Le cerf volant monte à l’échelle de BEAUFORT


CHOUONS ENSEMBLE

par Chou fleur

C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

Ce mercredi le vent est à l’ honneur ……
Essayons de ne perdre ni le cerf volant, ni la tramontane…..!

EN SOUVENIR DE MON PREMIER CERF VOLANT…!
ROI DU VENT …

ET DE L’AÉRODYNAMIQUE…..

Cerf-volant triangulaire.LE CERF VOLANT

Sa naissance remonte à 3000 ans et en Chine
D’anciens textes chinois font remonter l’origine du cerf-volant au IVe siècle av. J.-C.. Toutefois ces textes étant très postérieurs à l’époque à laquelle ils font référence, il est impossible de savoir précisément où et quand a été inventé le premier cerf-volant.
Il est très probablement l’invention d’un peuple de pêcheurs et navigateurs des îles d’Asie du Sud-Est, des populations expertes en l’art de fabriquer des fils, des voiles et d’utiliser le vent

La Chine et les hommes volants

Dans la Chine antique, les cerfs volants furent militaires: ils jouèrent le rôle d’un système de messagerie, de la guerre psychologique en terrorisant les ennemis, ils évaluèrent les distances. Dans certains films récents, on les voit transporter des commandos lors de l’attaque des citadelles, avec atterrissage et récupération possible, et avant l’invention du papier. Légende ou vérité?

Cerf-volant géant lors du festival de Yôkaïchi au Japon.Étymologie

Le mot Cerf volant vient du mot serp (mot féminin en ancien français pour désigner un serpent) -volante selon le dictionnaire de l’Académie française et le dictionnaire de la langue des XIXe et XXe siècles publié par le CNRS en 1977.

« Il estait de merveilleuse grandeur ayant [?] environ dix brasses de longueur [?] avec quelques pieds et une grosse teste, ou deux, car lorsqu’il se retournait, ce qui estoit souvent, il paraissoit avoir deux testes, ayant une queue fort longue laquelle ondoyoit au vent [?] les ailes ayant fort grandes et membraneuses [?] Mon opinion n’est autre, sinon que sa peau est partie de la boutique d’un marchend de soye (qui est un léger taffetas) et puis, par quelque bon rieur, artificiellement accommodée en forme de dragon (chose toutefois qui ne se devroit tollérer) et porté au haut de quelque tour, puis envoyé au vent estant tousjours tenu d’un petit cordeau [?] par l’artisan ou maistre de telle sottise, est faite pour aguerrir un simple peuple qui ne faut à dire que c’est un dragon comme je l’ai ouy de plusieurs : et perce, j’ai voulu escrire ce petit discours pour les en oster d’avoir. »  François de Belleforest à propos d’un étrange dragon sur Paris le 17 février 1579.

L’aérodynamique

le même principe est simple: la vitesse de l’écoulement de l’air crée la portance, le même de celui d’une aile d’avion.
L’équilibre en vol stationnaire est une combinaison des forces aérodynamiques (portance et traînée), le poids du cerf-volant et la force de tension du fil de retenue..

 

Les Records

le plus large: Peter Lynn a battu les records avec le Megabite, un cerf-volant le plus grand au monde avec 933 m² de tissu, 42m par 25m, vu à Bristol International Festival of Kites.
le plus petit :… 5mm
le plus grand nombre
: 11,284 cerfs volant dans le ciel japonais
le plus long : 1034 mètres
en altitude : 9740 metres
en vitesse : 193 km/h
en heures en l’air : 180 heures
en poids :  2 tonnes (japon)

Le vent et l’échelle de Beaufort

AMIRAL BEAUFORTL’échelle de Beaufort est une échelle de mesure empirique, comportant 13 degrés (de 0 à 12), de la vitesse moyenne du vent sur une durée de dixanémométre minutes utilisée dans les milieux maritimes.
Initialement, le degré Beaufort correspond à un état de la mer associé à une « fourchette » de la vitesse moyenne du vent.
Même si, de nos jours, cette vitesse peut être mesurée avec une bonne précision à l’aide d’un anémomètre, il reste commode, en mer, d’estimer cette vitesse par la seule observation des effets du vent sur la surface de la mer.

Il revient à l’amiral britannique Francis Beaufort (1774-1857) d’avoir, en 1805, imaginé une échelle comportant des critères assez précis pour quantifier le vent en mer et permettre la diffusion d’informations fiables universellement comprises. Ce fut l’« échelle de Beaufort ».

 

D’autres critères y furent adjoints pour étendre son application à terre.

Ce tableau a été complété en ce sens….
Vous saurez ainsi reconnaitre “le coup de tabac” … et  “l’ouragan”


CHOU FLEUR                RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.