INFO DU 30 JUILLET 2013 – LE CHOURIANT – LA DERNIERE BREVE DE PALMADE

MORT DU CHANSONNIER JACQUES RAMADE
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 16 juillet 2013 à 16h11

Le chansonnier et comédien Jacques Ramade, 84 ans, habitué des seconds rôles et complice de Laurent Ruquier, est mort dans la nuit de lundi à mardi des suites d’une longue maladie.

Sur les planches, il avait débuté en 1956 au Théâtre de l’Atelier dans “L’oeuf” de Félicien Marceau, auteur qu’il a beaucoup joué, de même que Sacha Guitry, sous la direction de Jean-Claude Brialy. Au cinéma, il avait tourné avec Claude Berri, Michel Audiard, Yves Boisset, ou encore Georges Lautner dans “Le guignolo” avec Jean-Paul Belmondo.

Jacques Ramade avait aussi joué les chansonniers au “Théâtre des deux Anes” et au “Caveau de la république”. “C’est au Caveau que je l’ai rencontré”, a raconté Laurent Ruquier, qui l’avait entraîné ensuite avec lui dans diverses émissions à la télévision et à la radio, où il était devenu célèbre pour ses brèves dans l’émission “On va s’gêner” sur Europe 1, ponctuées d’un bruit de moulinette.

minilogo chouriant

Salut l’artiste…. ils vont bien se marrer la haut… j’ai peur que ta moulinette reste muette pour longtemps…. Ecoutez le encore une fois

DERNIERE BREVE : JACQUES PALMADE est mort….  il ne savait pas que mourir c’est la dernière chose à faire

SAINTE JULIETTE 30 JUILLET
Sainte Juliette est une martyre, tuée en 303 en Cappadoce.

Encore une victime de la grande persécution déclenchée par l’empereur Dioclétien et qui devait durer dix ans.
La Cappadoce est une province de l’actuelle Turquie, Juliette était une femme riche qui avait été volée par son intendant, elle lui fit un procès et c’est pendant ce procès qu’on exigea d’elle un sacrifice aux dieux païens, son refus entraîna sa condamnation au feu.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.