ALLEZ MAMY RACONTE : Notre ami Henri POL … Parole d’oiseau … c’était un bel ami

Logo allez mamy raconte étéALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….
Ben..! Faisons les rêvez…..!
Aujourd’hui du ciel et des oiseaux…!
Vous entendrez très vite le bruit de leurs ailes au milieu du vent….!
Tenez pour vous mettre dans l’ambiance
cliquez écoutez les …


logo mamy turlututu smallLes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler de ses amis, en particulier de M Henry POL charmeur d’oiseaux

Un charmeur d’oiseaux, célébrité des Tuileries

Tous ceux qui fréquentaient les jardins à Paris connaissaient le charmeur d’oiseaux du jardin des Tuileries. En 1901 les journaux illustrés ont publié sa photographie, et grâce à eux sa célébrité est aujourd’hui répandue dans toute la France et bien au delà de nos frontières…
Voici ce qu’on pouvait y lire :

Le charmeur s’appelle Henri Pol. Il y a une douzaine d’années qu’il vit familièrement et en parfaite entente avec les pierrots et pierrettes, friquets et friquettes, et il s’est établi entre eux et lui une véritable intimité née de la joie et de la sympathie.

LE CHOURISTESAVEZ VOUS  CE QU’EST UN FRIQUET :
UN MOINEAU FRIQUET
A peine plus petit que le Moineau domestique,
et d’allure plus fine.

A la différence de ce dernier, il ne présente pas
de dimorphisme sexuel : mâle et
femelle ont une calotte brun-rouge
(calotte gris plomb chez le mâle du
domestique, pas de calotte chez la femelle) ;
 la joue blanche est marquée
d’une tache noire, la nuque d’une bande blanche, la bavette est plus petite ;
sur l’aile se dessine une double barre blanche.

Chez le juvénile, la calotte est grisâtre au centre
et brun roussâtre sur les côtés, la tache sur la joue est absente ou à peine visible.
En été et en automne s’associe en milieu rural aux autres fringilles et aux bruants.

Ces moineaux, jeunes et vieux, forment aujourd’hui une même famille en relation quotidienne avec celui qu’ils traitent en ami ; ne s’effarouchant point à son approche comme ils feraient à l’arrivée de tout autre, voletant au-devant de lui, se posant sur sa main, se perchant sur ses doigts. Et chacun d’eux a son évolution particulière dont le but est en réalité d’attraper ou de recevoir le morceau de pain offert ou guetté.

Henri Pol dans le jardin des Tuileries vers 1910

Henri Pol dans le jardin des Tuileries vers 1910

Chose curieuse, ces moineaux – ils sont maintenant une quarantaine – ont tous un nom distinct, et lorsque le charmeur le prononce avec une intonation significative, avec un geste bien expressif, ils accourent tour à tour à l’appel, à l’invite, Nicolas, Toto, Quat’sous, Garibaldi, Jambe-de-Bois, Mme Longbec, Belle-Etoile, la Goulue, Marguerite, Ferdinand, Robinet, Joséphine, Gabriel, le Boer, Biribi, le Père François, obéissent à l’œil, et prouvent par leurs mouvements, qui n’ont rien d’automatique, qu’ils agissent avec mémoire, jugement, raisonnement ; qu’ils s’entendent, quand il le faut, à la prudence ou à l’abandon, tels de petits bonshommes, de petites personnes donnant des marques d’attachement et de reconnaissance et faisant preuve d’un incontestable esprit d’observation.

logo jonas été

L’étude de ces familiers de M. Pol est des plus captivantes. Elle prête à toute une série de remarques zoologiques, surtout en ce qui concerne l’apprivoisement.

Elle permet de constater chez le moineau une intelligence, inférieure sans doute, mais nettement accusée, qui procède en partie de sa mémoire merveilleuse, en partie aussi d’une association d’impressions.
Il y a là un premier élément très rudimentaire de réflexion, ou, comme on l’a dit, une trame sur laquelle la conscience de l’acte produit et voulu se dessine, sans dépasser un certain degré d’initiative mais aussi sans être une démonstration purement automatique.

Dans ces conditions, le charmeur du jardin des Tuileries rend de vrais services à la science. Ceux qui passent ou s’arrêtent pour le voir entouré de sa petite troupe ailée se figurent qu’il se livre à un simple amusement.
C’est une erreur.
Il recueille des données admirablement utiles dont la psycho-zoologie fera un jour ou l’autre son profit.

“Octogénaire, Henri Pol mourut le 17 juin 1918 à la maison de retraite de Chardon-Lagache.”

jonasMAMYDOU et moi
on a plein de contes africains à vous raconter

 

 jonasPRENDS TON TEMPS AVANT DE RÉPONDRE À CE TEST DE PSYCHOLOGIE, ÇA VAUT LA PEINE
Près d’un très, très haut cocotier, il y avait quatre animaux
Un Lion , un Chimpanzé , une Girafe et un écureuil
DEVINETTE
Ils décidèrent de faire une compétition.
Lequel serait le plus rapide à aller chercher une banane tout en haut de l’arbre…
À ton avis, qui va gagner?

Ta réponse reflétera ta personnalité
Donc, réfléchis bien. Tu as 30 secondes…

Maintenant, examinons vos réponses.
Si ta réponse est :
Lion = tu n’es pas dans la course
Chimpanzé = tu ne comprends rien
Girafe = tu es complètement à côté
Écureuil = tu es un cas désespéré

IL N'Y A PAS DE BANANES SUR UN COCOTIERI

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est un autre épisode….

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.