LA TENDRESSE… Dans ce monde de brutes – N°5

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Mamy et
Papy tendresse

papy-mamy-la-tendresse90
rue de la tendresse

Souvenir de nous deux ……

 

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

Lisez jusqu’au bout ce poème … Tendre FINAL..!!!
(écrit quelques mois avant la mort du poète )

MERVEILLEUSE APPARITION

Une nuit, à la veillée,
Je ne sais si on me croira,
Un lutin et une jeune fée,
Sont apparus devant moi !
Dans un déluge d’étoiles,
Étoilesde mille et une couleurs,
Posant devant mes yeux un voile,
Et à mes pieds des fleurs !
Le lutin et la belle fée,
Incroyable apparition,
Une nuit à la veillée,
M’ont posé quelques questions !
Sur ma vie, mes ennuis, mes espoirs !
Mes joies et mes vœux aussi !
Mes vœux , de les exaucer, ils en firent leur devoir !
– Je voudrais ai-je dit, vivre sans péril,
Caché dans un coin du jardin,
Comme le grillon, seul et tranquille !
Avec le rossignol, chantant jusqu’au matin !
– Je voudrais aussi, une gerbe du soleil de juillet,
Respirer un air sans pollution,
Et autour de moi, n’entendre que des rires et chansons !
Sentir le grisant  parfum des fleurs,
– Je voudrais un grand amour dans mon cœur
Dans le ciel, une divine musique,
Et puis des clairs de lune romantiques !
– Je voudrais surtout si de tout vous tenez promesse,
Offrez moi donc, tout simplement, un peu de tendresse !
Voici le premier de mes vœux.
Pour les autres, je peux attendre un peu !

     Pere Guisset (poète catalan 1920- 2000)
La Casa Assolellada
Le 12 mai 2000

Une chanson douce …. Que me chantait ma maman,

papy-mamy-la-tendresse
Une chanson douce


Que me chantait ma maman,

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J’écoutais en m’endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.
La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !

Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.
La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s’en fiche.
Contre lui, nous serons deux.

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Cette musique je l’avais en petite cassette audio quand j’étais petite et j’avais aussi une radio au dessus de mon frigo et tous les matins ma mère nous la faisait écouter…
rohh les souvenirs…

– Quand j étais petite ma mère me la chantait tout les soirs avant de dormir

 

SOURCES :

En savoir plus : www.paroles.net

papy-mamy-la-tendresseMamy et Papy
Tendresse

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.