Fin des érections …. Señor que calor

elle est bien bonnelogo firmin coquin.

.

Le vendredi jour de l’humour… vous retrouverez Firmin Coquin qui rapporte l’humour de la semaine et les blagues des contributeurs ….
C’EST PLUS QU’UN RENDEZ VOUS
….
AH … j’oubliais son petit fils vient parfois mettre son grain de sel… Idiodé et pas toujours fin…

A VOTÉ    

SENOR QUE CALOR

 

grain de sel– Eh PAPY.. J’en ai vu des choses dans le  jardin de Tonton Emile….
t’es d’accord pour la suite Papy …

– Si vous aimez les blagues un peu salée alors je vais rajouter mon grain de sel….

 

Le pote âgé… C’est mortel…!

Deux petites vieilles se croisent dans la rue principale du village.

– Comment vas-tu Marguerite ?

– Oh ! J’ai pas le moral…  Je viens de perdre mon mari !

– Ah bon ! Qu’est-ce qu’il s’ est passé ? 

 – Je l’ ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe. Il a été pris d’ un malaise. J’ ai appelé les pompiers.
Quand ils sont arrivés, il était mort d’ une crise cardiaque…

– Qu’ est-ce que tu as fait alors ?

– Des nouilles !

LE FERMIER :

Ce fermier  reçoit la visite inopinée d’un contrôleur des contributions, car il apparaîtrait qu’il ne paie pas son personnel correctement !

L’inspecteur :

 » J’aimerais voir la liste de vos salariés ainsi que leur fiche de paye » !!!
Le fermier :

 – D’abord il y a le garçon de ferme : je le paie 400 euros par semaine + le logement et le couvert’.

– Ensuite il y a la cuisinière : je lui donne 300 euros par semaine +  logement et couvert’.

– Finalement il y a « Simplet » : il travaille 18 heures par jour et accomplit 80% de tous les travaux de la ferme. Je lui donne 10 euros par semaine, mais il paie sa nourriture et son logement. Le Samedi soir je lui achète une bouteille de whisky et a l’occasion il dort avec ma femme !

L’inspecteur :
‘C’est ça ! C’est lui que je veux voir !

Le fermier :
 « Rien de plus facile, il est en face de vous ! C’est moi !

PAS CON…!
Un gendarme en moto arrête un gars pour…
excès de vitesse manifeste
.

Le gendarme : «  Monsieur, pourrais-je voir votre permis de conduire, s’il vous plait ?  »
Le conducteur : –  » Je n’en ai plus. On me l’a retiré il y a des mois après 5 infractions graves.
– Puis-je voir les papiers du véhicule ?
– Je ne sais pas. Ce n’est pas ma voiture, je l’ai volée
– Le véhicule est volé ?
– C’est exact. Mais maintenant que j’y pense, j’ai cru voir des papiers dans la boite à gants,
quand j’y ai rangé mon revolver
– Il y a un revolver dans la boite à gants ?
– Oui, Monsieur. C’est là que je l’ai mis quand j’ai tué cette femme et pris sa voiture
– Vous… vous avez tué la propriétaire de cette voiture ?
– Oui, Monsieur. Le cadavre est d’ailleurs encore dans le coffre
– Le… le cadavre est dans… le coffre !?
– Oui, Monsieur « 

Le gendarme recule de deux pas, empoigne sa radio et appelle des secours, qui arrivent vite fait, encerclant la voiture. Un officier s’approche du conducteur.

 » Puis-je voir vos papiers, Monsieur ?
– Voici. « 
Les papiers sont en ordre.
L’officier :  » Puis-je voir les papiers du véhicule ? « 
Le conducteur ouvre la boite à gants, les 10 tireurs d’élite entourant la voiture, épaulent.
Le conducteur sort les papiers. Il est bien le propriétaire de la voiture.
L’officier, jetant un œil dans la boite :
«  Vous n’avez pas d’arme ?
– Non, Monsieur
– Voulez-vous sortir de votre voiture, sans mouvement brusque, et ouvrir votre coffre ? « 
Le conducteur sort. Ouvre le coffre. Qui est vide, évidemment.
L’officier :
 » Je ne comprends pas, Monsieur, il m’a été rapporté que vous conduisiez, sans papiers, cette voiture volée après avoir tué sa propriétaire au moyen d’une arme cachée dans la boite à gants, et dont le corps se trouvait dans le coffre…
– Et je suppose que le type qui vous a raconté cela vous a dit aussi que je roulais trop vite… « 


retour sur la rubrique du même tabac PEPEREFIRMIN COQUIN
                               RETRO C’EST DU MÊME TABAC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.