Cataplasme d’argile contre une brûlure

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité Le mal maltraité….
Merci Mémé

Le cataplasme d’argile contre une brûlure

par Chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse avant moi ne se vantait jamais des cures de ses malades….

Elle avait l’habitude me dire
retiens ceci gamin ….
« La mer ne se vante pas d’être salée « 
Alors toi aussi fait comme moi.
– Dis toi que nous ne sommes pas grand chose au regard de ce que nous véhiculons vers les autres…
– Dis toi qu’il n’y a pas que notre don du ciel pour soigner… La terre a donné aux hommes une partie d’elle même pour les aider : L’ARGILE
Moi pour ma part je vais te dire gamin comment l’utiliser

LE CATAPLASME D’ARGILE

Sur une table, poser une pièce de toile ou quatre épaisseurs de torchon cellulosique non teinté, en considérant qu’il faut disposer d’une surface bien plus étendue que le cataplasme proprement dit qui, lui-même, doit être plus grand que la partie à traiter.

L’utilisation d’une feuille de chou peut être préférable à celle de la toile ou de la cellulose, notamment si le cataplasme doit rester longtemps en place ou est appliqué sur une région très irritée ou enflammée.
La feuille de chou maintient alors la fraicheur de l’argile et l’empêche de sécher prématurément, ce qui est parfois à l’origine d’une situation désagréable.

Par contre, il faut absolument éviter l’emploi d’une matière imperméable (feuille de plastique, de caoutchouc, etc.), l’humidité de l’argile devant pouvoir s’évaporer.

Avec une spatule ou une cuillère en bois (ni métal, ni matière plastique), étaler une couche bien régulière d’argile sur le tissu ainsi préparé.
L’épaisseur peut varier de 5 mm à 2 cm, selon les cas.

En principe, l’argile est appliquée à même la peau, mais si le cataplasme doit être destiné à une partie velue ou malaisément accessible pour une personne qui se soigne seule et sans aide, une mousseline, gaze ou autre tissu très léger est placé entre l’argile et la peau.
L’inconvénient d’un intercalaire est d’entraver l’adhérence de l’argile contre la peau et de permettre ainsi une circulation d’air pouvant refroidir le cataplasme. Par ailleurs, il semble que l’on profite mieux des propriétés de l’argile avec le contact direct.

LA COMPRESSE D’ARGILE

L’usage d’une compresse de boue peut parfois être préférable à celui du cataplasme.
Pour ce faire, il faut prévoir une pâte très claire dans laquelle on puisse plonger un linge de toile qui doit ressortir revêtu d’une légère couche d’argile.
Cette pâte se prépare comme celle du cataplasme, mais en mettant moins d’argile et plus d’eau. Au moment de l’usage, remuer pour obtenir un bon mélange.
Tremper le morceau de toile dans la boue, le sortir, l’égoutter un peu et le placer sur la partie à traiter, en plaçant une mousseline intercalaire s’il y a lieu

FIXATION DU CATAPLASME OU DE LA COMPRESSE

Une fois le cataplasme ou la compresse en place, recouvrir avec un linge sec, puis fixer avec :
– Soit une bande collante, si l’endroit ne se prête pas à un bandage ou s’il s’agit d’un pansement de petites dimensions ;
– Soit avec une bande de tissu (genre Velpeau) ;

Si le cataplasme est à la nuque, bander avec le front, et non avec le cou.

L’application peut durer d’une heure à toute la nuit, selon les cas. Si c’est pour traiter une plaie purulente, il faut renouveler l’application toutes les heures. Quand la période de suppuration est terminée, on peut garder le pansement une heure et demie, Des que les tissus commencent à se reconstituer, prolonger jusqu’à deux heures chaque application.
.Pour le traitement d’un organe profond (foie, reins, estomac, etc.) le cataplasme est laissé deux heures en place au minimum, et jusqu’à trois ou quatre heures. Voir aux modalités d’application dans quels cas il peut être gardé plus longtemps.

  L’ARGILE CONTRE LES BRULURES

Les brulures traitées par largile guérissent mieux, plus vite et en laissant moins de traces quavec les autres procédés, surtout si largile peut être appliquée immédiatement.

L’importance des séquelles d’une brulure est fonction de la rapidité d’intervention.
En disposant toujours d’argile prête à l’emploi, il est possible de guérir une brulure dans des délais très courts, sans cicatrice et sans presque avoir souffert.

Appliquer l’argile froide, en cataplasmes épais, avec une gaze entre l’argile et la plaie. Après une heure, ou même avant si la douleur est vive, retirer le cataplasme en laissant la gaze sur la brulure si elle y adhère.
De même, si, en cas de brulures profondes et étendues, les lambeaux de vêtements adhèrent à la plaie, les laisser et appliquer l’argile par-dessus. À condition toutefois, que l’argile garde assez de points de contact avec la brulure.

L‘argile élimine tous risques dinfection et absorbe toutes les impuretés et les corps étrangers pouvant se trouver dans la brulure.

Elle élimine les cellules détruites et favorise la reconstitution cellulaire.

Poursuivre les applications, jour et nuit, renouvelées toutes les heures, jusqu’à l’apparition de tissus neufs.
Laisser alors les cataplasmes deux heures en place, puis ralentir la cadence d’application, mais continuer de mettre trois ou quatre cataplasmes par jour tant que les tissus ne sont pas entièrement reconstitués.

Si les brulures se trouvent à la main ou au pied, plonger directement le membre dans un récipient contenant de l’argile en pâte.
Il suffit souvent de rester ainsi une heure pour qu’aucune trace de brulure n’apparaisse à la sortie de ce bain de boue.
Pour les brulures étendues, il serait bon de plonger tout le corps dans un grand récipient d’argile : ceci indépendamment de toute autre mesure propice à soutenir l’état général.

Les brulures par les acides se traitent aussi avec l’argile.
Celles avec des alcalins se soignent à l’eau citronnée.
Dans tous les cas, boire beaucoup en raison du risque de déshydratation.

RAYMOND DEXTREIT  https://amzn.to/3jx9ge5

L’ARGILE
QUI
GUÉRIT


Dans les années 1950, en redécouvrant le pouvoir guérisseur de l’argile, Raymond Dextreit a permis à des centaines de milliers de personnes de recouvrer la santé.
   On peut (presque) tout traiter avec l’argile, le lecteur le découvrira avec étonnement et curiosité.
Il apprendra à l’employer sous forme de boisson ou en cataplasme, et à soigner facilement et efficacement aussi bien les troubles et maladies les plus courants que les blessures, contusions et accidents divers.

chou blanc est effectivement magnétiseur voir son siteCHOU BLANC

 

 

  Papy Merlin la prochaine fois parle leur des aimants de la terre

 

  • Magnétise rapidement l’eau. Une bonne hydratation est primordiale pour la santé et il est reconnu que l’eau magnétisée est très bénéfique pour la santé : elle possède des facultés de drainage et améliore l’ensemble des fonctions organiques.
  • Grâce à cet étui magnétique avec ses
    4 puissants aimants Néodyme 12200 Gauss, magnétisez très rapidement votre eau, en tous lieux et en toutes circonstances. L’étui se fixe en deux secondes par scratch et se règle sur toutes les petites bouteilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.