INFO DU 23 08 2013 – LE CHOURIANT – PIGEON VOLE – SERVICE PUBLIC VOLE … EN ECLATS

DES PIGEONS VOYAGEURS POUR LE TRAFIC DE CANNABIS
International 22/08/2013 – 22:07

Trois trafiquants de drogue présumés qui utilisaient des pigeons voyageurs pour distribuer du cannabis à Buenos Aires ont été interpellés par la police, a-t-on appris jeudi de source policière.
Lors d’une perquisition dans une maison de Lomas de Zamora, banlieue sud de Buenos Aires, la police a découvert des plants de cannabis, 400 grammes de résine et une cage dans laquelle deux pigeons blancs étaient enfermés, avec un sachet de cannabis fixé autour du cou.

Le commissaire de police Nestor Larrauri a expliqué que les pigeons effectuaient la liaison entre la maison perquisitionnée et un pigeonnier, où venaient se fournir les dealers.

« Des spécialistes des pigeons nous ont dit qu’une fois entraînés, ils pouvaient effectuer jusqu’à 20 voyages par jour », a indiqué le commissaire.

Les policiers ont également mis la main sur des coupures de journaux faisant état de l’usage de pigeons voyageurs dans des prisons colombiennes.

minilogo chouriant

PIGEON VOLE… DES PIGEONS POUR S’ENVOYER EN L’AIR

C’est toujours difficile de gagner du blé pour nourrir ses pigeons… C’est normal qu’ils participent … Mais gare a ceux qui y gouttent en route …..
DÉROUTANT… REGARDEZ

Les livraisons par les airs, c’est des livraisons express que la poste française  a testé le premier avril en annonçant:
Des robots volants qui devraient ainsi porter le nom de « Air Drone Postal » en référence à l’histoire de l’aéropostale.
« une vingtaine de drones seront pré-positionnés dans les bureaux de poste ou centre courrier à proximité des clients pour permettre une livraison avant 7h du matin de la presse ».

Ceux qui se sont fait pigeonner le 1 avril leur ont proposé l’utilisation des pigeons pour leur lettre verte, la nouvelle gamme avec timbre vert couleur « caca pigeon » serait encore plus respectueuse de l’environnement et on comprendrait mieux pourquoi ils nous pigeonnent en n’approvisionnant plus leurs points de ventes en timbre rouge « prioritaire ».
Pigeon vole…. Service public vole… OUI …! en éclats…!

SAINTE ROSE DE LIMA

Vierge ( 1617)

 Huile de Claudio Coello (1642-1693), musée du Prado, Madrid

 Première sainte du Nouveau Monde, elle fut canonisée en 1671. Rose de Flores (*) était la dixième enfant d’une pauvre famille espagnole de Lima au Pérou.
Très vite, elle manifeste pour le Christ un amour si violent qu’elle multiplie les austérités. A 4 ans et demi, elle reçoit la grâce de savoir lire sans avoir appris, l’ayant simplement demandé dans la prière.
Elle en profitera pour se nourrir de la vie de sainte Catherine de Sienne qui deviendra son modèle. A 5 ans, elle se consacre à Dieu.
A 20 ans, elle prend l’habit des tertiaires dominicaines.
Les onze années qui lui restent à vivre, elle les passera, à demi-recluse, dans un minuscule ermitage au fond du jardin de ses parents, dans la prière et une austérité effrayante. En échange, elle reçoit des grâces mystiques étonnantes.

Dans le même temps, elle se dévoue au service des indiens, des enfants abandonnés et des vieillards infirmes. Ses visions éveillent les soupçons de l’Inquisition. Elle devra subir des examens et la sûreté doctrinale de ses réponses impressionnera ses interrogateurs.

A sa mort, le petit peuple de Lima se presse sur sa tombe pour en recueillir un peu de terre.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.