OPÉRETTE : Le pays du sourire

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2

La Partition de MA2
(Sortie de son piano, MA2 nous revient)


Musique à deux


AUJOURD’HUI UNE OPÉRETTE :
LE PAYS DU SOURIRE est une
opérette romantique en trois actes :  composée par Franz Lehár d’après un livret en allemand de Ludwig Herzer et Fritz Löhner.
La durée de sa représentation est d’environ 100 minutes.

Alors MA2 vas y pour la découverte du PAYS DU SOURIRE
– Minute donne moi le temps de leur présenter Franz Lehár (1870-1948)

Franz Lehár, ), est un compositeur autrichien d’origine hongroise.

Il est célèbre pour ses opérettes, dont la plus connue est La Veuve joyeuse  représentée pour la première fois à Vienne en 1905. On retient aussi Le Pays du sourire  présenté aujourd’hui aux potes âgés

 

LE PAYS DU SOURIRE

Il s’agit de l’une des dernières œuvres de Lehár ; son dénouement de tonalité douce-amère rencontra un grand succès auprès du public viennois.
Le titre est une allusion à la coutume chinoise de sourire quelles que soient les vicissitudes de la vie.
Le personnage principal, le prince Sou-Chong interprète, au début du spectacle, un air intitulé « Immer nur lächeln » (« toujours sourire ») décrivant cette particularité.

La création de l’opérette dans sa première version a eu lieu le 9 février 1923 à Vienne ; l’œuvre a été créée le 10 octobre 1929 au Berliner Metropol-Theater.

L’action se déroule à Vienne et dans la Chine de 1912.
Au premier acte, à Vienne, l’héroïne la comtesse Lisa épouse le prince chinois Sou-Chong, puis l’accompagne pour vivre avec lui dans son pays, malgré les mises en garde de ses amis et de sa famille.

Le pays du sourire: Mon amour et ton amour ·
Marcel Merkès, Paulette Merval
 
BERNARD SINCLAIR
-PRENDRE LE THÉ A DEUX
ILS L’ONT DIT SUR LE NET

LE PAYS DU SOURIRE –  Prendre le thé a deux
musique légèrement lointaine ,mais qui a toujours un certain charme désuet et plein de romantisme….
la vidéo est superbe .alors rêvons et buvons .à votre santé

À l’acte II, à Pékin, elle se rend compte qu’elle est incapable de s’accommoder de la culture de son mari et surtout de sa polygynie. Bien que son mari s’efforce de la rassurer en lui déclarant qu’il s’agit d’une simple formalité, le malheur est inévitable et Lisa vit enfermée dans le palais. Son amour se change en haine.

À l’acte III, Lisa regagne l’Autriche et Sou-Chong se retrouve seul. Sa sœur, la princesse Mi s’était de son côté attachée au diplomate viennois Gustav et le dénouement est ainsi doublement triste. Néanmoins, le prince respecte les usages : toujours sourire.


– Allez MA2 encore une petite dernière

Lehár – Pays du Sourire (Je T’ai Donné Mon Coeur)

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2 Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.