Le fric… frac sur notre santé


LE BLOG NOTE DE TATIE YVONNE

TATIE YVONNE C’est moi ..!
Je lis les journaux tous les jours pour vous et dégotte des faits divers un peu forts de café qui me font dire avec vous

« C’est du propre »
Mon coté pipelette m’oblige à vous dire ce que j’en pense et c ‘est pas triste..!!

AU PAYS DU MENSONGE, MANU NOUS FRICOTE UN PULL EN « CACHEMITE »
POUR CET HIVER..!!!

ON VA SUIVRE LE FIL ROUGE… Plandémie, Ukraine, Pass énergétique

Le président  est un champion du fricot……
Une maille à l’endroit une maille à l’envers

Avant lui notre administration faisait du droit maintenant elle fait  du tordu…!!!

Le président n’est pas mon fromage préféré…
« Fric autant » et mangeant à tous les râteliers, c’est visiblement pas son  fromage à lui non plus…!!!

Encore que pour faire son beurre il est le président de tous les champions de la chose..!!!

Ce qu’en pense la pipelette

EH BÉ C’EST DU PROPRE de lire cette déclaration de
10 000 médecins du monde entier..!!!
Ambiance Ambiance….. Sur un fric frac sur notre santé.
Les médecins se réveillent mieux vaut tard que jamais..!!
Que de temps perdu… Que d’amis avons nous perdus..!!

« Nous, plus de 10.000 médecins et scientifiques du monde entier, déclarons qu’il y a une crise médicale internationale due aux maladies et aux décès liés à l’administration de produits connus sous le nom de « vaccins COVID-19 ».

Nous assistons actuellement à un excès de mortalité dans les pays où la majorité de la population a reçu les soi-disant « vaccins COVID-19 ».
À ce jour, cette surmortalité n’a pas été suffisamment étudiée ni étudiée par les institutions de santé nationales et internationales.

Le grand nombre de décès soudains chez des jeunes auparavant en bonne santé qui ont été inoculés avec ces « vaccins » est particulièrement inquiétant, tout comme l’incidence élevée de fausses couches et de décès périnatals qui n’ont pas fait l’objet d’une enquête.

Un grand nombre d’effets secondaires indésirables, y compris les hospitalisations, les incapacités permanentes et les décès liés aux soi-disant « vaccins COVID-19), ont été officiellement signalés.

Il n’y a pas de précédent dans l’histoire de la vaccination mondiale. Par conséquent, nous considérons que nous faisons face à une grave crise médicale internationale, qui doit être acceptée et traitée comme critique par tous les États, les institutions de santé et le personnel médical du monde entier.

Par conséquent, les mesures suivantes doivent être prises d’urgence :     
  Un « arrêt» mondial des campagnes nationales d’inoculation des produits appelés « vaccins contre la COVID-19 ».

Enquête sur la mort soudaine de personnes en bonne santé avant l’inoculation.

Mise en œuvre de programmes de détection précoce des événements cardiovasculaires qui pourraient entraîner des décès soudains avec des analyses telles que le D-dimère et la troponine, dans tous ceux qui ont été inoculés avec les produits appelés « vaccins contre la COVID-19 », ainsi que la détection précoce des tumeurs graves. Mise en œuvre de programmes de recherche et de traitement pour les victimes d’effets indésirables après avoir reçu le vaccin contre la COVID-19.– Oh purée…et nous  les français n’avons rien vu venir..???
je considère qu’il y a des gens à virer à coup de pied dans le cul et que désormais on marche a la baguette
                                       VINCENT LEPINFRAIS
 

Entreprendre des analyses de la composition des flacons de Pfizer, Moderna, Astra Zeneca, Janssen, Sinovac, Spoutnik V et de tout autre produit connu sous le nom de « vaccins contre la COVID-19 »; par des groupes de recherche indépendants sans affiliation à des compagnies pharmaceutiques, ni conflit d’intérêts.

Des études seront menées sur les interactions entre les différentes composantes des « vaccins contre la COVID-19 » et leurs effets moléculaires, cellulaires et biologiques.

Mise en œuvre de programmes d’aide psychologique et d’indemnisation pour toute personne qui a développé une maladie ou un handicap à la suite des soi-disant « vaccins contre la COVID-19 ».

Mise en œuvre et promotion de programmes d’aide psychologique et d’indemnisation pour les membres de la famille de toute personne décédée après avoir été vaccinée avec le produit connu sous le nom de « vaccins contre la COVID-19 »

Cette déclaration est une initiative conjointe de plusieurs professionnels qui se battent pour cette cause.
Nous appelons tous les médecins, scientifiques et professionnels à approuver cette déclaration afin de faire pression sur les entités concernées et de promouvoir une politique de santé plus transparente

YVONNE.. Ce matin j’ai dit à monsieur le curé de remettre de l’eau dans les bénitiers …
Rapport à l’affluence de tout ce petit monde qui cherche à quel saint se vouer  face à ceux qui ne songeant qu’à leurs profits n’ont qu’une devise :  » DIEU SOIT LOUÉ »

SOURCE :

Declaration Of International Medical Crisis Due To Death And Diseases Co-Related To ‘COVID-19 Vaccines’

TATIE YVONNE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.