Pourquoi l’Impératrice Eugénie refusa son collier..?


VETEMENTS ET ACCESSOIRES    SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES

L’histoire du collier de l’impératrice Eugénie, d’un collier de diamants à un collier de pierre…

Le 26 janvier 1853, à l’occasion du mariage de l’Empereur Napoléon III et d’Eugénie de Montijo, Comtesse de Teba, le Conseil Municipal de Paris « vote une somme de 600 000 francs-or pour l’acquisition d’un collier de diamants » destiné à la future Impératrice Eugénie.

Mais deux jours plus tard, l’Impératrice refuse le collier, souhaitant qu’avec cet argent, soit créé « un établissement d’éducation gratuite pour les jeunes filles pauvres ».
La somme servira à la construction d’un bâtiment situé sur les dépendances de l’ancien marché à fourrages, rue du Faubourg Saintt Antoine, dans le 12ème arrondissement.

L’architecte Hittorff donnera aux bâtiments la forme d’un collier. Inaugurés le 28 décembre 1856, ils abritent encore aujourd’hui l’œuvre de l’Impératrice.

L’établissement reçut la dénomination de :
« Maison Eugène Napoléon », en l’honneur du jeune Prince impérial, Louis-Eugène, né l’année de l’institution en 1856, et qui sera tué en Afrique australe par les Zoulous en 1879.

Très tôt, l’œuvre est confiée aux Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul, qui éduquent et dotent les jeunes filles pauvres et orphelines.

De l’orphelinat à la fondation Eugène Napoléon

En 1974, elle prend le statut de « Fondation Eugène Napoléon ». Les sœurs se retirent en 1976.
La Fondation s’ouvre à la mixité en 1984, mais doit fermer son internat, les locaux n’étant plus aux normes, en 1994.

Après douze années de combat difficile, un nouveau projet se met en place, avec l’aide de la Région, de la Mairie de Paris, des Petits Chanteurs à la Croix de Bois et de la Congrégation Notre Dame.

 

Gabriel Fauré Sicilienne
Concert le 6 avril 2013 à la chapelle de la Fondation Eugène Napoléon, Sarah Cabrol-Douat – piano, Bohdana Horecka – violoncelle

 

La fresque du chœur de la chapelle
évoque l’origine de l’œuvre 

les orphelines extrait tableau du coeur la Chapelle de la Fondation Eugène NapoléonL’impératrice offre symboliquement son collier à la Vierge en présence des orpheline de sa Fondation et des Sœurs de St Vincent de Paul entre saint Napoléon et saint Eugène !

Le plafond de la chapelle en toiles marouflées est orné de fleurs, lys et roses, et des monogrammes de Marie (AM) et Eugénie Montijo (EM) dans des soleils. L’autel a retrouvé sa décoration ancienne .

Les vitraux, représentant les 12 apôtres, ont été entièrement restaurés. Les boiseries et la chaire ont été restaurées également.

Fondation Eugène Napoléon
Visite guidée possible. Site
Informations pratiques
Pour nous contacter ou nous rejoindre
Téléphone: 01 40 09 53 11
Adresse : 254 rue du faubourg Saint Antoine 75570 PARIS cedex 12  M° Nation
Adresse mail : contact@fondation-eugenenapoleon.org

Contact :
Philippe BOURRILLIER ,Délégué général philippe.bourrillier@fondation-eugenenapoleon.org

Depuis plus d’un siècle et demi, malgré les aléas de l’histoire, en adaptant son projet aux nécessités du temps et grâce aux efforts conjugués des autorités civiles et de l’Eglise, l’œuvre de l’Impératrice se poursuit avec des moyens adaptés à son temps.

 Paris doit à Hittorff, architecte de la Ville et du gouvernement, l’église Saint-Vincent-de-Paul, l’ancienne gare du nord, le cirque d’hiver, et les aménagements de la place de la Concorde, des Champs Elysée, et du bois de Boulogne.

SOURCES :
http://www.fondation-eugenenapoleon.org/index.php
https://www.paris.catholique.fr/chapelle-de-la-fondation-eugene.html

POTE H

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.