INFO DU 30 05 2013 – LE CHOURIANT

42.000 EUROS DE CHAMPAGNE AVEC LA CB DE PAPA
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 29 mai 2013 à 07h11

Un jeune Japonais a dépensé 42.000 euros à boire du champagne dans des bars à hôtesses avec une carte de crédit “empruntée” à son père, qui n’aura toutefois pas à payer le gros de l’ardoise, a jugé un tribunal. Accompagné d’un ami, le jeune homme de 16 ans avait fait la tournée des grands ducs à Kyoto, l’ancienne capitale impériale dans l’ouest du Japon. Avec la carte de papa, il s’était payé des whiskies et des champagnes dans diverses boîtes de nuit, dont une bouteille à 380.000 yens (2.900 euros), ont rapporté les médias nippons.

Le garçon, dont le nom n’a pas été révélé en raison de son jeune âge, s’était entre autres invité dans des bars à hôtesses pour boire en compagnie de jolies femmes. Il ne semble ne pas avoir bénéficié de faveurs sexuelles, racontent encore les médias. Quand il a reçu une facture salée de 5,5 millions de yens, soit près de 42.000 euros, papa a refusé de payer et l’affaire, qui remonte à 2010, avait été confiée à la justice. Finalement, un tribunal de Kyoto a estimé dernièrement que le titulaire de la carte ne devra payer “que” 800.000 yens (6.000 euros).

Les juges ont en effet estimé que l’essentiel de la responsabilité incombait aux propriétaires des établissements fréquentés par l’adolescent, qui auraient dû se montrer plus prudents, ainsi qu’à l’entreprise émettrice de la carte de crédit.

minilogo chouriant

LA TOURNÉE DES GRANDS DUCS LA CHOUETTE CONNAIT.. !
Elle passe et elle “rapasse” avec eux jusqu’au bout de la nuit

Comme vous le savez, mon amie la chouette  est un rapace nocturne. Elle fait donc la tournée des grands ducs pour trouver un hibou tentrain aussi festif qu’elle ….
Magnifique supériorité de tous ces copains de part leur vision nocturne.
Ils voient même quand ils sont noirs…!
Une faiblesse cependant, ils sont vite éblouis … par les phares de voitures et par les souris aux teeshirts à paillettes  ceci les expose à des collisions avec des grosses cylindrées bien carrossées à l’avant comme à l’arrière.

Le pied dans ces soirées de noctambules, c’est quand ils lancent leur hululement    un « bouhou » ou un « ouhouhou-ou-ouhouhouhouhou » audible de loin, (d’où le nom latin, Bubo bubo pour le grand duc d’Europe)

En Europe, ils ont  longtemps été pourchassés comme des oiseaux de malheur à telle enseigne que pour se faire de la pub et se protéger, on en clouait sur les portes des  boites de nuit avant qu’on ne s’aperçoive de leur grande utilité écologique et agronomique

Lorsqu’ils avaient les moyens, ils carburaient au champagne avec la carte bleue des parents comme ce petit nippon.

Pour festoyer sans trop de difficultés les fêtards se torchent désormais la nuit à la buse bière suisse qui leur  coute moins cher

ça impose aux poulets de veiller au grain tard dans la nuit, pour les contrôler, surtout quand ils ramènent au terme de  leurs virées nocturnes une souris….. je devrais dire une poule, qui s’avére souvent être une vrai dinde.

 

SAINT FERDINAND III LE SAINT
 ROI (1198-1252)

Roi de Castille en 1217 et de Léon en 1230, il fut impliqué pendant vingt-sept ans dans une croisade ininterrompue contre les maures d’Espagne.
Il sut reconquérir Cordoue, Murcie, Jaén, Cadiz et finalement Séville. Législateur prudent, il avait l’habitude de dire qu’il

“Craignait plus les malédictions d’une vieille femme, que toute l’armée des maures”. Il fonda l’université de Salamanque et fit construire la cathédrale de Burgos. Canonisé en 1671.

A sa mort, selon les témoignages contemporains, hommes et femmes éclatèrent en sanglots dans les rues, y compris les hommes de guerre.

« C’était un homme doux, avec un grand sens politique », témoigne l’historien Al Himyari, son adversaire musulman. Le roi maure de Grenade fut présent à ses obsèques, avec une centaine de nobles portant des flambeaux. Son petit-fils, Jean-Manuel, l’appelait déjà, « le saint et bienheureux roi Don Fernando ».

minilogo chouriant

Je dois à la vérité historique de dire que la phrase exacte prononcée par Ferdinand III est la suivante « il craignait plus les malédictions de Germaine, que toute l’armée des maures“…. Moi aussi…!
Oui exact ma femme s’appelle GERMIENNE…    Pourquoi???

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.