Archives par étiquette : reflexion

LE CONCOURS ENTRE LES DEUX BUCHERONS


hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

“ »Les Capacités de notre cerveau et
ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT
                     POUR LE CŒUR ET LE CORPS RÉUNIS

Le concours entre les deux bûcherons

«Apprenez des experts; vous; ne vivrez jamais; assez vieux pour tout apprendre tout seul.»

 

Dans la vie, plus nous sommes intelligents, moins nous avons à travailler fort et plus nous produisons.

C’est l’histoire d’un célèbre bûcheron qui vieillissait, mais dont la renommée s’étendait très loin dans les villages avoisinants.
Un jour, un jeune et solide bûcheron l’a défié.
Ce jeune homme avait la moitié de son âge.
Il déclarait qu’il pouvait couper plus de
bois que le bûcheron plus âgé, et ce, dans le même laps de temps.
Le bûcheron plus âgé a accepté de relever le défi, et ils se sont mis d’accord sur les conditions de l’épreuve. Chacun devait travailler six heures, après quoi les bûches seraient comptées.

À l’annonce de cette nouvelle, les gens ont accouru des villes
et des villages environnants pour assister au concours. Évidemment, beaucoup de paris ont été pris ce matin-là.
Le concours a
donc commencé. La sueur luisait sur les fronts et les corps des deux participants.
L’acier des haches réfléchissait les rayons du so
leil.
La forêt tout entière résonnait de bruits sourds et cadencés.

Les coups de hache des deux bûcherons faisaient voler les copeaux de bois de tous les côtés.

Après cinquante minutes, il s’est produit quelque chose d’inhabituel. À la grande surprise de tous, le bûcheron plus âgé s’est arrêté et il s’est éloigné dans la forêt pour en revenir dix minutes
plus tard.
Le jeune, lui, n’arrêtait pas de travailler. Ce comporte
ment s’est répété tout au long de l’épreuve. Le bûcheron plus âgé, s’absentait dix minutes chaque heure pour aller dans la forêt.

Lorsque le juge a déclaré que le temps était écoulé et a ordonné que l’on compte les bûches, le jeune bûcheron a regardé son adversaire en arborant un large sourire.
Le juge a annoncé alors le
résultat.
L’ainé avait coupé plus de bois et gagnait ainsi le concours.

Le jeune bûcheron et la foule étaient stupéfaits.

Ils criaient :
«Le
plus vieux n’a travaillé que cinq heures et le plus jeune en a travaillé six.
Comment est-ce possible?»

Et le bûcheron plus âgé, après avoir calmé la foule, a pris la parole :

«Vous avez cru que j’allais me reposer quand je me retirais dans la forêt. Eh bien non, vous aviez tort, j’allais simplement, aiguiser ma hache! »

LE CHOURISTEFaire de la formation continue – c’est-à-dire continuellement apprendre, étudier, lire, améliorer ses compétences et ses habiletés, c’est faire comme le bûcheron plus âgé et aiguiser votre hache.
L’important dans la vie, ce n’est pas nécessairement de travailler fort, mais plutôt de travailler intelligemment et efficacement.
Et étudier en apprenant des erreurs des autres à travers des

livres, des séminaires et des cassettes ou des CD de formation, c’est
justement travailler intelligemment.

Rappelez-vous :

– N’oubliez jamais ce grand principe:

« Dans la vie, plus nous sommes intelligents, moins nous avons à travailler fort et plus nous produisons.
Dites-moi, votre hache est-elle bien aiguisée? »

 

– %@@@@§§§§??####gggggrrr…..???????

SOURCE:


https://amzn.to/2txQaKI
Patrick Leroux
(Livre : Pour le cœur et l’esprit)

Description :

Les histoires émouvantes et exaltantes m’ont toujours fasciné. Déjà tout petit, je prenais un réel plaisir à écouter mes parents et mes grands-parents m’en raconter pour m’endormir.
Puis enfant, elles servaient à me transmettre leurs valeurs, et à éveiller mon imaginaire et à stimuler mon apprentissage.
Je suis persuadé que vous découvrirez dans ce recueil plusieurs histoires qui vous réchaufferont le coeur et stimuleront votre esprit.



retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button