info du 25 05 2013 – le chouriant

barre bleue

RECORD DE 67.839 PERSONNES INCARCÉRÉES EN MAI
Publié le 24 mai 2013

Un total de 67.839 personnes étaient incarcérées début mai en France, selon des chiffres publiés vendredi par l’Administration pénitentiaire, un record, au-delà du précédent sommet de décembre 2012 (67.674 détenus). Parmi ces détenus figuraient 16.987 prévenus (en attente de jugement) et 50.852 personnes condamnées.

La “capacité opérationnelle” des établissements pénitentiaires, c’est-à-dire leur capacité d’accueil, étant de 57.235 places, le taux d’occupation au 1er mai atteignait 118,5%, une proportion quasi stable par rapport à début avril.
L’Administration pénitentiaire a également enregistré, début mai, un record du nombre de détenus mineurs, qui se montait à 771, soit 1,1% de l’ensemble des personnes incarcérées.

Ce nouveau record de personnes incarcérées est enregistré sept mois après la diffusion, par la Chancellerie, d’une circulaire invitant les parquets à faire des aménagements de peine une priorité. “La diversification des orientations pénales doit être accrue”, avait également indiqué le ministère de la Justice dans sa circulaire du 19 septembre 2012.

barre bleue

minilogo chouriant

UN TRUC DE OUF ….. LA MORALE VA REVENIR A L’ÉCOLE

« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », cette formule devenue slogan a suscité tout au long du XXe siècle l’interrogation des hugoliens, et pour cause, car elle ne se trouve nulle part dans l’œuvre de Victor Hugo.

 Ah quand même …! 67.839 PERSONNES INCARCÉRÉES
Arrêtez la montée de la délinquance…. c’est pas la faute à hollande  car le  28 avril 1929 on s’alertait déjà  sur la délinquance juvénile …

Un demi-siècle après la création de l’école républicaine et un quart de siècle après la loi de séparation des Églises et de l’État, un article revanchard du 28 avril 1929 du journal Le Pèlerin établissait déjà un lien de causalité entre la suppression des écoles religieuses et la montée de la délinquance juvénile, rendant nécessaire l’ouverture de nouvelles prisons.

Extrait LE PELERIN – 28 AVRIL 1929
« Victor Hugo
– ou un autre – a dit : « Chaque fois qu’on ouvre une école, on ferme une prison ».
Ce sont de ces paroles qui provoquent infailliblement de chaleureux applaudissements, mais qui n’en sont pas plus vraies pour cela. Au temps où les écoles étaient encore chrétiennes – au temps de Victor Hugo – peut-être pouvait-on le soutenir. Aujourd’hui, nul ne l’oserait.
Le nombre des écoles a augmenté, mais celui des prisons n’a pas diminué. Loin de là ! Quand nos imbéciles laïcisateurs ont fermé les couvents, asiles de toutes les vertus, ils ont dû bien des fois les transformer en prisons, parce que ces prisons étaient devenues nécessaires à cause…, non, malgré la multiplication des écoles…
Faudrait-il donc conclure que « chaque fois qu’on ferme un couvent, on ouvre une prison » ?

Sur l’origine de la formule attribuée à Victor Hugo… ou à un autre … lequel ?

La réponse à cette question  se trouve sans doute dans le Grand dictionnaire universel du XIXe siècle de Pierre Larousse, qui, aux tomes VII (article « ECOLE », 1870) et XIII (article « PRISON », 1875), donne cette citation de Louis Jourdan : « Ouvrir une école aujourd’hui, c’est fermer une prison dans vingt ans. » Larousse n’étant guère avare en citations hugoliennes, il semble bien que Louis-Charles Jourdan (1810-1881), rédacteur au Siècle, soit l’auteur véritable de la formule.

source :Histoire pénitentiaire et Justice militaire
Blog de Jacky Tronel

barre bleue

SAINTE SOPHIE
martyre (2ème s.)

Sainte Sophie, dite l’Inconnue tant son histoire est allégorico-légendaire, aurait été martyrisée sous le règne de Hadrien avec ses trois filles ; Foi (sainte Nadège), Espérance (sainte Véra) et Charité (sainte Liubbe).

Sophie  est une mère admirable, elle aurait encouragé ses trois filles à subir le martyre sous la persécution d’Hadrien. Cette légende, probablement fondée sur un événement historique, a connu une grande popularité à Rome au second siècle

barre bleue

minilogo chouriant

RIEN A VOIR  AVEC LA BASILIQUE
SAINTE SOPHIE DE CONSTANTINOPLE

Oh purée heureusement que je me documente pour que nous ne mourions pas tous idiots…!

La basilique Sainte-Sophie, à Constantinople, n’est pas consacrée à sainte Sophie, mais à la sophia de Dieu, c’est-à-dire à la Sagesse Divine (du grec sophia, sagesse), c’est à dire au Christ.

Sainte-Sophie sera, pendant près de mille ans le plus grand sanctuaire du monde chrétien. Longtemps considérée comme la huitième du monde, elle ne sera surpassée que par Saint-Pierre de Rome, au XVème siècle. Les premières mosaïques de Sainte-Sophie seront détruites, entre 729 et 843, par les iconoclastes

barre bleue

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.