Archives par étiquette : voleurs

RETROCHOUPOTEE DE SEPTEMBRE : Un voleur gonflé comme un melon

la retrospective et best off du BLOC NOTE DU TOP2O DU BLOC NOTE DE LA
RETRO CHOUPOTEE
par le Chouriant

Le meilleur de la Chouette…
L’AILE ET LA CUISSE

Ce bloc note est destiné à nous lancer des fleurs même si parfois ce sont des crises en thèmes; c’’est une mesure de l’’audience et la taupe 20 du potager.

DANS SON COMMENTAIRE 2013 , LE CHOURIANT TITRAIT
“UN VOLEUR GONFLÉ COMME UN MELON” Voici pourquoi…..

LA FNSEA DENONCE DES VOLS CHEZ LES AGRICULTEURS
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 2 septembre 2013 à 15h03

Au voleur by Charles Aznavour on Grooveshark

La FNSEA, principal syndicat des agriculteurs, demande “de toute urgence” au ministre de l’Intérieur Manuel Valls les “moyens nécessaires” pour renforcer la surveillance des exploitations agricoles victimes d'”une recrudescence des vols” pendant l’été.

Cultures de vergers pillées, réservoirs des tracteurs siphonnés, câbles d’irrigation arrachés, animaux dépecés, “l’été 2013 a été marqué par une recrudescence des vols sur les exploitations agricoles françaises” qui “représentent un coût important pour les agriculteurs qui ont déjà du mal à faire face”, écrit la FNSEA dans un communiqué publié lundi.

(…..)Le syndicat qui parle d’un “réseau” de voleurs, d’un “système très organisé”.

minilogo chouriant
Au voleur by Pierre Desproges on Grooveshark

CE VOLEUR EST GONFLÉ COMME UN MELON

Qui vole un œuf vole un bœuf reste un proverbe très agricole et toujours vrai… !
Mais pour autant, je me refuse a admettre que nous serions tous des voleurs de poules en puissance …

Et en plus pourquoi y aurait il plus de siphonnés chez les agriculteurs que chez les psychiatres..!

Encore que la méthode d’un de nos potes âgés pour protéger sa récolte de melon, me fait tout à coup douter des risques de notre exposition prolongée au soleil… !

Jugez plutôt de l’escalade des moyens de lutte …. Et de riposte des voleurs.. !

Un pote âgé de nos jardins municipaux en a eu marre que l’on vienne dans son jardin chaque nuit pour voler ses melons.
Après avoir longuement réfléchi au moyen de faire cesser ce petit jeu, il a un jour le déclic.
Il bricole une pancarte et la plante au milieu de son jardin.
Comme tous les soirs, les visiteurs viennent voler des melons et tombent sur la pancarte :
« ATTENTION, un de ces melons contient du poison ! »

En voyant ça, ils quittent les lieux, mais reviennent quelques minutes plus tard avec une autre pancarte qu’il place juste à coté de l’autre.
Le lendemain matin, notre pote âgé va voir ses melons, les compte, et constate avec joie qu’aucun ne manque. Mais il voit la pancarte que les visiteurs ont plantée à côté de la sienne et lit :
« Maintenant il y en a 2 ! »

A table chéri… ! Viens vite ….. ton pote m’a offert un melon ….. !
OUPS…. !


SOURCES :
EUROPE 1 et AFP – 2013

la retrospective et best off du minilogo chouriant

Share Button

METTRE LE PICKPOCKET DANS SA POCHE

barre grenat
portadaimg-tricolore.JPG
BLOC CITOYEN

       DE
COM POTE
.

– Cette nuit un voleur s’est introduit chez moi, il cherchait de l’argent… Je suis sorti de mon lit et j’ai cherché avec lui.
barre grenat

METTRE LE PICKPOCKET DANS SA POCHE

Cinq techniques des pickpockets pour voler les touristes

En période de vacances, les vols sont plus nombreux. Pour s’en prémunir, il est toujours bon d’être au fait des parades  à utiliser contre les pickpockets.


– LA CHOUETTE vole…!  elle ne peut être que de bon conseil”

1 La plus classique : le collé-serré dans la foule

Vous êtes dans une foule, tout le monde se pousse et vous ne remarquez pas la main qui se glisse discrètement dans votre sac ou votre poche.
Sa variante est le collé-serré au portique.

Le voleur vous fait les poches juste au moment où vous poussez la barrière du métro.

Comment s’en protéger ?

Bien fermer son sac, éviter de mettre des choses dans ses poches et fuir les gens trop collants.

2 La plus rageante : le coup du signal sonore

Toujours dans le métro.
Au moment où le signal sonore annonçant la fermeture des portes retentit, le pickpocket passe à l’action.
Il vous vole puis ressort vite de la rame.

Comment s’en protéger ?
Éviterde se mettre trop près des portes dans le métro, surtout en période d’affluence. Ne pas poser son sac par terre.

3 La plus déclinée : détourner votre attention

La plus spectaculaire consiste à simuler une bagarre ou à crier
« Au voleur ! »
Un complice profite alors de votre distraction pour vous faire les poches.

Une autre technique, plus cynique, consiste à abuser de votre gentillesse. pendant que vous l’aidez à ramassez gentiment, une autre vous prend vos affaires.

On peut aussi profiter en vous demandant une rue sur un plan ou de signer une pétition.

Comment s’en protéger ?
Quand vous êtes sollicité, commencez par vérifier que vos affaires sont près de vous.

4 La plus sale : le coup de la tache (légère bousculade au bon moment)

Après avoir taché malencontreusement votre tenue, le pickpocket s’empresse de vouloir réparer les dégâts.
Tandis qu’il prétend vous nettoyer, un complice en profite pour vous délester de ce qui traîne dans vos poches.

Comment s’en protéger ?
Quand on vous tache, refusez le contact et vérifiez que vous n’êtes pas approché par une seconde personne.

5  La plus spectaculaire : les faux policiers

Votre pote CHOULESTROPIC grand  voyageur…… et donc touriste dans tous les pays nous alerte  sur cette technique

Des prétendus policiers en civil (bien souvent, le déguisement se résume à une fausse carte ou un bandeau « sécurité » sur l’épaule), vous interpellent dans la rue avec un discours qui ressemble à ceci :
« Bonjour, excusez-nous de vous déranger, mais vous venez de sortir d’un magasin qui a l’habitude de rendre la monnaie avec de faux billets. Est-ce qu’on peut voir votre argent ? »
Le touriste sort alors sa liasse, et dans un tour de passe-passe très rapide, le pickpocket lui substitue la moitié de son argent sans qu’il s’en aperçoive.

6 Bonus : l’arnaque de la bague

Une femme (ou un homme) vous lance :
« Oh ! C’est à vous, ça ? »
Dans sa main, une bague (a priori) en or. S’ensuit une discussion pour vous inciter prendre cette bague qui semble valoir
« très, très cher ».
Si vous acceptez, elle demande un peu d’argent en contrepartie.
Une somme dérisoire par rapport au prix d’un bijou.
Sauf que la bague, évidemment, est en toc…!

COM POTE

Share Button