MUSICOCHOU : Hommage à JEAN FERRAT disparu le 13 – 03 – 2010

Dis PAPY … C’est qui JEAN FERRAT   Oh purée…… Là tu vois WIKI… Je te le laisse….. Explique lui parce que moi…. je craque…!

OK ..OK…! Vous comprenez pourquoi nous avons décidé d’honorer Jean Ferrat

Vous pourrez écouter une sélection des chansons les plus populaires de JEAN FERRAT en cliquant sur le bouton contenant la note de musique…
Moi, je reste coincé entre la faucille et le marteau ….. plutôt entre POTEMKINE et CAMARADE


Mais je veux aussi vous faire découvrir ses autres grands succès …!

—————————————————–
Cliquez  pour découvrir sa biographie La CHOUETTE a chassé pour vous sur la toile…d’araignée..! —————————————————–
Le chanteur Jean Ferrat est décédé le  13 mars 2010 …  Né le 26 décembre 1930 à Vaucresson (Hauts-de-Seine), Jean Ferrat, né Jean Tenenbaum, perd son père à 11 ans, après la déportation à Auschwitz de ce juif émigré de Russie. L’enfant est sauvé grâce à des militants communistes, ce qu’il n’oubliera jamais.

La montagne”

Le chanteur, aussi prolifique que discret à la télévision notamment, a composé et interprété quelque 200 chansons dans lesquelles on trouve des textes engagés, des hommages à Louis Aragon ainsi qu’une déclaration d’amour à l’Ardèche, sa région d’adoption avec la chanson “La montagne”.
Compagnon de route du PCF sans jamais en avoir été membre, Jean Ferrat a rapidement pris ses distances avec Moscou.
Dans “Camarade”, il dénonce l’invasion russe de Prague en 1968 et, dans “Bilan”, il fustige la déclaration de Georges Marchais sur le “bilan globalement positif” des pays de l’Est.
Jean Ferrat, lauréat du prix de l’académie Charles Cros en 1963 et du grand prix de la chanson de la SACEM en 1994, avait apporté son soutien à la liste présentée aux élections régionales par le Front de Gauche en Ardèche.
(Nouvelobs.com)

LES DÉLICES de MUSICOCHOU

JEAN FERRAT 1930 – 2010

“HEUREUX CELUI QUI MEURT D’AIMER”

Jean Ferrat, de son vrai nom Jean Tenenbaum, est le dernier de quatre enfants d’une famille modeste qui s’installe à Versailles en 1935.
Son père est joaillier et sa mère fleuriste.
Durant la guerre, son père, qui est juif, est déporté par les nazis et meurt à Auschwitz. Jean Ferrat a onze ans quand il perd son père, il est alors caché par des militants communistes.
À quinze ans, il doit donc quitter le lycée pour travailler afin d’aider financièrement sa famille et devient aide-chimiste jusqu’en 1954.
Attiré par la musique et le théâtre, il entre dans une troupe de comédiens au début des années 1950, compose quelques chansons et joue de la guitare dans un orchestre de jazz.

Il passe sans grand succès quelques auditions, fait des passages au cabaret. Il se produit alors au cabaret parisien La Colombe, en première partie de Guy Béart.
En 1958, il sort chez Vogue son premier 45 tours, mais ne rencontre guère de succès.
Une jeune chanteuse, Christine Sèvres, reprend quelques-unes de ses chansons. Il l’épousera en 1961.
C’est en 1959 qu’il signe chez Decca et, l’année suivante, sort son second 45 tours avec la chanson MA MÔME, qui est son premier succès et passe sur les radios.
Son premier 33 tours sort en 1961 et reçoit le prix de la SACEM.
Il entame alors une longue carrière, émaillée de difficultés avec la censure. En effet, Jean Ferrat a toujours été un chanteur engagé.µ
En 1962, il fait la connaissance d’Isabelle Aubret. Un véritable coup de foudre amical a lieu entre les deux artistes. Ferrat lui écrit Deux enfants au soleil, un des titres majeurs de la chanteuse, et lui propose la première partie de la tournée qu’il démarre alors…

En 1966, le succès étant venu pour Jean Ferrat.
L’ARTISTE PREND SON ENVOL… ET QUEL ARTISTE…!

– Bon que tu me dises qu’il faut un vieux de la vieille pour être aux manettes … ça me vexe
Mais que tu me demandes à moi de faire cet hommage .. je dirais que là ….. j’ai rien entendu …
  A nous deux camarade !
– Je vais venir avec toi dans LA MONTAGNE”…..pour entendre là haut craquer “LE CHÂTAIGNER” en montant on regardera fleurir “LES CERISIERS”….. Pour peu que le soleil soit de la partie ” CAMARADE” on sera comme “DEUX ENFANTS AU SOLEIL” et tu me diras à l’oreille “QUE C”EST BEAU LA VIE” et moi je te répondrai ” QUE SERAIS JE SANS TOI ” qui vint à ma rencontre…..
Sans doute un pauvre diable qui, depuis ton départ, pense qu’il a eu tort de t”AIMER A PERDRE LA RAISON” …!
Je viens à peine de comprendre que “TU NE CHANTAIS PAS POUR PASSER LE TEMPS”… Je préfère te savoir auprès de ta “MÔME”
Contribution : Tout ce que cette saleté de chouette a chapardé sur le NET


“L’AMOUR EST CERISE” EN VIDÉO 

– PAPY VIDÉO – – LAMOUR EST CERISE

– “Maintenant que je connais …Voilà ma préférée
…. et aussi deux autres chansons 

MAESTRO

RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
290

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.