Ascension cosmique du Christ de Dali.


VETEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES


logo lardon DL’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte d’un tableau plein d’émotion :

L’ASCENSION DU CHRIST
DE SALVADOR DALI
C’EST QUOI L’ASCENSION ? :   

L'ascension du christ par DALI tableau 1958Dans l’iconographie, les peintres ont coutume de représenter l’Ascension du Christ à la verticale.
C’est le cas de Giotto, de Mantegna ou de Garofalo, pour n’évoquer que les toiles les plus célèbres.

Or, en 1958, Salvador Dali peint la montée du Fils de Dieu plus comme une lévitation que comme une ascension. L’huile sur toile (115x 123), qui appartient à la collection Pérez Simón de Mexico.

Cette toile prend place au terme de la période surréaliste du maître espagnol, que l’on peut situer à la fin des années 40. Très fortement empreinte de mysticisme, l’œuvre témoigne de la foi catholique de son auteur et en appelle à la grande tradition religieuse espagnole.

La série de peintures de cette époque présente le Christ qui éclaire un monde d’obscurité, tout en donnant l’illusion des trois dimensions.

Un rêve cosmique..!

logo lardon DSelon le peintre lui-même, ce tableau lui aurait été inspiré par « un rêve cosmique », qu’il fit en 1950, soit huit ans avant l’exécution de la toile.
Dans ce rêve, dont il dit avoir perçu les couleurs vives, il a vu l’atome qu’il a situé en arrière-plan, et auquel il a donné la structure de l’intérieur d’un tournesol. Il aurait compris plus tard que ce noyau est la représentation de l’esprit unificateur du Christ.

Il dit j’ai eu un « rêve cosmique » dans lequel je vis en couleur cette image qui, dans mon rêve, représentait le « nucleus de l’atome ».

Dali place le spectateur du tableau sous le corps du Christ. De la plante des pieds aux bras étendus, qui rappellent la Crucifixion.

Par ailleurs, le corps est placé au centre d’un cercle transparent survolé par la colombe de l’Esprit-Saint, symbolisant le retour du Christ vers le Père. Quant aux doigts recroquevillés du crucifié, ils  enserrent la totalité de l’univers, qu’il rassemble par sa mort et sa résurrection.

Le visage du Christ est invisible, comme dans nombre de peintures. Légèrement inférieur, le noyau atomique, constitué de petites boules, donne l’illusion de deux disques qui vont se superposer. Une ligne d’horizon très basse fait apparaître un paysage maritime, sans doute Port Lligat (catalogne) , où Dali vit avec Gala. Au sommet du tableau, la Vierge, sous les traits de son épouse et muse, pleure la Passion de son fils, telle une Vierge flamande.

Une peinture tournée vers Dieu:

DALI MADONA

   DALI :  MADONA – CHRIST EN CROIX

Salvador Dalí est l’’un des rares peintres du XXe siècle qui sut, – son Ascension du Christ en est un des plus célèbres exemples, – traiter l’’image religieuse avec la même force artistique et spirituelle que les peintres du Siècle d’Or.

 

SOURCES :
http://ex-libris.over-blog.com/article-un-reve-cosmique-l-ascension-du-christ-de-dali-50354886.htmlDali, Gille Néret, Le Monde, dans 1 Le Musée du Monde, 2005, Série 2, p. 74-83.
Somni, (rêve) sardane de Manel Saderra i Puigferrer, interprétée par les cobles Principal de la Bisbal et Mil·lenària “Fidelíssima Vila de Perpinyà” au Palais de Congrès de Perpignan l 2013 Direction : Francesc Cassú

LE LARDON
 logo lardon 1

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.